• Des petits enfants en quête d'aventure, des grands qui retrouvent en eux les sensations d'antan ...  Ainsi c'est passée la semaine sous un ciel bleu mais glacial, qui néanmoins s'éclairait de soleil !

    De la plage aux dunes, s'égarant aux jeux de la plaine, amassant des tas de trésors, leurs rires tintent encore aux oreilles quand le soir ils se sont endormis ...

    Et les voilà rentrés chez eux, nous laissant leurs dessins en souvenir  ...

    Ce matin, il avait gelé fort suite à leur départ ... la nuit aussi s'est sentie un peu seule ...la mer, en plein avril ...la mer, en plein avril ... 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • Il semble bien triste ce bout de terre,LE JARDIN EN AVRIL …

     

    Tout nu comme un ver …

     

    C’est ainsi que Piou-Piou le préfère

     

    Pouvant s’y vautrer

    Tout à son gré !

    En son sein cependant, la terre

    S’active, nourricière,

    Des graines plantées

    Qu’elle  fera germer,

    Viendront poindre bientôt       

    Des touffes vertes, portant les haricots …

    Rejoignant ce faisant les petits pois déjà éclos,

    Radis, carottes et salades feront partie du lot !

    À la mer, je pourrai goûter au repos …

    LE JARDIN EN AVRIL …

    LE JARDIN EN AVRIL …

    LE JARDIN EN AVRIL …

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires
  • Il y en a des lettres dans l’alphabet, toutes à apprendre, à lire, à écrireLA LETTRE « O » ! et à identifier …

    C’est avec grand sérieux que s’y plonge Liséann, épelant tous les écrits de ces lettres magiques qui forment les mots … « M » -« O »-« T »-« S », nous rappelant l’importance des sons, des associations, de la musicalité de l’ensemble …

     

    Mais en plus, les mots disent les choses, leur donnent du goût, des couleurs … LA LETTRE « O » !

    Nous les grands, ne nous y attardons jamais assez … Elle est là, du haut de ses cinq ans, pour nous le rappeler …

     

    Olive, commence par « O », et puis il y a « LI » comme dans Liséann, et puis « VE » comme dans venir à la mer …manger des « olives » …tout comme les « Oignons » …

     

    Et l’heure de l’apéro … (qui se termine par « O ») …se passe à discourir sur le thème de la lettre « O »… à prendre en photo …pour montrer à l’école ! LA LETTRE « O » !LA LETTRE « O » !

    LA LETTRE « O » !  

       

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires
  • Durant deux longs mois et douze jours, le plafond de la cuisine est DU 14 JANVIER AU 26 MARS …resté mi-propre et mi-sale, telle était ma volonté, de finir quand je le pourrais ce que j’avais entrepris !

     

    Sans jamais forcer, mais avec beaucoup de persévérance, exercice après exercice, jour après jour, de plus en plus haut, de plus en plus rotatif, le bras qui six semaines durant avait été immobilisé, plié et collé au corps, m’est redevenu fidèle, laissant à ma vie le droit de s’exercer selon ma volonté !

    Ainsi le jardin reprend forme, offrant à ma vue l’espoir du renouveau, la kiné a décrété qu’elle ne m’était plus nécessaire tout ayant repris place et vigueur, j’ai donc ce matin décidé d’essayer de parachever l’ouvrage laissé en plan … Et tout a bien été, sous l’œil vigilant de Philippe, je n’ai pas mis le pied de côté, et tronçon par tronçon ce plafond s’est lavé ! 

    DU 14 JANVIER AU 26 MARS …

    DU 14 JANVIER AU 26 MARS …

    DU 14 JANVIER AU 26 MARS …

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • Rien n’est plus fort que l’appel de la terre, quand sous le ciel bleu, les C’EST  UN DEBUT …degrés de chaleur grignotent les échelons du thermomètre, je ne tiens plus en place …

     Petit à petit, mètre par mètre, le jardin reprend forme, lui aussi, ci et là, les graines sont à germer qui rendent à mon bras des semblants de forces revenues, le mouvement s’enhardi à de plus amples rotations, qui tantôt de la rasette au râteau,  jonglent à qui mieux-mieux pour m’épanouir !

     

    Les fleurs des parterres  rendent hommage à la saison déployant corolles et senteurs, les fraisiers et framboisiers raniment leur feuillage, les vignes gonflent leurs bourgeons, je respire de bonheur !

     

    Tout se peut dès qu’on aime !  

    C’EST  UN DEBUT …

    C’EST  UN DEBUT …

    C’EST  UN DEBUT …

    C’EST  UN DEBUT …

        

    C’EST  UN DEBUT …

    C’EST  UN DEBUT …

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires