• UN DIMANCHE PARMI LES AUTRES ...

    A chaque jour suffit sa peine, mais celle des dimanches est plus lourde

    UN DIMANCHE  PARMI LES AUTRES ...

    à porter, hormis les lessives et repassage il faut tuer le temps ...

    Les heures sont longues qui prennent leur aise entre lever et coucher, la lecture vient à point pour effacer l'ennui qui inexorablement manifeste ses longueurs, me restent les rêves d'évasion vers d'autres rivages plus animés, peuplés de vivants sachant rire et chanter, danser au rythme des notes souriantes et gaies ...

    Partir loin de cet univers ... revivre !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    On râle encore
    Dimanche 17 Octobre à 16:43

    Ouh…..ma belle,tu as le spleen…….je connais ça.

    bien que vivant seule dans ma petite maison,la semaine est toujours bien occupée.les amies et amis passent souvent,et j’ai un fils et sa compagne a 2 km,mais le dimanche chacun a sa vie,qui de la famille,qui est invité au loin,alors ce jour là passe moins vite,et l’on ressasse la vie d’avant,on revoit le passé avec les bons côtés car on oublie toujours les mauvais,il y en avait aussi.

    mais ,j’ai peut être un avantage,je n’ai personne à surveiller,alors je peux faire de grandes promenades dans ma jolie campagne,toi ,il te faut veiller ton malade et tu ne peux sans doute pas t’éloigner plus loin que ton jardin.

    je pense bien à toi,et qu’il te faut bien du courage pour cette nouvelle étape de ta vie…….

    je t’envoie une brassée de courage et de bisous….ne sombre pas dans la morosité un jour ,tu verras ta vie reprendra un chemin plus joyeux après tout ça 

     

      • Dimanche 17 Octobre à 20:27

        merci Jo, demain sera un autre jour où les tâches de la vie seront un peu plus absorbantes de mon temps, j'ai pourtant horreur de m'apitoyer sur moi-même, mais c'est un fait que je ne peux occulter ... cela devient long je l'avoue ...

        il fera sec demain, je tondrai les pelouses !

        amitié et prends soin de toi .

    2
    Dimanche 17 Octobre à 17:28

    Les dimanches sont souvent longs pour beaucoup de personnes...les rues sont vides des enfants qui vont à l'école, des travailleurs qui partent , les magasins sont fermés et parfois, quand le temps le permet, des petites sorties sont possibles...

    Je te sais bien attentive , en surveillance constante...

    Gros bisous du jour

    Mireille du Sablon...

      • Dimanche 17 Octobre à 20:35

        en d'autres temps Mireille je serais allée chez mon amie d'enfance, mais quand je m'absente  c'est toujours en vitesse pour ne pas le laisser seul trop longtemps,  et là j'aurais pris tout mon temps ... je crains les longues journées hivernales ...

        vivement demain !

        amitié

    3
    Dimanche 17 Octobre à 18:47

    Bonjour Claude,

    Oui la vie est difficile et ton moral est en berne. Les dimanches sont parfois encore plus dur que les autres jours. Je comprends ton envie d'évasion, d'autres horizons seraient les bienvenus. Il en est hélas autrement, je te souhaite bon courage pour affronter ces moments difficiles. Bonne soirée tout de même. Bisous. Huguette

      • Dimanche 17 Octobre à 20:40

        merci Huguette, je devrais considérer les dimanches comme un jour ordinaire et m'abrutir aux tâches ménagères pour éviter cet épanchement de moi-même sur moi-même ... où alors je devrais prévoir tous les dimanches des fêtes à gogo ... à tour de rôle, je devrais vous inviter !

        bonne soirée à toi aussi

        amitié .

    4
    solilouve
    Mardi 19 Octobre à 10:28

    bravo pour cette photo comme une provocation au coup d'blues !!... rebellion !!

    et là j'entends la chanson de dame Barbara 'le Mal de vivre'... indissociable de 'la Joie de vivre'...

    courage à Vous...

    à la fenêtre : douceur et douces heures d'octobre

      • Mardi 19 Octobre à 15:08

        "les larmes aux paupières" jusqu'au jour où de rive en rive nous revient aux creux des reins "la joie de vivre"  ...

        je lutte et j'attends la douceur des heures douces ...

        merci Solilouve

        amitié .

    5
    Mardi 19 Octobre à 14:26

    C'est bien dur ce que vous vivez là tous les deux. Ah ! le dimanche et ses longues après-midis... Courage. Je pense fort à toi et à Philippe.

      • Mardi 19 Octobre à 15:18

        ce qui est dur Marie, c'est que nous ignorons  la durée  ... des jours ? des mois ? des années   ? 

        si c'étaient des jours je serais forte, des mois je résisterais mais des années je ne peux m'y résigner  ...  lui ne se rend compte de rien, ne souffre pas et vit !

        amitié .

         

    6
    Mercredi 20 Octobre à 10:17
    daniel

    C'est un moment difficile de ta vie où il te faut du courage. Je  crois que tu dois aussi penser à toi......Quelques coutres escapades ?

    Mais tu sembles bien courageuse pour garder le cap !!

      • Mercredi 20 Octobre à 20:00

        oh Daniel, si tu savais ... parfois "les malades" sont troublants, il me dit que il saurait vivre tout seul, mais au moindre coup de vent il panique ... cela aussi, je dois le supporter ...  Les femmes sont-elles à ce point corvéables  sans merci ?

        tout en gardant le sourire ...

        amitié .

    7
    Mercredi 20 Octobre à 11:37
    Que se soit dimanche ou lundi, j'ai toujours des tas de choses à faire ou à penser... je n'ai donc jamais le temps de m'ennuyer... il faut profiter au mieux de chaque jour... courage... amicalement
      • Mercredi 20 Octobre à 20:04

        je suis aussi Maryline de nature "active" mais lorsque j'entreprends une tâche je m'y tiens ...ici j'en suis toujours distraite pour répondre à ses besoins ... 

        je voudrais que d'autres jours viennent ...

        amitié .

    8
    Mercredi 20 Octobre à 14:39

    période difficile, ô combien,  et c'est vrai que parfois les dimanches sont plus lourds à porter...Il faut aussi penser à soi pour pour pouvoir aider l'autre et, si possible, s'accorder des moments de répit...Je pense bien à vous deux

      • Mercredi 20 Octobre à 20:07

        ces samedi et dimanche, Tybalt me tiendra compagnie, la fraîcheur de son jeune âg me fait déjà un bien fou rien que d'y penser ... je vole !

        amitié Gazou .

    9
    Dimanche 24 Octobre à 19:42
    Je comprends ce qui te travaille. L'inconnu .. que va t il advenir ? Accepter de vivre sans réponse et oui nous pouvons angoisser, craindre, être en peine. Notre coeur bat toujours. Et si tu mettais de la musique pour danser, apprendre une chanson ? Je pense à toi et zut je ne suis plus prévenue de tes parutions.bises.
      • Dimanche 24 Octobre à 20:38

        ma vie Durgalola était faite de projets, chaque saison avait ses raisons, m'offrait des divertissements différents toujours basés sur l'utile et l'agréable, aujourd'hui tout est concentré autour de son état, et de ses exigences ...je ne suis plus que "sa garde malade" et comme il ne peut pas sortir je me sens bloquée  ... et cela je ne le supporte plus ...  lui est et reste heureux ... il ne souffre pas ...

        j'écoute la radio et je chante  !

        je vais aller vérifier l'envoi de mes newsletters 

        amitié .

    10
    Lundi 25 Octobre à 09:59
    C'est bon j'ai reçu ta news sur le potiron. Bises
      • Lundi 25 Octobre à 11:20

        faut dire que "ma plume" est un peu en congé ces derniers temps ... 

        heureuse que tout fonctionne 

        amitié .

    11
    Mercredi 27 Octobre à 10:38

    Bonjour Claude ; j'ai cru comprendre que tu traversais une période difficile ; j'ai connu aussi cela au moment de la disparition de mon époux, en  2010... Si tu aimes suffisamment la vie, elle t'apportera encore de très bons moments.

    J'ai rendu hommage à Dom, dans mon blog, si tu veux tu peux y déposer un mot. D'autres l'ont fait, elle le méritait et ça  nous réchauffe un peu le  coeur car elle va laisser un grand vide dans la blogosphère.

    Bon courage.

    Très cordialement.

    Eliane Roi.

      • Mercredi 27 Octobre à 11:32

        je suis allée lire ton hommage à DOM, que je ne connaissais pas, et qui d'après les nombreux commentaires prouvent la générosité de cette dame ! gardez en vous sa richesse d'âme pour la maintenir en vie tant que vous serez !

        amitié Eliane .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :