• Je ne saurais vivre sans elle, qui émane au cœur des rencontres, qui ne L’AMITIEsexplique pas, qui fait rayonner la vie au plus profond de nos êtres, cest elle qui tend la main vers lautre, cest elle qui nous reçoit chargée de présents, cest elle qui balaye la solitude, cest elle qui nous sourit, cest elle qui maide à vivre !

    Je laime au singulier, car chaque amitié est unique

    Jai pourtant nombre damis, huit viennent de le rejoindre, mes voisins de Bray-Dunes,  Martine et Daniel, Marthe et Maurice, Paulette et Michel, et vous deux Chantal et Christian à qui je dois tant !

     

    Je souffre de mêtre écartée dans lespace, de mes amis de Zeepark, mais je me réjouis davoir été si bien accueillie dans lenclave qui est nôtre au Perroquet Que de bonheur en perspective, vivement les vacances prochaines   

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Encore un peu de mer avant l'hiver ...Au mobile-home s'en aller ...

    Aller y pendre les tentures piquées avec soin, couper les dernières branches de haie qui encombrent l'entrée, recevoir le plombier qui changera les robinets ...

    Philippe et moi, se dorloter ...

    Un livre ou deux pouvoir dévorer ...

    Tenter de vous suivre à l'aide de la tablette ...

    Et puis revenir au petit bois derrière chez moi  ...

    ENCORE UN PEU DE MER ..

    Juste encore un peu de mer ...

    ENCORE UN PEU DE MER ..

    ENCORE UN PEU DE MER ..

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • Le débat sinstalle en Belgique, à ne pas confondre avec leuthanasie LE SUICIDE ASSISTE … ?réglementée par une loi digne du respect humain qui sous contrôle dune équipe médicale admet quun individu, quel que soit son âge, puisse demander et obtenir sa mort quand il est atteint dune maladie grave incurable qui fait souffrir sans espoir   

    Non, le suicide assisté serait une possibilité dêtre aidé sur le chemin de la mort, par une médecine douce, pour toutes les personnes qui seraient fatiguées de vivre, sans engager la responsabilité pénale de ceux qui  par prescription ou par geste conduiraient à lissue désirée  

    Faut-il une loi pour régir cet engagement humain ?

    Si loi il advient, ne serait-elle pas une porte ouverte vers « le crime assisté » ?

    Telles sont les questions qui entreront en débat  

    En ce qui me concerne, je fais un vœu pieux, celui qui, si un jour, moi qui adore la vie, devait me voir perdue dans un cerveau qui capoterait, me laissant victime dune vie qui nen serait plus une, sans volonté et sans utilité, si ce nest, être à la charge de ceux qui maiment, devenant par la même un bourreau inconscient de laffection quils me portent, ne sachant plus ni où aller, ni où lon me conduit  

    Je signe des deux mains à lavènement de cette loi qui me permet dès aujourdhui, consciente de ma raison, de prétendre à ce « suicide assisté » si un jour la « raison » me fuit !

     

    Que ce texte puisse demain servir si besoin .

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  •  

    De Barbara à Laurette, il ny a quun pas ! JE SUIS LAURETTE ONKELINX !

    Deux femmes à lempathie développée qui savent ressentir, exprimer chacune à leur façon, les cailloux que la vie sème sur nos chemins, tout en traçant des sentiers humains pour que nous puissions avancer  sans trop dencombres .

    Tout le monde connaît le charisme de Barbara la chanteuse, seuls les belges savent qui est Laurette, pour avoir durant trente années animé et de quelle manière notre temps politique, quon laime ou non, nul ne peut lignorer  

    Elle et moi, sommes de la même génération, celle qui libérait la femme, qui tenait compte des mal-être des humains et qui par les moyens qui nous étaient accordés, avons livré les combats que nous pouvions, pour tenter daméliorer le monde  

    Mais le temps a passé, et les générations nouvelles auraient dautres choix à défendre que luniversalisme du genre humain réclamant à cors et à cris  des mesures politiques favorisant le mérite de chacun dans ses entreprises à lencontre de tous les fainéants qui polluent leur atmosphère éthique !

    Je ne me retrouve pas dans ces normes nouvelles qui voudraient modeler les sociétés, de Macron à Trump en passant par Orban, Erdogan, des Michel à Francken, à Jambon sans oublier Lutgen, De Wever et consorts je tourne la page !

    Je te comprends Laurette tout en étant triste de l’annonce de ton retrait du monde politique gouvernant (même dans l’opposition où t’avait relégué la manipulation des nombres, tu savais y faire …) Je sais que tout comme moi, tu garderas la garde de la Gauche (on ne se refait pas à nos âges), je sais le dilemme qui a dû occuper  tes nuits et tes jours qui ont précédé ton choix que je respecte et je te dis merci tout simplement .

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    22 commentaires
  • Cest lhistoire dun film sur le tournage du film en question BARBARA Un film de Mathieu Amalric 

     Ce sont les questions que nous nous posons au-travers du regard des interprètes sur lexistence de La Dame en Noir devant son piano noir  

    Cest sa recherche des notes à poser sur les mots qui traduisent ses sentiments aux longues nuits de travail pour nous offrir à nous qui laimons la profondeur mélodieuse de ses textes émouvants  

    Cest une rencontre avec sa vie dartiste, trépidante, exaltante tout au service de son public quelle honore  

    Cest la traduction de notre émoi si bien interprêté par Jeanne Balibar et Mathieu Amalric qui sans se jouer de lartiste nous mettent en présence une fois encore avec la chanteuse, actrice de sa vie, et mentor sans le savoir de nos vies pour  les valeurs quElle a en nous éveillé !

    Merci .   

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique