• C'est l'histoire d'un poète dans l'âme, dans ses lectures, dans sesLE POETE EN EXIL Ray Manzarek traducteur : Gorian Delpâture recherches d'existence, et que la vie a détruit ...

    C'est l'histoire d'un ami sincère, qui a accompagné ses rêves, ses gestes, ses extravagances, mais qui n'a pas su lui éviter le pire ...

    Ce pourrait être Rimbaud, mais c'est Jim ...

    Un roi lézard, adulé des foules, beau comme un dieu, un chanteur dont la voix voulait forcer « la porte » des consciences ... et qui avec ses amis musiciens y est parvenu ...

    Il est mort à 27 ans, dans un Paris aux lumières sombres, donnant profondeur au mythe qu'il incarnait ...

    Son ami, le fidèle, le frère, imagine dans ce roman une mort fictive ouvrant « la porte » aux rêves du poète ... L'Exil !

    C'est dans l'adolescence que Gorian a rencontré la musique du groupe, qu'il a apprécié les poèmes, qu'il aime « LES DOORS » ... (mon grenier regorge de ses souvenirs, écrits et traductions) Ici, il a mis au propre avec tout son coeur un talent de traducteur du roman de Ray Manzarek sans « interprêter » juste en traduisant ... mais sacre bleu comme c'est beau à lire !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    28 commentaires
  • Elle nous lie depuis l'enfance,

    L'AMITIE

    Et quand nos coeurs sont en errance

    Elle sait avec patience

    Mettre son art en évidence !

    Sabine, en est le nom,

    Qui tente vaille que vaille

    De me ramener la raison,

    Quand celle-ci chez moi déraille ...

    Elle me tient la main,

    M'entraîne par les chemins

    Vers des espoirs

    Que je ne peux plus voir ...

    Que ces heures là

    Me furent apaisantes

    Et l'étang que voilà

    Noie un temps ma désespérance ...

    Merci à toi

    Mon amie d'enfance

    L'AMITIE

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  • LES JOURS ...

    Ils n'offrent aucun répit

     

    Du dimanche au lundi

    Ils ont même figure

    Tous si lugubres ...

    Tôt levée,

    Pour assumer ...

    7 heure infirmière

    10 heure kiné

    13h30 infirmière

    19 heure infirmière

    Entre temps

    Avaler les poussières

    Passer la serpillière

    Les repas cuisiner,

    De courtes courses effectuer

    Une visite de temps en temps,

    Ouvrir un livre quand j'ai du temps

    Et penser déjà au jour suivant

    Qui pareil sera tout autant ...

    Est-ce cela vivre ?

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    26 commentaires
  • C'était le dernier à cueillir au jardin, c'était aussi le plus gros d'uneLE POTIRON bonne récolte , je le laissais en prévision d'Halloween, sait-on jamais en laissant couler le fil des jours ce qui peut advenir ...

    Et Tybalt est venu, passer un week-end auprès de nous, l'idée a germé sans attendre ... il en fut fait du potiron !

    Creusé et ciselé, il s'est transformé en masque de circonstance,

    c'est que Tybalt a du doigté !

    Ce fut un beau dimanche ...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    26 commentaires
  • A chaque jour suffit sa peine, mais celle des dimanches est plus lourde

    UN DIMANCHE  PARMI LES AUTRES ...

    à porter, hormis les lessives et repassage il faut tuer le temps ...

    Les heures sont longues qui prennent leur aise entre lever et coucher, la lecture vient à point pour effacer l'ennui qui inexorablement manifeste ses longueurs, me restent les rêves d'évasion vers d'autres rivages plus animés, peuplés de vivants sachant rire et chanter, danser au rythme des notes souriantes et gaies ...

    Partir loin de cet univers ... revivre !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique