• THE GAME essai d'Alessandro Baricco

    Mai 68, c'est le refus de l'autorité   . Nous rêvions de changer le monde, d'en finir THE GAME essai d'Alessandro Bariccoavec ce paternalisme outrancier qui nous étouffait, mais hormis notre révolte nous manquions d'outils pour y parvenir !

    Quelques jeunes universitaires avaient compris l'impossibilité de "changer la nature des personnes mais qu'en revanche on peut transformer les outils et les techniques qu'elles utilisent !" (Stewart Brand)

    C'est ainsi   que pas à pas, ils ont changé le monde ... UN JEU ... tout est parti d'un jeu : du Commodore 64 à Google 1998 ... entraînant dans son halo le bouleversement numérique sans lequel de nos jours nous ne saurions survivre !

    Deux mondes sont dès lors notre maison, l'ancien encore reconnu comme "réel" et le nouveau dit "virtuel" mais qui pas à pas grignote tout le territoire ...

    Il n'est plus question de "subir" les ordres de ceux-là qui étaient "les experts",  on leur préfère ceux qui s'exhibent en tant que maître sur les réseaux sociaux, qui "sont" et le font entendre  ...Ils se diffusent ...

    Ce essai plonge et nous plonge dans ce passé récent que fut le XXème siècle, cruel, autoritaire et génocidaire, tentant de nous guider, comme le ferait un archéologue revisitant les vestiges du passé, à comprendre ce que vers quoi nous pourrions aller ... un monde de jeu qui  visait à amener une civilisation de paix ...

    Dans ce décor du" GAME" pourtant NOUS jouerons avec eux pour en faire une "Histoire d'humains encore une fois " !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Juillet à 20:18
    Durgalola
    Il suffira d'une énorme panne électrique pour tout remettre en question.
    Bises
      • Dimanche 12 Juillet à 21:21

        pas faux Durgalola, chaque ère a été liée à des matières jusqu'à  celle des lumières qui prônait la culture en tant qu'énergie et nous retombons dans cet dépendance que nous croyions révolue ... "les experts ont été détrônés"  seraient-ils en train de renaître ? la crise du Covid pourrait ramener un peu de sagesse ... si les hommes pouvaient changer ...

        amitié .

    2
    Dimanche 12 Juillet à 14:46
    daniel

    Le monde se transforme tous les jours. C'est inéluctable.....C'est donc à nous de nous adapter( et de tenter d'influencer le cours des choses).

      • Dimanche 12 Juillet à 21:23

        c'est la conclusion de l'Essai, Daniel, jouons avec eux dans LE GAME, pour le rendre plus solidaire des humains ...

        amitié .

    3
    Dimanche 12 Juillet à 18:21

    Ce tout "informatique" me pose question..tu ne peux plus "vivre" si tu n 'es pas branché...tout ce fait maintenant à partir d'un clavier.

    Il faut sans cesse se former pour ne pas être hors circuit mais je refuse que mes pensées soient dirigées.

    J'écoute, je lis (heureusement qu'il y a les blogs amis) et..je me fais ma propre opinion.

    Bises du jour

    Mireille du sablon

     

      • Dimanche 12 Juillet à 21:28

        tout comme toi Mireille, je participe tout en étant vigilante à ne pas trop en faire et de garder "ma raison", mon esprit critique mais tous ces jeunes nés quasi sous perfusion numérique, sans connaissance de notre passé transitoire pourront ils résister à ce semblant de facilité où le jeu les entraîne ? cet essai tend à nous mettre en garde ... 

        amitié .

    4
    Jeudi 16 Juillet à 10:53

    c'est vrai que le virtuel prend le pas sur le réel... certains ont besoin d'être connectés en permanence... plus de temps pour le rêve, l'imagination... Espérons que cet excès qui a ses failles se dissipe avec le temps... l'humain se lasse de tout et a souvent besoin de nouveautés!.

    J'ai lu novecento: pianiste et Soie de Barrico, j'apprécie sa façon d"'écrire.

    Merci pour le partage!

      • Jeudi 16 Juillet à 21:03

        et bien Maryline, tu me donnes envie de lire ton titre j'ai aussi beaucoup apprécié son art d'écrire !

        quant au virtuel je le crois bel et bien incrusté dans notre nouveau genre de vie ... le tout serait de tenir compte de l'humain en temps que tel et non pas tel un pion sur un échiquier ...  

        amitié .

    5
    gazou
    Jeudi 16 Juillet à 18:56

    Je note ce titre...J'aime bien cet auteur

      • Jeudi 16 Juillet à 21:05

        c'es la première fois que je le lis, mais Maryline nous parle aussi de "Novecento" à découvrir ...

        amitié à toi Gazou .

    6
    Vendredi 17 Juillet à 21:50

    merci pour ta visite et j'espère que tu vas bien. Bises 

      • Samedi 18 Juillet à 20:46

        Liséann vient de repartir avec son papa, cela nous fait un grand vide ... que je comble en lisant au soleil entre deux balades sur la plage ...

        amitié à toi Durgalola .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :