• Et Philippe est heureux, il peut faire ce qu'il veut, manger, boire et dormir, fumer, regarder ses feuilletons policiers, jouer sur son ordinateur et se faire chouchouter ...

    Pas l'ombre d'une souffrance ne vient assombrir son tempo, la vie lui laisse ce crédit !

    Chaque jour est un nouveau jour et son ardeur à remobiliser ses mouvements lui donne des ailes ... Il courrait le gaillard si l'on ne veillait à le rappeler à l'ordre pour éviter les chutes ...

    Il bénéficie de soins palliatifs, bien encadré dans le seul soucis de son confort

    Philippe est HEUREUX !

    LES JOURS PASSENT

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    22 commentaires
  •  

    IL Y EST , CHEZ LUI

    Cela fait une semaine que mon Philippe est de retour, déambulant avec sa tribune au-travers des pièces, se reposant souvent, mangeant à tous ses repas, peu mais bien, heureux comme Ulysse après un long voyage qui revient vers sa Pénélope !

    Paola son infirmière le visite matin et soir, Carine sa kiné le fait travailler muscles tendus et en avant  marche !

    Lui et moi, nous devons trouver nos marques, dégager de larges passages pour lui faciliter l'aventure de la mobilité, veiller à ce qu'il n'oublie pas son « état » il lui prend parfois des fantaisies pas très prudentes qui pourraient aggraver son statut de convalescent, et je veille ...

    De nombreux examens sont organisés en ambulatoire un peu en dépit du bon sens, alors qu'il ne peut être véhiculé qu'en voiture médicalisée ... faut tout organiser, tout planifier ... mais j'y arrive aidée par notre médecin traitant, il y a du bordel dans les services hospitaliers, le covid est passé par là et cela se ressent

    je ne peux pas vous dire que tout ira bien, mais nous faisons ce que nous pouvons à chaque jour sa peine et ses joies ...

    La visite de ses amis lui rend le sourire !

    IL Y EST , CHEZ LUI

    IL Y EST , CHEZ LUI

    IL Y EST , CHEZ LUI

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • Mercredi à 11 heures, Philippe sera rentré, l 'ambulance qui l'avait emporté me leLE RETOUR S'ANNONCE ramènera, son état étant stabilisé plus question de le garder hospitalisé, s'il en avait été capable, il aurait sauté de joie en l'apprenant ...

    C'est qu'il est encore faible, ne se nourrit pas encore assez que pour se refaire du muscle, c'est donc couché qu'il reprendra son cours ...

    Infirmière et kiné seront là pour m'épauler outre les enfants et les amis à qui je dois une reconnaissance infinie pour toute l'aide qu'ils m'ont apporté durant ce long mois où la vie était suspendue à un fil ...

    Je sais la difficulté du moment ... le propre de l'homme étant de s'adapter je tâcherai d'être à la hauteur ...

    L'avenir s'écrit toujours demain ... et nul ne peut le prévoir

    Merci à vous tous, mes amis du blog pour votre soutien en ces jours difficiles mais passés ... Ils m'ont aidé eux aussi !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    22 commentaires
  • Comme ce lundi où l'état de faiblesse extrême de Philippe nécessite l'urgence de son hospitalisation ...

    Et le monde bascule, nous voilà à la dérive d'une barque qui chavire, la tourmente en mon coeur rejoint celle qui depuis longtemps s'est installée au centre de son cerveau, et je suis impuissante devant pareil fléau ...

    Longtemps j'ai accompagné sa détresse mentale, lui offrant un espace de bonheur en fonction de ses besoins, de ses refus sociaux, de ses manques, de ses envies ... mais devant sa dégénérescence physique je ne peux plus rien, si ce n'est attendre ...

    Son corps est soigné, qu'en est-il du reste ?

    J'essaie de rester lucide, aimante comme toujours, à chercher le meilleur pour lui ...

    IL EST DES JOURS SOMBRES ...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    32 commentaires
  • On fait la fête, aux fleurs, aux fruits, entourée par ceux qu'on aime QUAND L'ETE SENT BON !(dans le respect de la loi), une pensée émue pour l'hiver en solitude, un printemps esseulé, mais revoilà l'été et sa légèreté !

    Il en manquait bien sûr, mais c'est déjà un premier pas vers la normalité que de pouvoir saluer l'été en bonne compagnie ...

    Comme cela m'a manqué de voir grandir Tybalt, s'épanouir Tanaïs, devenus tout deux « d'illustres personnages » remplis de douceur avec les plus petits, de tendresse envers nous les devenus vieux par la force du temps qui s'en est allé ...

    La vie a changé, des saisons ont passé, l'amour a refleuri chez Genseric, Maïté et ses deux filles le comble lui et Liséann de bonheur, Gorian et Nanou sont fiers de leurs désormais « grands », et nous de pouvoir jouir d'eux un samedi en fête !

    Quand l'été sent bon ...QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    QUAND L'ETE SENT BON !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique