• J’aurais aimé pouvoir vous parler d’espoir, il me semblait  qu’un frein J’AURAIS AIMEvenait d’être actionné par nos gouvernements belge et français en ce qui concerne l’austérité, pas encore évidemment une résolution claire d’un avenir radieux, mais une peur en leur chef de voir s’effondrer toute leur politique néo-libérale … peur due à ces actions des gilets jaunes non encadrés qui ont défié toutes les instances traditionnelles des pouvoirs et de la contestation envers ceux-ci, manifestations syndicales, nombreuses et soutenues qui jamais n’ont été entendues …

     

    On peut aborder la question de la violence qui a détruit et saccagé sur son passage des sites emblématiques, des vitrines, des voitures et dépavé quelques endroits stratégiques, même si jamais je ne peux cautionner cela, force m’est d’avouer que ces « troubles » ont réussi à ébranler ces fauteurs de misère des masses laborieuses …

    Je dis : « j’aurais aimé » car nul besoin n’est de considérer l’acquis d’une chose réglée, un frein ne consiste pas en un arrêt, méfions-nous des promesses, restons vigilants, prenons ce qui nous est « donné » en exigeant le reste !

    D’abord en mai il s’agira de voter à l’Europe contre le moteur de cette entreprise néo-libérale qu’est le PPE dont les commissaires ont trop de convergence avec le lobby  des multinationales, et chez nous en Belgique d’enterrer le MR qui a failli contre tous les francophones en s’alliant avec la NVA … 

    Nous sommes des démocrates, nos peuples sont à la base de tous ces pactes humains qui font rêver le monde entier, ne lâchons rien de notre dignité, et demain dès lors pourrais-je vous parler d’ESPOIR 

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  • Avec ou sans croix,AVEC OU SANS CROIX

    C’était hier la « saint-nicolas »

    Avec ou sans majuscule

    Tous les enfants du royaume

    Etaient des rois !

    Qu’importe qu’au pays des « adultes »,

    la crise politique s’étende à larges bras,

    Pauvres ou riches

    Indigènes ou migrants

    Difficiles ou sages

    Tous les enfants du royaume

    Ont reçu des présents !

    AVEC OU SANS CROIX

    AVEC OU SANS CROIX

    AVEC OU SANS CROIX

    AVEC OU SANS CROIX

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  •  

    Il y a l’éclat du soleilJAUNE

    La profonde couleur

    Des premières fleurs

    Qui du printemps pointe l’éveil

     

    Il y a dans l’œuf, un cœur

    De vie prometteur

    Que nous aimerions meilleure

     

    Mais il y a ces jaunes mièvres

    Qui trahissent nos grèves

    Mais il y a cet or

    Vaine promesse d’essor …

     

    Viennent ces gilets

    Qui dans le code

    Éloignent du danger

    Viennent ces gilets

    Sonner la fin de la récré

    Pour tous ces "amasseurs" d’or,

    Il est grand temps de partager 

    La misère programmée

    Doit cesser d’exister

     

    Il y a l’éclat du soleil ! 

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Sur les ruines de la vie charbonneuse d’antan, vont mes pas à rebours,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

     

     au soleil déclinant de l’hiver se lève un matin frileux,

    NOSTALGIE

     

     les récoltes sont finies,

    NOSTALGIE

     

     je déguste les toutes dernières framboises,

    NOSTALGIE

    les figues, les fraises, les tomates ne rougiront plus,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    les pommes et les potirons ne grossiront plus,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    le chat ira au radiateur se réchauffer,

    NOSTALGIE

    les dernières fleurs luttent encore … 

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • C’est d’un jeu sur la tablette que tout est parti, l’art de créer desLISEANN PATISSIERE ! gâteaux était devenu pour elle un besoin matériel !

    Revenue de l’école ce vendredi, nous nous y sommes mises …

     

    Tout comme dans le jeu, il faut en premier s’entourer de tous les ingrédients nécessaires, sortir des tiroirs les ustensiles utiles, et enfin suivre la recette : 

    Dix cuillerées de farine dans un plat, huit cuillerées de sucre, six de lait, quatre d’huile, deux œufs, une pincée de sel et un paquet de levure chimique, prendre le fouet à main et triturer le tout de façon à bien incorporer l’ensemble, avant d’ajouter les pommes épluchées et coupées en fines lamelles (ça c’est pour Marie-Claude !)  de même que la mise au four à 170% durant trois quarts d’heure …

    Enfin démoulé et refroidi, on peut déguster ...

     

    MIAM-MIAM, quel délice !

    LISEANN PATISSIERE !

     

    -

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique