•  

    SA VIE ...

     

     

    Sa vie aura duré 71 ans, dont 50 en commun ...

    Bien sûr, la mort est triste et sur elle je n'ai pas envie de m'attarder, je préfère de loin revisiter tout ce qu'ensemble nous avons créé, une famille !

    Avant moi, ce fut un enfant unique, appliqué à l'école, ses parents enseignaient, l'adolescence lui a ouvert les bras au gré de ses fantaisies, il en a profité et à vingt ans, il m'a rencontrée, nous ne nous sommes plus quittés ...

    Gorian, Genseric, nos deux fils ont joui d'un papa aimant, aux petits soins, veillant à notre confort, notre bonheur .

    Nos nombreux amis ont partagés avec nous nos avancées dans la vie, toujours gaillards nous allions ensembles aux destinées de la société, politiquement, culturellement, solidaires des causes envers les plus faibles, emprunts de besoin de justice sociale et d'émancipations ...

    Sa vie au travail l'a épanoui, fier de pouvoir à lui seul veiller à l 'économie de la famille puisque j'étais mère au foyer, ses collègues aujourd'hui encore en attestent le fait .

    Tybalt, Tanaïs, Liséann nos trois petits enfants ont irradié de leur présence souriante nos heures douces de vieillesse commençant ...

    Bien sûr, cette dernière année fut plus que pénible, sa mémoire, sa santé, avaient foutu le camp me laissant perplexe devant la vie, la mort ...

    Et rien de tout cela ne l'a emporté, j'étais à la mer, il est parti faire des courses sous un soleil puissant, son coeur a lâché, sur la route il s'est affalé ...

    Dans l'esprit qui est le nôtre, fidèles à nos conceptions, son corps est donné à la science ...

    Tu m'as donné Philippe, UNE BELLE VIE

    MERCI !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • La mort de Philippe m'a fait rentrer précipitamment, je vous en dirai plus quand le coeur le pourra, ne m'en veuillez pas si je reste un peu loin de mon blog et des vôtres pour le moment j'ai besoin d'un peu de temps ...

    amitié à tous et toutes .

    Google Bookmarks Blogmarks

    13 commentaires
  • Trois personnages centraux, une doctorante en recherche de nids pour agrémenterLà où les arbres rencontrent les étoiles de GLENDY VANNDERAH sa thèse, un vendeur d'oeufs du bord de route, une gamine (8 ou 9ans) venue d'où on ne sait, prétendant être issue des étoiles ...

    La rencontre des trois nous conduit à découvrir la vie si différente de chacun d'eux, l'importance des "familles" sur le  devenir des individus ...

    Le tout sous couvert d'intrigues tellement intrigantes que jusqu'au bout jusqu'au mot "fin", on reste pensif, perplexe, mais encore ...

    note de postface :

    Premier roman envoûtant, "Là où les arbres rencontrent les étoiles" est un voyage merveilleux et onirique, un hymne à la nature et aux relations humaines .

    Paru aux éditions CHARLESTON .

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • la mer, le 17 mai 

    Sitôt levée, je m'évade

    la mer, le 17 mai

    la mer, le 17 mai

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    9 commentaires
  • J'Y SUIS, LA PREUVE ...

    J'Y SUIS, LA PREUVE ...

    J'Y SUIS, LA PREUVE ...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique