•  

    Il y a l’éclat du soleilJAUNE

    La profonde couleur

    Des premières fleurs

    Qui du printemps pointe l’éveil

     

    Il y a dans l’œuf, un cœur

    De vie prometteur

    Que nous aimerions meilleure

     

    Mais il y a ces jaunes mièvres

    Qui trahissent nos grèves

    Mais il y a cet or

    Vaine promesse d’essor …

     

    Viennent ces gilets

    Qui dans le code

    Éloignent du danger

    Viennent ces gilets

    Sonner la fin de la récré

    Pour tous ces "amasseurs" d’or,

    Il est grand temps de partager 

    La misère programmée

    Doit cesser d’exister

     

    Il y a l’éclat du soleil ! 

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Sur les ruines de la vie charbonneuse d’antan, vont mes pas à rebours,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

     

     au soleil déclinant de l’hiver se lève un matin frileux,

    NOSTALGIE

     

     les récoltes sont finies,

    NOSTALGIE

     

     je déguste les toutes dernières framboises,

    NOSTALGIE

    les figues, les fraises, les tomates ne rougiront plus,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    les pommes et les potirons ne grossiront plus,

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    le chat ira au radiateur se réchauffer,

    NOSTALGIE

    les dernières fleurs luttent encore … 

    NOSTALGIE

    NOSTALGIE

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • C’est d’un jeu sur la tablette que tout est parti, l’art de créer desLISEANN PATISSIERE ! gâteaux était devenu pour elle un besoin matériel !

    Revenue de l’école ce vendredi, nous nous y sommes mises …

     

    Tout comme dans le jeu, il faut en premier s’entourer de tous les ingrédients nécessaires, sortir des tiroirs les ustensiles utiles, et enfin suivre la recette : 

    Dix cuillerées de farine dans un plat, huit cuillerées de sucre, six de lait, quatre d’huile, deux œufs, une pincée de sel et un paquet de levure chimique, prendre le fouet à main et triturer le tout de façon à bien incorporer l’ensemble, avant d’ajouter les pommes épluchées et coupées en fines lamelles (ça c’est pour Marie-Claude !)  de même que la mise au four à 170% durant trois quarts d’heure …

    Enfin démoulé et refroidi, on peut déguster ...

     

    MIAM-MIAM, quel délice !

    LISEANN PATISSIERE !

     

    -

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • Que de voix perdues par tous ceux qui avaient fait confiance au PTBFAUT-IL VOTER ENCORE PTB ? lors des élections communales, ils étaient tellement nombreux que le score électoral de ce parti, s’il ne lui donnait pas de majorité absolue, lui permettait dans bien des villes wallonnes d’importance, de participer à la gestion de celles-ci en bonne et due place !

    De Molenbeek à Liège, en passant par Charleroi, Seraing , Herstal, La Louvière  … le PS parfois majoritaire lui a tendu la main en vain, tentant comme le préconisaient les forces vives de gauche (syndicats et mutuelles) de créer un pôle des  gauches soucieux du « bien-être » des classes laborieuses .

    Toutes les concertations ont échoué, montrant le radicalisme de ce parti qui ne veut céder sur rien qui s’écarterait de son programme … Est-ce cela « la Démocratie » ? 

     

    Nous voulons une Gauche Forte, capable de tenir tête à toutes les élucubrations pensées par la droite qui recrée la lutte des classes, appauvrissant le travailleur au profit du capitalisme, mais nous devons tenir compte du possible dans un monde résolument tourné vers le profit de certains …C’eût été une belle occasion pour ce séduisant parti en paroles, de prouver sa capacité sur le terrain …

    Nous voilà donc contraint dans certaines localités de conclure des contrats de programme commun avec le MR , difficile à digérer n’est-ce pas ? 

     

     

    Pourtant à bien y réfléchir, les communes sont les berceaux de La Politique, force est aux mandataires de « rester » auprès de la population, et cette « alliance » contre nature, actuellement, pourrait dans les mois à venir créer un renouveau politique dans le cœur des « élus » .

    Rendez-vous aux prochaines élections ! 

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires
  • Depuis que ses cheveux ont poussé, jamais je ne l’avais coiffée, ni LISEANN A DIT OUI !décoiffée d’ailleurs  … Faut dire que c’est un art que d’être coiffée à la « camerounaise » !

    Hier avant son bain, Liséann a dit d’accord, mais tu ne me fais pas mal … c’est donc avec moult délicatesse que je défaisais ses tresses serrées comme il se doit qu’avaient torsadé sa maman, le matin même !

    Fallait la voir tournebouler dedans son bain, sans scrupule cette fois de mouiller ses cheveux … Moi, de mon côté je me posais sérieusement la question de savoir si j’allais être à la hauteur de mon ambition devant une telle toison …

    Elle est si belle au naturel, jamais non plus ainsi je ne l’avais vue … Philippe et moi étions en extase, tout au long de la soirée commune à jouer, lire et dessiner . Pour la nuit, Liséann a exigé que je lui noue les cheveux de peur de ne pas savoir dormir avec "des tifs libres" ! 

     

    Et ce matin, la fée a guidé mes doigts de sorte que Liséann fut bel et bien coiffée !

    LISEANN A DIT OUI !

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique