• Une affaire dont se serait bien passée la Wallonie, mais qui pourtant a le PUBLIFIN, QUELLE AFFAIRE …mérite dexister pour peu que chacun dentre nous en prenne la juste conscience, celle qui désormais veut que lon sépare une fois pour toutes,  le « monde des affaires » du « monde politique » !

    Ainsi autant je suis daccord avec le cumul réalisé par daucuns de nos élus en ce qui concerne le fait politique, être à la fois député et bourgmestre, pour mieux aider la vie publique par un relais entre les lieux de pouvoirs, autant il est urgent dinterdire le lien entre le privé dont le but est de faire des « affaires » et le politique qui se doit de veiller à léthique des affaires  Les deux ne sont plus conciliables  

    Tout être humain qui se lance en « affaires » le fait avec un but bien précis, celui dengranger le succès par un rapport à largent qui va montant, plus l »affaire » prospère et plus lhumain se sent respecté Trump en est un fameux exemple, lui qui demain fera la pluie et le beau temps  

    Tout être humain qui se lance en politique doit savoir que son but à lui est de protéger léquilibre fragile mais nécessaire entre la production des richesses et sa répartition qui nest pas une mince affaire, régir la société en tout ce qui la concerne, sécurité, santé, éducation, protection des plus faibles  

    Nous avions cru dans les années quatre-vingt pouvoir mener de concert les deux … grand mal nous en a pris qui aujourd’hui nous commande une scission pure et simple entre ces deux sphères de la société …  

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  •  

    Une grande question qui taraude nos esprits, jusquoù sommes-nous prêts LE VIVRE ENSEMBLE à aller dans lacceptation de « lautre » pour pouvoir vivre de concert dans un même lieu, même rue, même village, même pays, même continent ?

    Cest une des questions posées lors dune enquête « NOIR-JAUNE-BLUES » organisée par la Fondation «  Ceci nest pas une crise » qui vise en sondant 4.700 belges sur des thèmes très actuels : la confiance dans le système politique, léconomie mondialisée, le rapport à lautre à voir, à comprendre, à entendre le peuple si souvent oublié  

    Cest peu dire que je frémis en découvrant lampleur du vide qui sest créé entre ce peuple et ses dirigeants  

    Le mal-être semble avoir gagné toutes les couches, offrant une voie royale aux prometteurs de beaux jours de percer demain aux élections à venir  

    Chacun semble dire que le politique traditionnel a perdu son pouvoir, à lencontre du monde financier qui détient nos dettes dEtats, que laustérité engendrée par le fait davoir à rembourser des intérêts outranciers a  balayé devant elle la raison sociale des Etats, que le travail ne nourrit plus lhomme et entraîne la « haine » du voisin sil sen sort mieux que nous, dautant plus sil vient dailleurs  avec des valeurs qui ne saccorderaient pas aux nôtres  

    Et tout cela est vrai en partie !

    Une grande question taraude mon esprit, faut-il créer du lien avec ces cultures différentes des nôtres ?  si oui, comment ?

    Dans lhistoire des hommes jaurais tendance à dire que tous nous avons en commun des tas de valeurs communes, celles qui tiennent à la vie, à ses joies, ses souffrances, ses faims, ses peurs, le froid et le chaud, et quautour de ces critères nous pourrions trouver un chemin commun fait de civisme et de civilités mais ce serait sans compter avec le fait des religions qui imposent au sein des trop nombreuses églises des dogmes à nen plus finir qui dispersent les hommes plutôt que de les unir Et qui ressort au sein de cette enquête comme une peur immense susceptible de conditionner cette « haine » de lautre  

    Alors POLITIQUES soyez à l’écoute de cette enquête précieuse NE LAISSEZ PLUS COURIR une tolérance aveugle et sourde qui pourrait comme en USA nous conduire au mal de l’ingouvernance, vous seriez les premiers éjectés !Et NOUS TOUS COULERIONS …

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_noir-jaune-blues-la-societe-belge-profondement-divisee?id=9498174

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    43 commentaires
  •  

    Avouez que cest drôle comme titre, deux ordres pour le même prix SOIS BELGE, ET TAIS-TOI !celui den rire car cest bien dun spectacle quil sagit, une revue annuelle très inspirée par les faits politiques produits et signés par les vrais de vrais, mais joués à la dérision par cette troupe damis, journalistes et élus du peuple et comédiens, qui depuis 19 ans se mettent en scène, pour quà la belge, nous puissions rire de tout, et de bon cœur, une revue qui tourne aux moments des fêtes dans les grandes villes de Wallonie-Bruxelles Hier, cétait Mons bientôt ce sera Liège  

    On croyait ny aller pas Philippe étant très frileux pour rouler sur des routes incertaines, le verglas menaçait mais il prit son volant à deux mains, et à bon port nous mena et nous en ramena !

    Il est comme cela, de belles journées  

    J’ai su en profiter !    

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  • Il est désormais permis de douter de tout, de la paix, de la guerre, du 2017 POINT D’INTERROGATION commerce, de la solidarité, des ruptures, des échanges, de la démocratie, du populisme, des peuples, des gouvernants de tout !

    Jamais en ma mémoire, les choses nont été aussi confuses, pourtant toujours prête à me réjouir de la toute petite étincelle qui là-bas en RDC (Congo) pourrait mettre fin à une longue crise politique, tout comme ce choix des Autrichiens, ce dernier 4 décembre de renier lextrême droite, je me dois de rester prudente face à toutes ces montées antisociales, anti-universelles, du repli sur soi, qui animent les dirigeants que par élections successives, nous mettons en place, pour lart dont ils sont forts de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, chantant comme des sirènes, sachant oh combien que notre « mal de vivre » nous fera les choisir sans réfléchir  

    La mondialisation na pas choisi le bon chemin, celui des hommes ayant tous les mêmes droits de pouvoir vivre libres et égaux sur la terre qui leur convient, sans les soucis de frontières rendues libres pour les seules marchandises  

    La politique quelle a mis en place pour atteindre ses objectifs ne sert quà nous opposer les uns aux autres pour mieux réguler ses marchés, offrant aux spéculateurs des avantages quelle renie aux peuples  

    Pourtant tous les peuples prouvent des aspirations contraires, je vois autour de moi et partout dans le monde, des hommes tendre la main vers lautre, je les vois soffusquer du rejet sans scrupule des barrières quon tente de nous imposer, je vois du partage, de la solidarité, du retour aux valeurs humaines qui ont initié la « charte des droits de lhomme »  

    Pourtant ce sont ces mêmes peuples qui élisent ces Trump, Orban, Poutine, Erdogan, Al Assad ?, Le Pen ?, Wilders ?,  

    De quoi douter non ?

    Que nous amènes-tu 2017 ?  guerre ou  paix ?

    POINT D’INTERROGATION ! 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    24 commentaires
  • La poésie est une musique capable dévoquer la noirceur des guerres GRAIN de PAIX, GRAIN d’AMOUR par CHRYSTOM (www.edilivre.com)meurtrières, tout autant que la légèreté amoureuse qui donne de la profondeur à la vie  

    Les poèmes de Chrystom nous blessent du mal percutant quont à subir ceux qui tombent sous les bombes,

     « LE VILLAGE EN PLEURS » où « Des Hommes tout de kaki vêtus Fusils de guerre en bandoulière  »

    « VIES AU BOUT DU FUSIL  »où « Les rebus humains meurent aimés par la mort précoce »

    Nous qui ne connaissons de la guerre que la peur davoir un jour à laffronter, sommes bien loin de cette terre dAfrique où perle la sueur du sang  

    Les poèmes de Chrystom nous chantent lamour de la vie, de la femme, de sa terre dorigine, de lespoir  

    « Je chanterai haut et fort avec ma harpe

    Lhymne de notre amour juvénile

    Un jour assoiffé dans ce désert de désespoir

    Je découvrirai miroitant une oasis despoir

    Car la pluie aussi forte soit-elle

    Tombée cède le pas au beau temps

    Et le beau temps aux belles couleurs . »

    Ce jeune écrivain nous vient du Congo Brazzaville, alors quil était étudiant, il participe au tout premier « Concours Jeunes auteurs dAfrique »et sy fait remarquer au point dêtre couronné Grain de Paix, Grain dAmour » entre ainsi au palmarès de la poésie  

    En ces temps incertains de paix menacée par des semeurs de troubles il est bon davoir sous la main ce tout petit grain de paix semblable à celui de lamour et dapprendre à les cultiver pour réensemencer ce monde à la dérive  

    2017, sera ce que nous en ferons !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique