• REAPPRENDRE

    Un jour, il faut en sortir, prudemment mettre le nez dehors, avancer le pas, tendreREAPPRENDRE les bras, sourire à la vie ...

    Quoi de mieux que d'arpenter la plage, quitter les arbres qui m'avaient abritée et longer le fil de l'eau sans souci, ni masquée  .

    Savoir profiter encore des illusions de la vie, abandonner ses peurs, oser à nouveau ...

    Chacun de nous est responsable de lui-même et sait en son âme et conscience ce qu'il peut se permettre et ce dont il doit s'abstenir ...

    Petit à petit réapprenons le bonheur de la vie sociale ...

    Sans Toi, je ne suis pas !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    papy philippe
    Lundi 22 Juin à 12:07

    Je te suis ma chère épouse!

      • Lundi 22 Juin à 15:11

        nous sommes unis pour traverser la vie !

        bisous .

    2
    Lundi 22 Juin à 13:56

    ..oui réapprenons ce qui fait la vie..pieds dans l'eau, regard vers l'horizon..avançons!

    Bises du jour

    Mireille du sablon

      • Lundi 22 Juin à 15:12

        au sens propre comme figuré Mireille viser l'horizon et avancer !

        amitié .

    3
    Lundi 22 Juin à 20:56
    Durgalola
    Ici les gens sont moins stressés qu'en Lorraine où il y a eu de nombreux malad s. Là je suis près d'un champ de blé avec un si doux soleil couchant. Bises
      • Mardi 23 Juin à 23:07

        il semble que le soleil et ses UV, le fait de vivre plus dehors nous seraient profitable laissant le virus un tout petit peu KO mais j'évite encore les foules, par prudence , sans aucun stress je réapprend à "vivre"  passes de bonnes vacances, nous sommes rentrés aujourd'hui, le jardin a ses obligations  ... mais on retournera bientôt !

        amitié .

    4
    Mercredi 24 Juin à 08:18
    daniel

    La vie reprend doucement et les vacances approchent. J'ai hâte d'être au bord de mer et de me baigner….Je t'envie…..Profite bien avec ton mari !! L'eau est -elle froide ?

      • Mercredi 24 Juin à 22:15

        ces quinze jours étaient vivifiants, sortir de chez soi ... enfin ! sans s'exposer aux risques longer le fil de l'eau, reformer une "bulle" avec nos voisins de camping, garder sa distance mais partager le bonheur ... marcher dans l'eau (pas froide mais pas encore chaude) pas encore se baigner mais cela ne traînera pas ... dès que nous y retournerons !

        là je jardine ...

        amitié .

    5
    gazou
    Mercredi 24 Juin à 15:18

    Merci pour ce bel article qui nous invite à avancer

      • Mercredi 24 Juin à 22:17

        nous avons même eu droit à un concert pour la fête de la musique, tous gardaient la distance, mais tous dansaient sur la terrasse  ! 

        tout en restant prudents, nous pouvons avancer  ...

        amitié Gazou . 

    6
    Mercredi 24 Juin à 15:24

    Bonjour Marie-Claude,

    Nous sommes, n'en déplaise, des êtres sociaux, nous avons besoin de cette vie sociale, de quitter nos nids pour partir à la rencontre de l'autre, quel que soit le type de rencontre, qui que soit cet autre.

    Personnellement, j'ai aussi mes besoins de solitude (pour penser, écrire, rêvasser, faire de la musique...), et le confinement les a régulièrement comblés. Mais l'appel du dehors était forcément inévitable, et, sans avoir encore de plage à fouler (mais c'est pour bientôt, la compagnie aérienne vient de me confirmer que mon voyage en Bulgarie est maintenu), je profite des petites virées dans mon quartier, dans le parc voisin, sur les quais de Seine... En restant prudent et responsable. Tout n'est pas si évident, pourtant, mon frère nous a appris hier que son mariage, programmé pour mi-août, est finalement annulé arf

    Oui, peu à peu, nous réapprenons ce bonheur-là de fréquenter les autres, ou plutôt je dirai nous le retrouvons. 

    Je vous souhaite, à Philippe et à toi, de belles choses pour l'été qui commence. 

    Amicalement.

    Fabrice

      • Mercredi 24 Juin à 22:31

        bonsoir Fabrice,

        Nous sommes de retour à Péronnes, jardin oblige, puis nous y retournerons avec nos petits enfants, privilégiant les balades plutôt que les rassemblements en plaine de jeux, plage et dunes nous offriront tout cela  ...

        Les voyages en avion reprennent petit à petit et je suis heureuse pour toi que ton vol soit maintenu tu nous feras de beaux poèmes sur ce pays  ... me faisant voyager (les voyages forment la jeunesse) et j'en ai encore l'âge !

        chez nous aussi les mariages sont difficiles à organiser on peut les célébrer mais pas de réception possible ce qui fait que tous les retardent  ... c'est triste ...

        mais viennent les vacances, les beaux jours, et l'espoir renaît petit à petit nous en avions grand besoin !

        toute mon amitié 

        Marie-Claude .

    7
    Samedi 27 Juin à 07:22

    On a vraiment besoin de ressortir et de renouer le contact avec la nature. On se ressource toujours sur une plage. 

    Bon week end !

      • Samedi 27 Juin à 15:07

        c'est déjà Dame nature qui m'a beaucoup aidée à tenir le raison durant ce long confinement, être privée de mes petits enfants était intenable ... et j'ai tenu pourtant ... les arbres me conféraient leur force et leur patience, la mer me manquait, c'est évident ... mais le retour n'en fut que plus apprécié ... et ce sont les vagues qui bien que calmes m'ont rendu à la vie sociale tout en douceur, petit à petit ... revoir ses amis !

        bon week-end à toi Marie 

        amitié .

    8
    Samedi 27 Juin à 10:29

    Oui,  il faut se réadapter tout doucement, je te dirais que pour l'instant j'évite les magasins, sauf cas de nécessité : remplir le frigo! ;-) sinon mes pas me mènent dans la campagne ou les bois.... hummm! ça fait du bien! ;-)

    Prends soin de toi!

    Bisous

      • Samedi 27 Juin à 15:12

        tous les commerces que je fréquente( très peu nombreux) sont ceux qui sont essentiels et le moins souvent possible ... la cohue me trouble encore ... tant que le virus circule j'entends bien rester prudente  ... mais je comprends le besoin éprouvé par les plus jeunes qui ont plus vite que nous les plus âgés l'audace de l'affronter  ...

        Je me plonge comme toujours dans le sein de la nature qui m'invite et qui m'aime dirait le poète et que j'aime rajouterais-je !

        amitié Maryline .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :