• HOP, LA CHUTE …

    Il y a de tas de sortes de chutes, morales, sociales, physiques,HOP, LA CHUTE …

    Des chutes d’eau si rafraîchissantes l’été, si agréables à regarder,

    Des chutes de feuilles qui l’automne  sonnent la fin de l’été,

    Des chutes d’arbres sur la chaussée qui freinent nos avancées …

    Il y a des chutes en bourse qui amenuisent le Capital

    Il y a des chutes de tension qui modèrent nos entreprises,

    Il y a de ces chutes qui donnent à réfléchir sur l’état des Etats

    Il y a des chutes qui font changer nos vies …

    Et puis, il y a Ma chute …

    Celle qui hier a sonné le glas,

    Pour huit semaines …

    Mon épaule s’est fracassée …

    Pour avoir voulu un plafond net et resplendissant

    M’ayant fait mettre le pas de côté

    Pour valser dans le vide … 

    C’aurait pu être pire

    Je vais m’en contenter

    Philippe saura m’aider ! 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Janvier à 07:21

    En effet ma chère épouse.....les conséquences auraient pu être plus graves! Quelques semaines(mois) de revalidation pour retrouver toute ton autonomie....puis ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir....mais un chat échaudé craint l'eau froide! Alors prudence et sache que nous sommes deux pour faire ce genre de boulot! Je t'aime!

      • Mardi 15 Janvier à 07:25

        c'est ça l'amour ! être deux à se partager peines et joies et "s'épauler" !

        je t'aime !

    2
    Jo
    Mardi 15 Janvier à 09:42
    Acte manqué ? Parfois, je ne sais qui ou quoi nous avertir qu'il ne faut pas ou plus se risquer à ... Ce fut mon cas aussi un jour que je voulais laver l'extérieur de mon mobilhome. Je ne me suis rien cassé mais ce fut la frousse de ma vie. Depuis, je pourrai encore monter une échelle mais je n'ose plus lâcher les mains.
    Soigne-toi bien et n'oublie pas que Philippe est là. (Comme il te le rappelle avec tout son amour.)
    Bon rétablissement!
    Je t'embrasse bien tendrement.
    Josette
      • Mardi 15 Janvier à 16:22

        je les referai ces plafonds quand l'épaule sera d'aplomb ! rien que l'idée me rend confiante pour les jours à venir ... Philippe avec amour et tendresse me comble de tous ses soins, c'est de toute beauté et je ne veux pas en abuser ...  sauf à maintenir tout le bras gauche dans une parfaite immobilité, je m'en sors à bon compte, sans souffrir  quelle chance j'ai , ma bonne étoile veille ...

        merci Jo je t'embrasse aussi tendrement, toi aussi sois prudente !

        amitié 

         

    3
    Mardi 15 Janvier à 12:27

    oui, il y a toujours pire , mais , là c'est déjà pas mal ,enfin si , très mal !

    tu commences bien l' année!!, alors patience car 8 semaines , je pense que pour toi ,ça va sembler long.......bon , mais tu seras rétablie pour le printemps juste pour ton jardin...wink2

      • Mardi 15 Janvier à 16:28

        toutes ces choses qui occupent mes hivers devront attendre, je vais donc lire un peu plus, me reposer davantage, offrir à Philippe une large zone de "travail", et au printemps quand montera la sève,  je retrouverai mes joies de saison ...

        ainsi en est-il des hommes, savoir s'adapter aux situations du moment ...

        il y a pire ...

        Amitié 

    4
    Mardi 15 Janvier à 14:21

    Cela aurait pu être plus grave mais quand même ce n'est pas drôle...

    Bon courage pour ces semaines difficiles. Heureusement tu n'es pas seule.

    Amitiés !

      • Mardi 15 Janvier à 16:34

        comme tu le dis Gazou, Philippe est là pour me chouchouter, il prend soin avec amour de sa "moitié", tellement qu'il remplit à lui seul l'unité conjugale, Gorian et Genseric aussi se mettent à notre disposition, nous pouvons aussi compter sur nos voisins ... en un mot, je suis bien encadrée ... quelle chance j'ai !

        amitié 

    5
    Mardi 15 Janvier à 16:19

    On présume souvent de nos capacités , on veut toujours faire comme lorsque on avait quelques décennies de moins! Oh! les idées et les envies de faire sont intactes ,mais parfois le corps ne suit pas ! J'évite maintenant de faire ce genre de choses  et comme ma moitié est encore moins souple que moi , je laisse le soin a d'autres plus lestes de le faire !çà aurait pu être pire certes , mais te voilà à patienter  jusque à mi mars ! Apres la rééducation ,tu pourras de nouveau planter tes salades ! Bon courage et je suis sure que ton PHILIPPE  fera tout ce qui est en son pouvoir pour t'aider !BISOUS 

      • Mardi 15 Janvier à 16:41

        c'est un bonheur que d'être deux en pareille circonstance, je me sentais forte, j'avais déjà pratiqué plus de la moitié du travail, mais en aplomb sur le plan de travail, j'ai constaté la résistance d'une tâche, je me suis étirée, j'ai avancé le pied ... dans le vide et hop, la chute ...

        mais je garde l'espoir si je garde bien l'épaule immobile de retrouver toute ma mobilité  dans les semaines à venir 

        merci à toi Elvy 

        amitié .

    6
    Mercredi 16 Janvier à 06:50

    Ouh la la ! Je suis désolée pour toi. Bon rétablissement et surtout prends le temps de te soigner ! A très vite.

      • Mercredi 16 Janvier à 07:11

        disons que je fais confiance à mon corps, les os sont vivants qui se reconstruisent ... mais il faut leur en laisser le temps ... ne pas bouger l'épaule pour que l'alvéole se consolide en bonne place, et prendre du calcium et de la vitamine D pour aider ... c'est mon pauvre Philippe qui doit assumer "la chute" ...  c'est beau l'amour !

        toute mon amitié .

    7
    Mercredi 16 Janvier à 07:36

    Oh mince alors, te voici immobilisée pour un moment!

    Comme toi, j'ai aussi pu compter sur ma moitié ( et c'est bien sûr réciproque) pour assurer le quotidien.

    C'est si bon d'être à deux dans ces moments là et d'avoir un entourage aussi.

    Bon rétablissement!

    Gros bisous du jour

    Mireille du sablon

      • Jeudi 17 Janvier à 07:08

        oh là, là Mireille, comme je suis triste d'avoir à monopoliser à cette fin "de m'aider" tous mes proches qui généreusement, sans y être sollicités, viennent prendre soin de moi ! Ainsi ma voisine nous a apporté une guiche, Sabine (infirmière pensionnée) a accouru voir si mon atèle était bien placée, me recommandant toutes les consignes ordonnées par le médecin formidable qui m'a remis l'épaule en place avant de m'envoyer faire les radios diagnostiquant une double fracture ... Sabine qui viendra d'ici quelques jours finir mon travail inachevé de plafond à récurer ...

        j'ai une chance immense !!!!

        amitié .

    8
    Mercredi 16 Janvier à 09:55
    daniel

    Pas de chance. Bon courage à toi. Es tu plâtrée ? Tu vas tester la patience !!

      • Jeudi 17 Janvier à 07:21

        Être patiente ... eh oui, Daniel, je n'ai pas le choix ... je me réjouis d'être si bien entourée, j'essaye néanmoins de garder, dans le souci de protéger ceux qui m'aident , un minimum de débrouillardise en n'étant pas exigeante !

        non, je ne suis pas plâtrée, c'est un endroit qui rend impossible cette solution radicale, c'est donc d'une atèle en tissu que mon corps est ceinturé ... d'où l'obligation de volonté à l'immobilisme ! et la patience ... 

        bien assise au-devant d'une table, un livre dessus posé de la main droite je tourne les pages ... Et le temps ne se perd pas !

        amitié .

    9
    Jeudi 17 Janvier à 14:56

    Nous sommes profondément désolés pour ce mal et et les conséquences invalidantes de cette chute malencontreuse. Nous te souhaitons un rapide rétablissement.

    Amitiés des farfadets.

      • Vendredi 18 Janvier à 07:07

        "mourir, la belle affaire, mais vieillir ô vieillir" disait Brel ... 

        on ne se voit pas devenir vieux, alors on fait tout comme "avant" mais le geste devient moins précis, la vue faiblit, une certaine raideur s'installe ... et on se sent vieux ... quand le drame se produit ! 

        je me donne donc du temps pour vivre posément, ces semaines de repos obligé ... à lire et à rêver à tout ce que je ferai quand enfin je le pourrai !

        Merci les Farfadets 

        toute mon amitié .

    10
    Jeudi 17 Janvier à 20:47

    il y a des moments où il ne faut plus agir ... car badaboum ! Au moins tu vas profiter de ce temps pour lire tous tes livres en attente.

    Je te souhaite de bien te rétablir et de souffrir le moins possible. 

    Bises et merci pour tes visites.

     

      • Vendredi 18 Janvier à 07:13

        aux gestes suspendus, pas de souffrances, c'est déjà ça !

        l'immobilité requise me protège autant qu'elle protège la reconstruction de mon épaule qui prendra tout le temps nécessaire afin de retrouver, je l'espère, une "grande" autonomie ... En attendant, je respire et je lis, il y a pire, bien pire que ma condition ...

        Merci à toi Durgalola

        amitié .

    11
    Dimanche 20 Janvier à 10:10
    Eh bien... Je te souhaite un bon rétablissement comme on dit. Le temps qu'il faudra. J'ai une amie là-bas dans un gîte en France... immobilisée aussi à cause d'une chute (fracture de la cheville). J'espère que le temps ne te paraît pas trop long.
      • Dimanche 20 Janvier à 15:50

        merci Pivoine, il paraît que janvier est un mois cruel qui s'amuse à nous faire chuter ... on se croit sûr de son pas et patatras, c'est l'embardée ...

        je compatis pour ton amie, on a autant besoin de sa cheville que de son épaule pour pouvoir évoluer en toutes libertés, nous restent les longues et bénéfiques séances de lectures qui sont capables de nous faire voyager !

        amitié . 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :