• LA REVOLTE

    Quand ce n’est au nom de « la finance », c’est donc au nom de « la LA REVOLTEsanté » que nos gouvernants nous imposent « une manière d’être » à suivre à « la lettre » pour compenser toutes leurs incompétences 

     

    Ah si seulement nous n’étions pas devenus aussi « mous » de nous-mêmes prêts à accepter au nom de la raison des Etats toutes ces « prérogatives » infantilisantes qui nous sont imposées pour le bien-être de « tous » et qui nous tuent à petit feu ...

    Ai-je besoin de la permission d’un gouvernement pour sortir masquée, là où je pourrais rencontrer un porteur de virus ?

    Ai-je besoin de la permission d’un gouvernement soumis à ses experts en tous genres qui souvent se contredisent, pour serrer dans mes bras ceux que je sais sains d’esprit et de corps ?

     

    Il est écrit depuis la nuit des temps que des pandémies peuvent surgir à tout bout de champ, semer la peur ne sera jamais un traitement salvateur !

    Se sentir responsable de soi et des autres tout en acceptant le risque, tout en appliquant les élémentaires mesures d’hygiène, sachant la puissance de contamination de ce virus, ne serait-il pas plus important ?

    Si nos hôpitaux sont à bout de force, de moyens, de traitements … c’est assurément de votre faute vous les gouvernants, qui aviez au nom de la finance décidé de ne plus respecter « la vie » et « ses besoins » élémentaires  

    La révolte gronde !  

     

     

      

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    papy philippe
    Lundi 27 Avril à 08:07

    Donc si ce n'est ni au nom de la finance ni au nom de la santé....nous le vrai Peuple ce sera au nom de la Rose! Levons le poing Camarades!

     

      • Lundi 27 Avril à 08:31

        le droit à la désobéissance responsable sera suffisant je crois ...

    2
    Lundi 27 Avril à 08:43

    Je peux comprendre que cela agace au plus haut point toutes ces répétitions de consignes, c'est infantilisant au possible e pourtant... je vois des personnes s'embrasser dans la rue, discuter les unes à côté des autres, tousser sans protéger les autres...des personnes irresponsables, inconscientes, et pourtant des adultes.

    Ce déconfinement va poser bien des problèmes...

    Pour ma part, je continueras à porter masque et gants pendant un certain temps. Quand à nos gouvernants, que dire? ce qui vient de se passer met en évidence la très mauvaise gestion de cette crise, les décisions antérieures qui ont supprimés tant de moyens...

    Il faudra en tirer les conséquences, soyons prêtes à nous exprimer le moment voulu!

    Bises du jour

    Mireille du sablon

      • Lundi 27 Avril à 18:51

        Je reste sérieuse en la matière Mireille, toutes les mesures de protections qui me feront éviter de propager le virus si transmissible seront prises autant que nécessaire, il est vrai que certaines personnes n'ont pas encore compris la rapidité de ce virus à infecter l'humain, mais laissons-les devant leurs responsabilités individuelles, qui sont peut-être réfléchies selon les connaissances de leur cas personnel, je sais que nous devions passer, vu les manques criants de matériel au sein des hôpitaux,  par le confinement, il est temps maintenant d'en sortir, la vie doit reprendre le dessus  ... les comptes seront à analyser l'urgence passée !

        amitié entre confinées 

    3
    Lundi 27 Avril à 10:26

    Ah,que j’aime ce billet de révolte........je pense comme toi, » »ça t’étonne

      • Lundi 27 Avril à 10:27

        Tiens,mon billet d’humeur a été tronqué......

      • Lundi 27 Avril à 18:57

        pas étonnée pour un sous !

        amitié .

    4
    Jo
    Lundi 27 Avril à 11:02
    Je gronde avec toi ma Marie-Claude et comme le petit signet posté hier, je répète ces mots de V. Engel "La révolte est une exigence."
      • Lundi 27 Avril à 18:57

        et oui "on râle encore" j'ai deux amies qui s'appellent "Jo"   et figures toi que nous sommes toutes les trois du même tempérament ! la révolte pointe son nez en nous, et ravive nos transports fondamentaux de responsabilité et de liberté ... 

        et comme le dit mon autre Jo en citant Engel :" la révolte est une exigence" que nos politiques s'en souviennent !

        amitié à vous deux mes Jo 

    5
    Lundi 27 Avril à 14:40

    Bonjour Marie-Claude,

    Eh oui, la révolte commence à s'exprimer. Une vidéo circulant sur Internet montre un groupe de parisiens danser sur Dalida dans la rue... Le confinement crée indubitablement de la frustration, de l'envie de transgression, du désir de désobéissance. 

    Il est vrai que nos gouvernants ont supprimé tant de moyens pour les hôpitaux, et cette crise met en exergue toutes les conséquences fâcheuses des mauvaises décisions prises depuis trop d'années. Ils ont oublié que l'hôpital n'est pas une entreprise, qu'elle soigne, qu'elle sauve des vies. Et que cela n'a pas de prix et ne doit pas dépendre des lois de l'économie. Comment comprendre que tous ceux qui y travaillent réclament des moyens depuis des lustres, en vain, alors que là, hop, d'un claquement de doigts, les autorités débloquent des fonds, sans compter. Faudra-t-il toujours que nous réagissions quand il est (presque) trop tard ?

    Maintenant, quelle que soit la gestion des puissants, la révolte ne doit pas nous faire perdre le sens de la responsabilité. Le virus se moque des manquements des politiques, se fout de nos frustrations. Il frappe, c'est tout. Pour ne pas aggraver le sort des hôpitaux et des soignants, déconfinement ou pas, il s'agira de rester prudents et responsables. On ne sait pas qui porte ce virus, qui ne le porte pas. Ce n'est pas écrit sur les fronts. On ne peut pas jurer que ceux qu'on pense sains le sont réellement. L'idéal serait une campagne massive de tests, mais là... 

    Pour ma part, je rejoins Mireille du Sablon. Je continuerai à observer un semi-confinement, même après le 11 mai, et ne limiterai mes sorties qu'au strict nécessaire, tant que nous n'aurons pas la certitude d'avoir amorcé durablement la victoire contre ce mal. Viendra après le temps de régler les comptes avec les gouvernants. Il est, selon moi, trop tôt pour cela. 

    Prends soin de toi, je t'embrasse.

    Fabrice

      • Lundi 27 Avril à 19:07

        tout comme toi, tout comme Mireille, je reste confinée et serai prudente autant qu'il le faudra, respectueuse du port du masque, de la distanciation, et de l'hygiène des mains ainsi que je le pratique depuis l'apparition de ce virus en Europe,  mais je veux pouvoir prendre mes mesures de relations avec mes proches sans pour autant qu'elles me soient interdites dès lors que tout travailleur devra affronter le risque par son retour en usine  ... 

        mesure qui en Belgique semble primordiale sur les relations sociales  ... d'où ma révolte !

        je prends soin de moi parce que je veux prendre soins des autres  .

        amitié Fabrice .

    6
    Lundi 27 Avril à 17:04

    après la lassitude, la révolte ... il devient long ce temps de confinement. Quand même nous avons évité nombre de malades et morts. Sans connaître beaucoup de monde, avec le confinement, une nièce malade, l'amie de ma fille, une copine de yoga et son mari (ils se sont rencontrés à 6 début mars et tous ont été malades et eux deux hospitalisés dont son mari 4 semaines), une voisine a son frère décédé, un copain, son fils malade, la belle mère de ma fille malade, une copine a des amis d'une association, décédés .. sans le confinement, le microbe aurait été plus virulent. Maintenant, nous avons fait les efforts et nous les continuerons, désormais que nous sommes habitués. Pour d'autres, pas intégré ... ma soeur a un foyer de migrants près de chez elle et le soir, quand le personnel qui les assiste part, beaucoup sortent devant la porte, tous ensemble, faisant du bruit jusque tard la nuit. 

    Quant aux gouvernants, je préfère encore les nôtres à d'autres .... Chinois, Russe ou Américain. ..

    En tout cas, un coup de gueule fait du bien à tout le monde. Bises et bonne santé.

      • Lundi 27 Avril à 19:18

        j'étais comme tous en accord total avec le confinement Durgalola, et je suis encore confinée par soucis des autres, ce sont les mesures de déconfinement qui m'exaspèrent, tout à l'économie (et je sais qu'il est urgent pour eux de reprendre le cours des activités) et rien dans l'assouplissement des relations sociales, comme si pour travailler tous auraient le droit de s'exposer, alors que pour les familles rien ne se laisse entrevoir ... mon neveu travaille en service Covid 19 intensif, je sais donc le courage et les difficultés que rencontre le personnel, les familles, je ne me plains quye d'aisance, il est vrai ... mais il faudra bien un jour affronter la vie tout en gardant ses distances ...

        les fous dont tu parles font bien plus de dégâts encore que nos dirigeants qui ne savent plus où donner de la tête faute d'avoir été prévoyants ...on en parlera plus tard ...

        prends soin de toi 

        amitié .

    7
    Lundi 27 Avril à 19:23
    Durgalola
    Oui quand tu parles de donner la priorité à l'économie .... je partage. Bises
      • Lundi 27 Avril à 20:56

        chez nous, le 4 mai reprise de la circulation normale des transports en commun avec obligation de port de masque dès l'arrêt d'embarquement, reprise des usines non essentielles avec mesures d'hygiène nécessaires .

        le 11 mai, réouverture de tous les magasins, reprise des cours avec parcimonie pour les premières (six ans) et les réthos (17-18 ans)  

        le 18 mai seulement la permission de pouvoir se retrouver en famille en cercle restreint ...

        comme tu le vois, il y a de l'intelligence économique dans ce plan ... nous pourrons nous voir quand peut-être nos petits enfants et leurs parents auront pu être contaminés dans le bus, au travail, en faisant leurs courses, ou à l'école ...

        tu comprends ma révolte !

        mais je tiendrai bon Durgalola par amour de la vie !

        amitié . 

      • Lundi 27 Avril à 22:14

        Il est indéniable, Marie-Claude, que c'est la reprise économique qui inspire toutes ces décisions. Même en prenant toutes les précautions du monde, le risque zéro n'existant pas, il est vrai que parents et enfants peuvent être contaminés en prenant le métro, en retournant à l'école, au bureau. Pourtant, il faudra bien revoir les grands-parents. La question est : quand ? Car si jamais il y a contamination des parents et/ou des enfants, il y aura comme une sorte de double-peine, on dira aux grands-parents : "oui, vous êtes déconfinés, mais vous ne pourrez pas revoir vos enfants et petits-enfants car ils ont attrapé le virus". ... Là, je comprends ta révolte. On voit bien que cette crise n'a rien de simple, hélas.

    8
    Mardi 28 Avril à 10:19
    daniel

    Nous avons les gouvernements que nous méritons. Qui les a élus ? Nous, le peuple. 

    Pour le reste, compliquer de maîtriser l'incertitude dans la quelle nous vivons. Tout le monde est dans le brouillard !!

    Mais comme toi, je pense que nos hommes politiques ne sont pas à la hauteur. Ils continuent à faire de la petite politique bien mesquine, à se battre entre eux. 

    Attention au retour de manivelle !!

      • Mardi 28 Avril à 11:17

        Il aurait été tellement plus simple et plus humain Fabrice de nous laisser revoir nos familles avant tout, comme une juste récompense d'avoir obéi au pied et à la lettre au nécessaire confinement et puis seulement dans les jours qui suivent réouvrir la toute aussi nécessaire économie ...  mais nos dirigeants belges estiment en leur âme et conscience que l'urgence c'est le "marché" ! cela me révolte !!!! 

        bonne journée à toi 

      • Mardi 28 Avril à 11:26

        nous comprenons tous la difficulté qui est de neutraliser ce nouveau virus si contagieux qu'il s'est propagé au monde entier ... nous comprenons la nécessité du confinement, mais certains pays ont testé à forte densité leur population, isolant les contaminés mis en quarantaine le temps de guérir, les malades étant pris en charge dès le début ont été  soignés sans grandes complications, allégeant ainsi leurs hôpitaux et tout le personnel soignant ... leur économie est restée ouverte même si ralentie, et peu à peu les personnes ont développé des anticorps ... les études concernant la connaissance de Covid 19 allant de pair ...  mais nos dirigeants en France et en Belgique ont paniqué et suivi ce que leurs peurs à engendré ... 

        à cause de leur attitude, nous comptons parmi nos rangs beaucoup de morts ... il faudra en tenir compte dans le futur ...

        prends soin de toi Daniel 

        amitié .

    9
    Mardi 28 Avril à 12:08

    Bonjour Marie-Claude,

    Il y a les orientations données par le gouvernement d'une part, les recommandations ressassées à la radio et à la télé  puis les avis parfois contradictoires des spécialistes de la santé, médecins, virologues , qui se confrontent au liberté de se mouvoir de chacun  dont les conditions de confinement varient d'une personne à l'autre  suivant les lieux de vie , en ville ou en province ...

    S'ajoutent les divergences de politiques de chaque états et là j'avoue que c'est très compliqué...

    Faudra-t-il que l'on arrive au taux de plus de 60% de la population contaminé par cet affreux jojo de virus pour que l'immunité collective soit efficace et rassurante ?

    Nous sommes bien obligé de faire confiance aux personnes les plus avisées ayant les plus récentes connaissances sur le sujet cause de cette pandémie   mais aussi de se référer à l'autorité des dirigeants  dans la hiérarchie étatique, régionale  et communale ...

    Oui pour les gestes barrières, les précautions d'hygiène indispensables, oui pour un déconfinement progressif mais très difficile à mettre en place et oui encore et surtouti pour faire confiance à la Vie...

    Amitiés des Farfadets du Poitou. Prenez soin de vous et de tous ceux que vous aimez.

      • Mardi 28 Avril à 17:23

        L'OMS avait dès le début recommandé à tous les Etats de tester au maximum, mais rien ne semblait prêt chez nous, le jeu politique en Belgique a voulu choisir un seul laboratoire (alors que nous en avons des tas de haute capacité)  pour ce faire... le communautaire n'a rien arrangé, la Flandre a ses exigences en ce qui concerne les répartitions ... résultat seuls  plus ou moins 5000 tests se font par jour ... il en faudra des années pour savoir quand 60% de la population aura développé des anticorps ...  

        nous savons de façon responsable réagir devant ce virus en nous protégeant, nous protégeons les autres mais nous devons coudre nos masques parce que là aussi il y a manquement ... l'hygiène doit être remise à l'avant plan ... ne pas s'exposer à aller trop vite à la rencontre des masses, à fréquenter les lieux de grands rassemblements, etc ... et si ils nous faisaient confiance ... la plupart des gens l'ont compris !

        je ne dis pas que c'est facile, je suis curieuse d'entendre ce que cet après-midi la France choisira comme modèle de déconfinement ... nous sommes voisins ...

        prends soin de vous deux Patrice 

        toute mon amitié .

    10
    Mardi 28 Avril à 19:01

    comme toi j'attends de revoir mes petits enfants et fêter l'anniversaire des jumeaux fin mai. Je viens d'apprendre que nous serons certainement territoire rouge, donc limitation de nos déplacements dans le département .. Bises

      • Mercredi 29 Avril à 11:47

        mais je crois que dès le 11 mai vous aurez le droit de vous retrouver en famille ... pour peu qu'elle soit réunie dans un rayon de 100 kilomètres j'espère pour toi que ce sera possible, doucement cela tire à sa fin ... on en a besoin !

        prends soin de toi 

        amitié .

    11
    gazou
    Jeudi 30 Avril à 21:10

    Un trop long confinement devient inhumain, il faut aussi protéger la santé mentale

      • Vendredi 1er Mai à 07:38

        tu me rejoins Gazou, bien sûr il y a des mesures nécessaires à prendre pour lutter contre ce virus mais il ne faut pas négliger TOUT le reste ... qui pourrait s'annoncer pire encore que cette pandémie ...

        bonne fête du travail 

        amitié .

    12
    Vendredi 1er Mai à 09:54
    Durgalola
    A la suite de ton commentaire je connais deux en voie de guérison qui s'inquiètent car pas sûr d'être immunisés. Bon premier mai. Bises
      • Vendredi 1er Mai à 15:17

        ce sont des test de sérologie qui nous permettront de le savoir ... certains guéris donnent leur plasma aux très atteints en espérant pouvoir les aider ...mais sans la preuve du test, on ne peut pas prétendre que tous soient immunisés ni pour combien de temps ? car les "corona" sont de même souche que les grippes qui elles évoluent chaque année ... qu'en sera t-il du Covid 19 ?

        la prudence reste de mise !

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :