• Et tourne autour de la Terre, ô Lune créatrice des marées, et tourneEUX ... la Terre sur elle-même, parsemant ainsi de jours les nuits, et tourne la Terre autour du soleil, accumulant ainsi les années . 

    L'Univers semble tenir par des affinités qui gravitent ... Mais rien n'arrête l'amour, qui tourne autour des êtres que nous sommes et unit autour du temps les enfants des enfants des enfants ...

    Leval  ... Péronnes ... Les charbonnages ... L'Ecole devenue obligatoire, le désir de n'être plus corvéable à merci . Vos parents à toi, Lucien, et à toi, Alice, ont voulu pour vous, leurs enfants, "autre chose" que ce que fut leur vie ...

    Toi, papa, tu es devenu mouleur . La crise des années trente t'oblige à chercher du travail en France avant de revenir aux ateliers de moulage des charbonnages de Péronnes .

    Toi, maman, tout était prêt, la malle était garnie . Il restait à partir pour le pensionnat . Mais il paraît qu'il n'y avait plus de place . Tant pis . Tu as appris bien plus par l'observation des êtres qui t'entouraient . Et ainsi va la vie . Un jour, tu rencontres, revenant en vélo de ton travail, ce jeune homme, nouvel habitant sur la chaussée Brunehault . Il était beau, elle était belle . Comment y échapper ? L'Amour dévore les tripes . Ni lui, ni elle ne peuvent résister .

    C'est ainsi que le 6 février 1937 (veille de carnaval) Lucien épouse Alice .

    Leur promesse à eux était moins argenteuse . Le bonheur, l'amour, la connaissance étaient leur point de mire ...

    C'est ainsi que maman est devenue une mère au foyer exemplaire, veillant à ce que chacun de leurs six enfants réussisse ses études librement choisies ...

    C'est ainsi que papa a travaillé d'arrache-pied pour, à lui seul offrir plus que le pain : la connaissance à leurs enfants, qui de Monique née le 26 juillet 1937, institutrice diplômée, de Jean-Luc né le 30 septembre 1940, boucher diplômé, de Michel-André né le 28 octobre 1947, instituteur, de Marie-Claude née le 16 juin 1952, préparatrice en pharmacie, de Marie-Christine née le 2 juillet 1955, puéricultrice, et de Jean-Pascal né le 19 avril 1962, ingénieur civil, sont issus de ce même amour qui depuis 60 ans déjà, unit cette famille dont vous êtes les auteurs, les acteurs ...

    Merci d'être ...

    Papa est mort le 5 décembre 2002, maman ce 6 septembre 2018

    et les enfants de nos enfants poursuivent leur destinée forts de leurs origines

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Les familles levaloises Leloire et Buisseret ont la joie de vous LUI ...annoncer les épousailles de leur fils Victorien Leloire avec mademoiselle Marie-Charlotte Beigne .

    Les familles Delval et Delval sont heureuses d'unir leur fils Constant Delval à mademoiselle Françoise-Adolphine-Marie Delval .

    Tout ceci se passait à Leval durant la fin du 19° siècle alors que le règne industriel envahissait nos régions rurales .

    Le 16 juillet 1886, Victorien et Marie-Charlotte donnent naissance à Alexandre Leloire .

    Le 6 novembre 1892 naissait Clémence Delval, fille de Constant et de Françoise-Adolphine-Marie .

    Mais la vie ardue de ces temps reculés n'empêche en rien l'amour . Alexandre, fringuant jeune homme cultivé, se rendant régulièrement à Bruxelles pour y suivre les spectacles somptueux et artistiques n'en tombe pas moins amoureux de Clémence, fille besogneuse que la vie avait moins "gâté" . Alexandre promet de la sortir de sa misère, il l'épouse, la chérit, la promeut au rang de femme au foyer comme les bourgeoises de jadis . C'est d'eux que tu es né, mon papa, à Leval, le 9 mars 1913 .

    Lucien, premier né d'Alexandre et de Clémence, tu seras suivi par Vanillia et par Lucienne .

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Quelque part, dans le Borinage, la vie bat son plein . La richesse de ELLE ... cette région fait la Belgique de Léopold II , Bruxelles resplendit de mille feux alors que les Borains suent ; mais quelle que soit l'apparence de l'Histoire la vie fut, est et sera toujours menée par les "histoires" d'amour ...

    Jules Cotton s'éprend d'Elise Franquet et l'épouse . Ils viennent s'installer dans le Centre où les charbonnages ont besoin de main d'oeuvre .

    Du côté de Mont Saint Aldegonde, à la même époque, deux jeunes gens s'enamourachent . Il s'agit de Gustave Thomas et Clémentine Besin ...

    A Péronnes-lez-Binche, le 21 février 1875, Jules Cotton et Elise Franquet ont l'immense bonheur de vous annoncer la naissance de leur fils Gustave .

    A Mont Saint Aldegonde, le 2 mars 1879, Gustave Thomas et Clémentine Besin sont heureux de donner la vie à Marie-Adolphine .

    La fin du 19° siècle ne ressemblait en rien à la fin du 20°, le boulot ne manquait pas . Même les enfants gagnaient "leur croûte" . Pas de marche blanche pour protéger l'enfance ...

    Gustave Cotton et Marie-Adolphine Thomas comme bien d'autres enfants ont, dès leur plus jeune âge, appris l'école de la vie, le prix de la sueur, l'âpreté de l'existence . Pas le droit d'apprendre à lire et à écrire quand la pauvreté fait loi ...

    Mais là aussi, l'amour guide les pas des êtres de chair, Gustave rencontre Marie-Adolphine, l'épouse et lui promet de les sortir de ce marasme, de faire "fortune" ... du moins de les mettre à l'abri du besoin, à force de courage, de travail . On peut dire Gustave que tu as réussi . Marie-Adolphine te donne beaucoup d'enfants : Jules, Gustave, Georges, Julien, Marie, Clarisse, Juliette, Elise, Julia, Paula et le dixième sera ma maman .

    A Péronnes, le 12 février 1917, tu es née Alice Cotton, fille de Gustave et de Marie-Adolphine ...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • C’était hier, le 6 septembre 2018, aux environs de seize heures …

    Elle ne prenait plus autant de place dans ma  vie,

    Dans mon cœur pourtant, Elle est toujours présente

     

    Comment pourrait-il en être autrement, c’est ma tendre maman …

    Sa mort fut douce, sa longue vie bien remplie s’est arrêtée sans râle, sans soubresaut, comme un rideau qui se baisse au théâtre de la vie .

    Je te revois debout maman, active comme tu l’étais du temps où tu m’as tout appris, du temps où ensemble nous partagions les heures de bonheur, de joie autant que de colère, de peine autant que de travail, la vie quoi … 

     

    Tout être vivant, de la plante à l’humain n’a qu’un temps fini à vivre, le tien fut long, plus de cent et un ans …

    Et je te ferai vivre encore tant que je serai …

    Je t’aime maman .  

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

      

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

    MAMAN EST MORTE

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    26 commentaires
  • Malgré mon absence,L’ŒUVRE de la TERRE

     

    Malgré la canicule,

     

    La terre est providence

     

    Qui mérite tout mon culte !

    L’ŒUVRE de la TERRE

     

    Voyez comme elle donne

     

    À ceux qui s’y adonnentL’ŒUVRE de la TERRE

     

    Des trésors révélés

     

    Pour papilles alléchées …

    L’ŒUVRE de la TERRE

    L’ŒUVRE de la TERRE

    L’ŒUVRE de la TERRE

    L’ŒUVRE de la TERRE

    L’ŒUVRE de la TERRE

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique