• C’est le troisième livre écrit du même auteur que je viens de refermer, leLA MAISON GOLDEN de SALMAN RUSHDIE tout premier étant « Les versets sataniques » abordé plutôt par la curiosité qui en 1989 avait suscité tout mon intérêt : comment diantre pouvait-on menacer de mort un auteur ? Ce livre écrit en 1968 n’avait jusqu’alors soulevé aucune vague de protestation, le monde entrait dans une folie meurtrière …

     

    Le second  « Joseph Anton », paru en 2012,  nous décrit la « survie » d’un homme obligé de se cacher, d’être protégé,  pour échapper aux fous de dieu qui se cachent parmi nous …

    La maison Golden nous entraîne dans l’Amérique de ces dernières années, où trouvent refuge des « émigrés » de tous bords, pas rien que des chercheurs d’or, certains d’entre eux fuient la mort, comme cette famille indienne riche de ses malversations passées cherchant asile au pays des libertés ! C’est encore la présidence d’Obama, pour plus longtemps, les USA se déchirent entre deux tendances, « la Batwoman» contre le « Joker aux cheveux verts » … Vous savez qui a gagné …Et «  la lumière disparaissait du ciel, les mensonges, les calomnies, la laideur devenaient le visage de l’Amérique ! »

     Et la maison Golden s’enflamme de toutes parts pour s’anéantir dans les ténèbres ...

     

    Ce fut pour moi, une riche évasion au cœur des turpitudes de notre temps si conscient du non-avenir toujours possible à n’y prendre pas garde !   

     

     

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    17 commentaires
  • Ces années d’après guerre qui voyaient renaître l’essor, suivant la misère et l’éclosion du capitalisme  comme étant l’apogée de la dignité humaine contre le communisme intolérant et brutal de nos libertés nouvellement retrouvées …

     

    Dans le début des années soixante, notre économie wallonne s’est mise à souffrir des fermetures de nos lourdes entreprises charbonnières, métallurgiques, verrières, chocolatières, fermières, textiles, …, plongeant  nos familles appauvries dans l’art de la débrouille, forcées qu’elles étaient de récupérer jusqu’à la corde ce qui ne pouvait être jeté, tout simplement par besoin …

    Le capitalisme faisait ses premières victimes, nous en étions …

    Sont passées bien des années où beaucoup gambergeaient dans l’aisance et le confort auxquels ils avaient droit, non soucieux qu’ils étaient du mal qu’ils engendraient …

    Et nous voilà arrivés au sommet du mal accompli, la révolte de la Terre qui si elle s’ignore verra la fin de l’humanité !

     

    L’heure est à la transition qui sans semer davantage de misère doit ouvrir des perspectives nouvelles, tourner le dos au capitalisme destructeur sans pour autant faire renaître le communisme, créant l’humanisme universel où tout homme aurait le droit à la dignité !

    JE SUIS NEE EN 1952 …

    C’est l’appel formulé par tous les « gilets colorés », fasse qu’ils se fondent en revendications communes, les uns avec les autres, comprenant les besoins de chacun …

     

    Il n’est pas de raison de sauver la Terre si demain l’Homme n’est plus ! 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • Multinationales, super grandes surfaces commerciales, insignes DE L’INFINIMENT GRAND à L’INFINIMENT PETIT ?mondiales, êtes-vous arrivées au summum de vos possibilités expansives ?  Après avoir régné en maîtres absolus sur le devenir de la planète, serez-vous dès demain contraintes à jeter le gant ?

     

    C’est un peu le sujet de la révolte qui jaillit dans nos rues, nos ronds-points, nos rassemblements populaires, toutes générations confondues, réclamant à cors et à cris un respect de l’humain, en partance de Dame nature qui Elle aussi rue dans les brancards …

     Vous aviez présumé de vos forces croyant à tort à notre soumission au dieu nouveau « le fric » que vous mettiez en évidence comme la suprématie du devenir de l’homme, son mérite, sa grandeur, son pouvoir, sa puissance que vous faisiez vôtres !

     

     Les gens de tous bords, de toutes origines, de tous âges, en ont assez de vos élucubrations, ils aimeraient retrouver le contact humain dans les échanges que la vie leur propose, une écoute, une entende, une réponse à leurs maux quotidiens, un respect de la vie, une protection du sensible, une source au bonheur accessible à tous,  un retour vers l’infiniment petit … le petit commerçant du coin de la rue, une entreprise artisanale près de chez soi, un médecin de campagne, tous ces services qui hier constituaient la cohésion sociale … Un retour vers le passé ?

     

    Non, ce serait nier l’homme que de le prétendre … quand bien même toutes les générations de cette terre en dilemme y souscrivaient à ce jour, demain nos jeunes repartiraient à la découverte d’essors nouveaux 

     

     

     Ainsi en est-il de l’Homme ! 

      

     

     

     

     

     

      

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  •  

    TERRESTRE .BLANCHEUR

     

     

    Tout est blanc, la nuit noire a recouvert de ses nuages, tombés au champ d’hiver, le sol de notre terre !

    Seules quelques branches haut placées ont résisté au déluge nocturne, se débarrassant fières et puissantes de tous ces flocons blancs qui n’ont pu résister …

    Mais quelle beauté, que cette étendue immaculée, blessée par endroit par les traces « pattulaires »de l’intrépide chat, s’étonnant de ce que je ne l’accompagne pas …

    D’autres hivers viendront, qui nous verront traîner de ci de là, nos pas francs et sûrs, soyons patients …

    Soyez prudents !

    TERRESTRE .BLANCHEUR

    TERRESTRE .BLANCHEUR

    TERRESTRE .BLANCHEUR

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • Elle brillait pleine et blanche dans le ciel étoilé, s’estompant par le bas qui rougeoyait le cercle, et pâlissaient les étoiles jusqu’à perdre leur éclat …

    LUNE ROUGE !

     C’est ainsi qu’à chaque éclipse de lune, privée de la lumière solaire par la terre qui  momentanément s’aligne, rouge de colère notre astre-satellite prive le ciel de tout repère …

     

    Depuis leur observatoire, les sages de tous temps en ont analysé les faits et les grandeurs qui en découlaient, les Grecs philosophes-physiciens ont ainsi calculé la dimension de la Terre, la disant trois fois supérieure à la lune, ce qui n’a jamais été démenti .  

    Les mystiques préfèrent y trouver moult augures, pas toujours très réjouissantes, que je ne veux pas entendre, tout en sachant que Lune, Terre et Soleil ont l’une sur l’autre une certaine influence …

     

    Ne nous lassons pas de scruter le ciel, qui comme les mers, nous offre chaque heure, chaque jour des paysages nouveaux  passent les nuages, se rallument les étoiles, et nos cœurs s’enflamment des rêves de ciel bleu ! 

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique