• Pas de brouillard givrant

    Comme annoncé,

    Mais les toits tout blanc

    Des maisons, des voitures et des prés  

    Pleine, ronde et lumineuse est la lune,LA PREMIERE GELEE

    Qui trône au ciel étoilé

    Au loin, jentends vivre la nuit

    Des cris sélèvent du petit bois,

    Pas teintés de peur du tout,

    Un ralliement peut-être

    Avant que le jour ne se lève  

    Et que Piou-Piou, le chat, ne sorte

    Se dégourdir les pattes !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires
  • Il faisait beau cet après-midiBALLADE ENTRE AMIES !

    Mon travail au jardin était fini

    Ce que Sabine avait à faire aussi !

    Ensemble, nous partons au gré de nos pas,

    Au cœur de la vie, penser les mots dans les paysages  

    Elle en connaît des coins Sabine

    Que jignore dignorer, par défaut casanier BALLADE ENTRE AMIES ! 

    Et notre jeunesse remonte

    Du fond de nos mémoires

    Qui nous libère de nos âges .

    Cest que le temps passe,

    Et déjà la nuit tombe

    Qui nous ramène aux heures de la vie .

    BALLADE ENTRE AMIES !

    BALLADE ENTRE AMIES !

    BALLADE ENTRE AMIES !

    BALLADE ENTRE AMIES !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  •  

    Que la mystique est triste qui emmène les peuples à croire en leur LA BELGIQUE N’EST PAS L’ESPAGNE !suprématie,

    Que traîtres sont ces élus qui surfent sur la foi et entraînent vers le désastre tous ceux qui y ont cru,

    Chaque région en ce monde, chaque ville en ces régions, chaque rue dans toute ville, peut à un moment donné de son existence simaginer ÊTRE le détendeur de lOrdre, de la Justice, de lEconomie de lensemble et réclamer selon ses dires et ses croyances son autonomie pour navoir plus à subir lOrdre, la Justice et lEconomie des autres  

    Ainsi lEspagne qui forme un tout sest laissée envahir par le « mal » catalan qui aujourdhui menace léquilibre en son Etat, de toute une Europe, fédérée de 28 Nations aux allures diverses, qui pourrait passer à plus de 80 Régions,  aux espoirs égoïstes, dêtre reconnues comme Etat  

    Ainsi la Belgique qui par souci dunion qui serait sa force, sest-elle convaincue que de donner le pouvoir régalien à ce mouvement séparatiste ferait dElle un Etat à suivre  pour éviter la scission  

    Nul ne sait déjà à lheure où nous sommes si la joie des séparatistes catalans durera lHistoire nous le dira  

    Bien des Belges aujourdhui pleurent le mal quils ont à endurer de voir leur pays seffriter de lintérieur par la destruction pure et simple de tout leur Etat de Droit soucieux quil était dans le passé de son équilibre social  Où lOrdre et la Justice et lEconomie sont aux mains de ces traîtres au Pays !

     

    LAvenir sécrit toujours demain la raison du plus fort nest pas toujours la meilleure  

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    24 commentaires
  •  

    Quel vent mauvais souffle sur les peuples de ces pays qui hier voulaient QUE SE PASSE T-IL A L’EST ?fuir le communisme et qui par leur vote daujourdhui réclament un pouvoir extrême des droites ?

    Jai du mal à comprendre, ce déni douverture au monde, par ceux-là même qui hier criaient leur infortune par manque de libertés et qui ce jour construisent des murs pour se protéger des autres  

    Au nom de la démocratie, ces peuples au ressenti quelque peu égoïste, veulent la prospérité sans faillir, à vouloir prendre comme un droit tout le bien qui leur revient sans avoir à partager « leur » espace qui pourrait offrir à dautres le « droit » de sépanouir  

    La peur se répand comme la peste il suffit dun rat au discours éloquent pour que la troupe semballe et senflamme disséminant la discorde par la haine oublieux quils sont de leur passé récent  

    Et lEurope qui se voulait union dEtats Fédérés libres de leur choix se trouve menacée par cette rage individualiste qui gagne lOuest de son territoire  

    Il n’y a pas de murs possibles pour empêcher les vents mauvais … Seule l’éducation ouverte sur le monde pourrait empêcher l’impensable … Il serait temps d’y songer ! 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    31 commentaires
  • En voiture, sur le trajet du retour de lécole, Tanaïs me demande : «  dis, Marie-Claude est-ce que je suis assez grande maintenant pour faire de la confiture ? » Il est vrai que moult fois je lui avais répondu que la cuisson demandait une attention toute particulière et que je voulais  attendre encore un peu   Peut-être quà la veille de ses huit ans, on pouvait tenter lexpérience travaux scolaires finis cela va de soi !

    Cest donc avec application que notre chef coq sest évertué à couper les figues du jardin, les posant avec délicatesse dans la casserole réservée aux confitures, les arrosant dun jus de citron pressé, et de couvrir le tout du poids égal aux fruits de sucre minute touillant et mélangeant à la cuiller en bois !

    Tablier porté pour éviter les éclaboussures, elle porte sa casserole à ébullition qui doit être maintenue durant quatre longues minutes sans laisser tout déborder en mélangeant sans arrêt ah, la cuisine ne se fait pas dun tour de cuiller à pot  il faut être attentif aux moindres soubresauts, et régler la flamme quand il faut, Tanaïs sapplique de main de maître ! et écume la surface de toute la mousse onctueuse qui doit être enlevée pour garantir la conservation  

    Faire bouillir de leau pour rincer les pots récupérés et les couvercles

    Les laisser sévaporer sur un linge rincé à leau froide

    Et je me charge de les remplir trop chaud pour ses petits doigts  

    Bravo Tanaïs !  

    LA CONFITURE DE TANAÏS !

    LA CONFITURE DE TANAÏS !

    LA CONFITURE DE TANAÏS !

    LA CONFITURE DE TANAÏS !

    LA CONFITURE DE TANAÏS !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique