• Depuis que ses cheveux ont poussé, jamais je ne l’avais coiffée, ni LISEANN A DIT OUI !décoiffée d’ailleurs  … Faut dire que c’est un art que d’être coiffée à la « camerounaise » !

    Hier avant son bain, Liséann a dit d’accord, mais tu ne me fais pas mal … c’est donc avec moult délicatesse que je défaisais ses tresses serrées comme il se doit qu’avaient torsadé sa maman, le matin même !

    Fallait la voir tournebouler dedans son bain, sans scrupule cette fois de mouiller ses cheveux … Moi, de mon côté je me posais sérieusement la question de savoir si j’allais être à la hauteur de mon ambition devant une telle toison …

    Elle est si belle au naturel, jamais non plus ainsi je ne l’avais vue … Philippe et moi étions en extase, tout au long de la soirée commune à jouer, lire et dessiner . Pour la nuit, Liséann a exigé que je lui noue les cheveux de peur de ne pas savoir dormir avec "des tifs libres" ! 

     

    Et ce matin, la fée a guidé mes doigts de sorte que Liséann fut bel et bien coiffée !

    LISEANN A DIT OUI !

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  •  De tous temps, tu as été l’âme de ce petit pays, né en 1830 pour s’êtreMA BELLE WALLONIE . révolté contre l’injustice, tes Liégeois en colère avaient envahi Bruxelles, grossissant leur nombre, chemin faisant de tous les Wallons,  pour bouter hors de nos champs Guillaume d’Orange et ses armées …

    Le royaume était né …plutôt qu’une République …

    Léopold Premier fit de son mieux, l’horrible Léopold Deux , libéral avant l’heure, conquit avidement et sans scrupule le Congo, semant la misère au cœur des familles d’ici et de là-bas, mais Toi, ma belle Wallonie tu t’es révoltée, adhérant aux idées comme aux combats des Gauches internationales qui soutenaient le respect du travailleur, Voilà né le POB père de notre Ps actuel …

    Vint Albert Premier, le Roi-Chevalier, qui devait avoir un peu de notre essence wallonne en lui, pour tenir tête aux Prusses envahisseurs, ce ne fut pas pareil avec son successeur Léopold Trois qui dût abdiquer car nous les Wallons ne supportions pas son allégeance à l’Allemagne d’Hitler,  Baudouin son fils dit le roi catholique, fut contraint de rendre le Congo aux siens malgré lui, d’accepter l’avortement contre son plein gré, un roi pas si gentil qu’il le voulait paraître …

    C’est Albert Deux (mon préféré s’il se devait que j’aime la monarchie) qui fit de son mieux tant qu’il pouvait avant de céder la place aux derniers de nos rois Philippe, l’actuel …

    Et pendant que ces rois régnaient, deux peuples aux antipodes l’un de l’autre vivotaient au gré de leur choix, la Droite pour la Flandre, la Gauche pour nous Wallons !

    Ma Belle Wallonie, je suis fière de toi, tu es quasi la seule région de ce monde soumis aux diktats de la finance, à résister en honneur, aux outrages de l’austérité financière qui a court mondialement …

    Fidèle à tes principes, tu sais faire la part des choses, entre le miroir aux alouettes et la valeur de la vie des hommes …

    Je sais qu’aux élections prochaines législatives et régionales mon pays risque de s’autodétruire, qu’il en soit ainsi, s’il se doit … mais nous Wallons, ne faillirons pas !   

    http://crayons.eklablog.com/il-y-a-politique-et-politiques-a125149762

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • J’en reviens tout de rouge vêtue, n’allez pas dire que je suis A VÔTE !« fanatique » ce serait bien en-dessous  de ma vérité !

    C’est que cette équipe qui a conduit la politique de ma ville a rempli son contrat social et que j’aimerais qu’elle soit reconduite tout en y ajoutant quelques jeunes prometteurs qui demain seront la relève !

    Ce sont des élections communales jointes à celles des députés provinciaux, là où réside le sens du « proche du citoyen » par le bien-être en nos villes, et la culture qui en émane …

    Voter est important et bien voter une nécessité, notre devenir en dépend

    Nul ne pourra dire que je n’ai pas tenté par tous les moyens mis à ma disposition de vous influencer … Car tel est le « droit » que je m’octroie … 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  •  

    Nous accordons à la vie dès la plus tendre enfance, des tas de valeurs, DUR, DUR D’ÊTRE UN HOMME …guidés que nous sommes par notre environnement familial, social, accoutumés aux régions qui nous voient naître, nous construisons les uns, les autres le cap de notre avenir, que nous voulons digne de tant de promesses …

    Il n’est pas aisé de s’apercevoir combien l’injustice règne en maître, c’est la nature même des choses, le plus fort dominera, le plus faible subira, et des tas de « suiveurs » accorderont du crédit à celui qui « paraît », soucieux qu’ils sont d’appartenir au « clan » !

    Commence alors en son for intérieur, une lutte interne faite de questionnements, de souffrance, de mal-être, qui inéluctablement nous fera choisir le côté obscur de la force, ou bien l’éclat des lumières  …

    Il n’est pas d’âge pour  CHOISIR, mais TOUS, nous avons à faire ce choix, JAMAIS, nous ne pourrons prétendre être VICTIME des circonstances,

    Patate, qu’il est dur d’être un HOMME ! 

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • Non, je l’ai abandonné là-bas, où mes lectures font foison, rangé JE N’AI PAS FINI  PLOTINcomme il se doit dans « L’UN » qui le caractérise … c’est que je suis revenue vers mon jardin …que voulez-vous, je suis plurielle !

    Tout est en « un » dit-il dans un raisonnement qui me séduit tout en étant que je ne lui accorde pas toute évidence … car depuis l’eau à coulé sous bien des ponts où Platon aurait pu faire Banquet …

    Mais il cherche Plotin dans le temps qui était le sien à définir le sens de toute vie, déconstruisant les théories des uns et puis des autres … et je gage que de retour là-bas, où je reprendrai le cours de sa pensée, je trouverai les réponses qu’il tente de me faire admettre …

    Ce qui me plait dans ces lectures, c’est le confort de la philosophie qui nous fait reconnaître les chemins empruntés par les Hommes soucieux depuis la nuit des temps, de la quête du savoir qui l’on est pour Être et le comprendre …

    Qu’en est-il aujourd’hui  ? 

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique