• VOICI LA CRISE ECONOMIQUE !

    VOICI LA CRISE ECONOMIQUE !
    Il fallait s'y attendre, c'était une suite logique à la crise financière qui a radicalement fermé tous les robinets de l'économie, par prudence ou dans l'espoir d'une reprise des marchés fous, les sous-sous se font rares !
    Crise économique d'autant plus grave qu'elle avait déjà commencé par la spéculation honteuse sur toutes les matières premières nécessaires à la production, cuivre, acier, pétrole, gaz, ... autant que de celles permettant la nutrition, blé, riz, ... détournées de leur usage par le fantasme criminel de certains idéalistes, récupérées par la spéculation cupide de ces autres, qui ne voient que la possibilité du profit en toute chose .
    Tous les états paniquent et essaient de maintenir à niveau le rôle premier des banques en garantissant les dépôts des épargnants pour éviter le pire, que chacun reprenne ses billes et les garde sous le matelas, rendant ainsi impuissantes les banques à donner du crédit pour le besoin naturel de l'entreprise, du logement des particuliers, de la consommation permanente qui constitue l'essence du système en place aujourd'hui !
    Déjà des usines licencient, mettent des outils au repos, beaucoup d'emplois précaires passent à la trappe, alimentant les files de demandeurs d'emplois inexistants pour cause de crise ... Les états auront à faire face ... Jusqu'où seront-ils capables d'aider les « crève-la-faim » que nous sommes en puissance ? Jusqu'à la faillite d'eux-mêmes ?
    Et si l'on profitait de la crise pour enfin changer les normes, attribuer à tous les hommes un droit d'allocataires sociaux au départ de la vie, d'où qu'ils soient d'Afrique ou de Byzance, les richesses émaneraient des créations visant le mieux être, la sauve-garde de la planète, de ses richesses propres qui ne seraient exploitées que pour les besoins réels de la vie dans son respect tout simplement, l'argent, valeur fictive par excellence, n'ayant plus cours, la spéculation devenant crime contre l'humanité ...
    Je sais que dans pareil raisonnement, je nie l'homme, cupide de nature, avide de s'enrichir pour gagner du pouvoir sur l'autre, je fais juste appel à son intelligence, qui forte de constater l'échec de sa nature lui commande de penser la société autrement ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Elsa
    Mardi 28 Octobre 2008 à 11:36
    Il fallait commencer par nationaliser les banques. Depuis plusieurs décennies, être vraiment de gauche c'était ringard. Il n'y avait pas de salut hors du capitalisme et du libéralisme à outrance. Les principes du communisme sont excellents, malheureusement les erreurs commises, par le passé, dans son application nous l'ont fait oublier. Mais cette crise, je l'espère, va faire réagir les populations car l'enrichissement de quelques-uns sur le dos du plus grand nombre est inacceptable.
    2
    Mardi 28 Octobre 2008 à 11:48
    Le communisme Elsa gênait le capitalisme, c'est pour cela qu'on a essayé de l'étouffer ... Il est vrai que prisonnier à l'intérieur de ses frontières il a dépassé ses propres mesures créant la terreur au sein même de ses adeptes... Et le temps à passé redonnant ses raisons à une théorie qui n'avait pas pu s'exprimer en toute liberté...
    Aujourd'hui peut-être pourrons-nous faire la part des choses ...
    amitié .
    3
    Enzo
    Mardi 28 Octobre 2008 à 13:13
    Le communisme a été mis en place, financé et soutenu par tous les gros trusts captalistes... Le communisme n'a JAMAIS été l'ennemi du capitalisme, mais son complice, son frère chéri.
    4
    Mardi 28 Octobre 2008 à 15:33
    Souviens-toi Enzo du maccarthysme dans les années 50, cette politique de persécution de toute personne soupçonnée de simple sympathie avec le communisme, mise en place le sénateur Mc Carthy ... qui laisse encore des traces 60 ans plus tard !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Enzo
    Mardi 28 Octobre 2008 à 16:18
    Justement... Mc Carthy, ce combattant héroïque de la liberté qui sauva, n'ayons pas peur des mots, les USA de l'horreur stalinienne massivement implantée à Hollywood, fut brisé par les milieux financiers américains et détruit par le régime capitaliste quand il s'attaqua à l'ignoble Eisenhower, assassin de millions de femmes et d'enfants allemands.
    6
    Mardi 28 Octobre 2008 à 16:25
    Voyons Enzo ... Je pourrais te rétorquer que le nazisme combattu par les forces alliées avait lui aussi tué des juifs, des tsiganes, des opposants, ...
    si on essayait de s'aimer ou à tout le moins de se respecter en tant qu'hommes ayant une vie à vivre en société où tous ont des droits et des devoirs ...
    7
    Enzo
    Mardi 28 Octobre 2008 à 16:49
    Les crimes commis par les nazis ne justifient en rien les crimes des Alliés, surtout ceux commis avant qu'Hitler soit au pouvoir... 1 million de femmes et enfants exterminés pour la seule année 1919 par les mêmes qui financaient l'URSS de l'autre côté.
    Intéressez-vous au financement du communisme depuis Marx jusqu'à Gorbatschev et vous aurez des surprises...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :