• UNE BRECHE DANS UN MUR ...

    UNE BRECHE DANS UN MUR …
    Et me reviennent en mémoire, ces images que je n'ai pas pu voir n'étant alors pas née, mais qui ont tant de fois été évoquées par ceux qui ont survécu . Varsovie et son ghetto, où les nazis avaient réuni tous les juifs de la région, enfermés dans un quartier d'où ils ne pouvaient sortir une fois entrés, ni pour acheter de quoi vivre, ni pour se soigner ... Ils étaient là, vivotant de ce qu'ils pouvaient, jusqu'à ce que mort s'ensuive ! Un tram qu'ils ne pouvaient emprunter traversait le quartier, c'était leur brèche à eux, moult enfants ont réussi en outrepassant l'interdit, à se faufiler au-dehors du ghetto afin de ramener tout ce qu'ils étaient capables de trouver et qui serait indispensable pour vivre un jour de plus, en attente du pire que l'histoire nous rapporte ...
    La Bande de Gaza, peuplée de Palestiniens, aujourd'hui subit un sort qui évoque en moi celui-là, victime d'un embargo israélien, ces gens n'ont plus de quoi s'approvisionner, ni électricité, ni eau, ni rien de l'extérieur ne peut entrer ! Alors ils ont fait sauter le mur qui les sépare de l'Egypte, et vont tant qu'ils le peuvent, chercher ce dont ils ont besoin pour survivre ...
    Ainsi, les descendants de victimes sur lequel j'ai pleuré hier, deviennent les bourreaux de ceux qui aujourd'hui suscitent toute ma tristesse .
    Dis-moi Homme ce que tu vaux ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Enzo
    Vendredi 25 Janvier 2008 à 18:34
    Bah, il ne font que reprendre la vieille tradition... Il ne faut pas oublier que, 10 ans avant le ghetto de Varsovie, les Juifs d'URSS planifiaient et réalisaient l'extermination par la faim de 10 millions de chrétiens ukrainiens...

    Privés de justice, ces derniers n'ont pas été privés de vengence et croyez-moi, de 1941 à 1944, ils se sont défoulés...

    Il n'y a aucun "peuple totalement victime" dans l'histoire et celui-là moins que tout autre... Ce qui, bien sûr, n'enlève rien aux Arabes de Palestines qui savent être bourreaux quand il le faut.

    Ceci dit, mon peuple ayant été génocidé par les Français, je compatis.
    2
    Brigitte
    Samedi 26 Janvier 2008 à 16:14
    L'on oublie souvent les leçons du passé. Hélas.

    http://saveur-tendresse.over-blog.org/
    3
    Christian
    Lundi 28 Janvier 2008 à 11:56
    Ne sois pas triste Amie, toutes ces expériences nous rapprochent de la Lumière …Ce qui n’enlève rien à ton objectivité que j’apprécie tant …
    @+
    4
    Franoise
    Mardi 29 Janvier 2008 à 13:51
    Je suis sure que cet enfermement n'est le fait que d'un petit nombre de dirigeants. Les victimes ne sont pas devenues bourreaux alors que les bourreaux prennent prétexte d'actes génocide envers leur peuple pour agir de même.
    5
    Enzo
    Mardi 29 Janvier 2008 à 14:04
    Cet argument est à nuancer fortement, car après tout le gouvernement israélien a été élu démocratiquement par la majorité du peuple israélien...
    6
    salaheddine bouchouk
    Mercredi 30 Janvier 2008 à 23:48
    Je considère que :

    -Notre réel doit indispensablement être libérer de ces équations fallacieuses : l’ange contre le Satan- le bien contre le mal-le vrai contre le faux- le crédible contre le non crédible,le musulman contre le chrétien -l’Arabe contre l’israélien. Et la liste est longue..
    -Tout le mal vient de ce phénomène de nature exorciste qu’est l’Etat- nation.
    Je suis pour une Palestine sans Etat .je suis pour un ETAT international, je suis pour un citoyen du monde.
    Fayçal
    7
    Jeudi 31 Janvier 2008 à 00:23
    moi aussi Fayçal, je me sens citoyenne d'un monde fait d'hommes égaux malgré leurs différences ...qui reste à construire !
    Amitiés
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :