• QUID DES COURS DE RELIGION EN NOS ECOLES ?

    La Belgique, pays neutre, organise le choix des cours  de religions ou de QUID DES COURS DE RELIGION EN NOS ECOLES ?morale laïque à raison de deux heures par semaine dans ses écoles publiques, les écoles confessionnelles ne diffusant que leur seule obédience  

    Chaque parent choisit la philosophie appliquée par les écoles en y inscrivant leurs enfants, pas de problème donc en ce qui concerne les écoles « religieuses » par contre nous qui athées choisissons lécole publique sommes confrontés au partage des cultures Durant ces deux heures de cours à philosophie variable nos enfants sont séparés et chacun reçoit par la force des choses un « endoctrinement » qui sépare les cultures différentes, au sortir duquel ils se regardent comme chien de faïence, lun étant convaincu de sa suprématie culturelle sur lautre, rentrés chez eux, les enfants en souffrance abordent avec leurs parents le questionnement du « qui dit vrai ? » et chaque parent de répondre en renforçant les valeurs qui sont les leurs et qui les avaient conduit à inscrire leurs enfants aux cours sus-dits !

    Depuis la nuit des temps où ce système est appliqué, nous voyons bien quil conduit à la dérive, bien des voix se font entendre aujourdhui face à la radicalisation de nos sociétés, pour le dénoncer, le débat est ouvert  

    Je voudrais que nos décideurs en tiennent compte, parler des religions  même sans  les enseigner est problématique et ne devrait pas occuper le terrain de lécole publique, où le vivre ensemble en bon citoyen inclut doffice que les religions soient et restent domaine du privé, des familles, des églises que lon peut très bien vivre en labsence des dieux tout en sachant quils sont pour dautres qui en ont besoin !

    De grâce, je vous prierais debout, pas à genoux de laisser nos enfants d’athées libres de vos cours qui n’ont rien à faire dans nos vies responsables de nos choix !   

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 09:58

    Debout et haut et fort, je m'insurge aussi contre cette"ségrégation" de cours de religion et "morale"....un seul cours de citoyenneté serait de bon aloi...pour apprendre à vivre ensemble, sans tabou et toutes et tous seraient égaux, sur un même pied d'égalité pour en débattre sereinement et...surtout en tirer des conclusions....évidentes!

    2
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 10:09

    Ne nous laissons pas leurrer par les arguments des religions qui prétendent que de se taire serait plus grave que d'en parler ... on n'entend plus que cela, vois comme les religions ont récupéré le crime de Charlie Hebdo !

    3
    Michel Cordier
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 13:32

    Avant les 70's, quatre FORCES D'INTEGRATION des immigrés participaient au BIEN VIVRE ENSEMBLE: le serv. milit., le syndicat, la religion, l'école. Le 1er a disparu, le 2d n'a plus la même force, les églises sont vides et les minarets poussent ça et là. Qt à l'école, on y sépare les élèves en fonction des croyances des parents. Rassemblons ce qui est épars...

    4
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 13:43

    que je soutiens encore tes écrits , car chez nous aussi ils ont intégré l'enseignement du fait  religieux , dans nos écoles publiques , sous prétexte qu'il faut assimiler ça a de l'histoire........vaste blague quand je vois ce qui s'y raconte!!!! que ceci soit fait dans les écoles privées , encore , car là chacun sait où il met les pieds, mais dans des écoles de la république, c'est une honte, comme quoi les instances religieuses ont encore trop d'emprise sur nos gouvernants!!! alors, que la laïcité s'applique,partout dans nos lieux publics, et les choses même si ça met du temps seront plus claires pour tout le monde.......la religion doit rester dans la sphère privée un point c'est tout!!!!!!

     

     

    5
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 15:38

    On ne peut rassembler que ce qui s'assemble ...

    Le service militaire n'a plus de raisons d'être une armée de métier est plus à même de réagir aux violences nouvelles qui perturbent le monde .En Belgique, les syndicats ont encore du poids, et nous leur en savons gré, ils nous défendent bien même si le politique fait souvent la sourde oreille . La religion, celle qui hier était au coeur de notre civilisation s'est adaptée aux moeurs du temps, enfin ... pas toujours ... elle rechigne sur l'éthique, faut bien qu'elle soit encore un peu ... mais elle soutient par solidarité l'existence des autres pour ne pas mourir oubliée .La religion, celle qui veut car jeune encore, mais venant d'une autre culture,  nous endoctriner est dangereuse comme l'était le catholicisme au moyen-âge (600 ans leur crise d'adolescence ...) .

    Les athées dont je suis ont pour des raisons qui leur sont proches quitté le giron des religions et ne veulent plus par elles être "ennuyés" 

    Raison pour laquelle nos écoles devraient être lucides, quand laïques elles sont, de ne plus laisser rentrer les religions dans leur programme ... Les adeptes des religions n'ont qu'à s'entendre entre eux .

    Cessons de séparer nos enfants pour des cours qui créent la différence, unissons les dans une philosophie du vivre ensemble  ...

    merci de votre passage 

    amitié .

    6
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 15:50

    En permettant les cours de religion dans les écoles publiques, la société accorde une place aux religions dans la sphère publique, je le déplore, mais les partis politiques craignent en Belgique du-moins pour leur électorat, et n'osent pas faire le pas de la laïcité, ils se cachent derrière la neutralité en permettant à chacun de recevoir au nom de l'état des cours donnés par des profs choisis au coeur même des églises ... tu vois le topo !  Alors on discute sur le fait de donner une heure d'histoire des religions et de conserver une heure de religion ... comme si une heure pouvait en rattraper une autre ... c'est sans compter sur la force de penser des familles qui derrière continueront à soutenir le mot religieux du prof ... je persiste et je signe à écrire que nous athées n'avons pas besoin de cela !

    amitié ma râleuse (t'aurais pas un petit nom ?) 

    7
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 17:13
    Rafaël

    Bonjour,


    A mon humble avis, si dans les écoles on enseignait la morale ET (toutes) les religions, les jeunes apprendraient à mieux se connaître les uns les autres.


    Ce n'est pas parce que les parents sont athées qu'ils doivent à tout prix écarter leurs enfants de la "religion". Et pareil pour les parents musulmans, chrétiens ou autres ! Cela s'appelle de la ségrégation ou me trompe-je.


    La suite, on la connaît...


    Si on se partage une pomme, on a chacun un demi morceau. Quand on partage une idée, on a chacun deux idées.


    A méditer.


    Bisous libres

    8
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 17:18
    Rafaël

    P.S. allons-nous vers de nouvelles lois de Nuremberg...

    9
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 17:28

    ...sais-tu que nous devons faire un courrier à l'académie pour que nos enfants n'aient pas de cours de religion catholique en école primaire , ceci à cause du concordat en Moselle et en Alsace? encore de nos jours!

    Bises de Mireille du Sablon

    10
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 18:48

    je confirme ce que dit mireille, j'ai vécu en alsace  10 ans , et ma fille ainée, en rentrant , le jour de la rentrée , a ma question comment ça s'est passé, me répond, et ben maman, l'instit a demandé aux catholiques de se mettre a sa gauche , et aux protestants a sa droite ......je lui dit et toi alors , car non baptisée, et parents athées .....et bien , je me suis mise au milieu, véridique , elle avait 6 ans!!!!! on a bien ri, et j'ai demandé une dispense des cours de religion.

    et pour répondre a rafaël, je me suis fait forte , tout en étant athée , de parler a mes enfants des religions , toutes les religions en gros , et en plus approfondie la catholique que je connaissais mieux,je voulais qu'ils aient des arguments pour discuter avec les copains , et aussi si c'était un jour leur volonté, qu'ils puissent choisir.......a mon grand bonheur , ils sont tous les trois encore plus athée que moi !!!!

     et faisons notre la phrase de Victor Hugo:: l'église chez elle , et l'état chez lui"

    11
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 19:12

    je comprends ton point de vue Rafaël, mais dans la réalité les choses sont beaucoup moins naïves, on sait le radicalisme qui depuis longtemps s'installe, l'angélisme de facade ne cache plus l'obscurité des actes dont ils font preuve , n'entends tu pas leurs réactions face à la sortie du dernier Charlie ?

    il s'agit du futur de nos enfants ...

    amitié 

    12
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 19:15

    j'ignore Mireille comment cela se passe en France, vu d'ici vous semblez pourtant moins soumis aux diktats des religions que chez nous, ... l'herbe semble toujours plus verte chez le voisin ...

    amitié .

    13
    Jeudi 15 Janvier 2015 à 19:20

    mes enfants aussi ont été éduqués dans la connaissance des religions, non seulement nous en discutions mais encore ont-ils lu  bien des textes "sacrés"  c'était affaire de famille pas d'école !

    ainsi ont-ils pu en connaissance de cause se créer un libre arbitre 

    amitié .

    14
    Vendredi 16 Janvier 2015 à 07:40
    Rafaël

    Bonjour,


    C'est à l'école qu'appartient le rôle de l'enseignement.


    Quant à la famille, son rôle est l'éducation.


    Chacun son rôle.


    Bisous

    15
    Vendredi 16 Janvier 2015 à 12:57

    oui, l'enseignement a l'école , mais un enseignement laïc.......pour ce qui est des religions , justement c'est par l'éducation faite par les parents!!!!

     

    16
    Samedi 17 Janvier 2015 à 07:02
    Chadou skynet

    Bonjour Marie Claude, de notre temps celui qui ne désirai pas suivre une religion, c'était morale ! Pourquoi n'abandonne t'on pas les religions pour ne garder que le cour de morale ! Celui qui veux apprendre une religion le fera avec la famille ! Bon samedi ma belle et gros bisous ♥

    17
    Samedi 17 Janvier 2015 à 18:49
    Daniel

    Je suis d'accord avec Raphael. Liberté de culte ou athéisme. A chacun ses croyances. Chacun croit en ce qu'il veut mais sa croyance ne doit pas l'empêcher de comprendre les autres points de vue. Pas de repli identitaire ou religieux mais une ouverture bien au contraire malgré tout ce qui s'est passé.

    18
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 10:33

    0 l'école on doit apprendre à apprendre Rafaël,  à écrire, à lire, à compter, à se définir dans un monde en mouvance perpétuelle, pour rester homme en toute circonstance, à pouvoir vivre en société,  les religions sont des portes qui se ferment tout le contraire de ce que l'universalité du monde à ce jour réclame  ... 

    que l'on cesse d'enfermer l'école dans ce monde fermé que sont toutes les religions pour aller vers une philosophie sociétale d'un monde sans frontières où nos enfants seraient objets des cultes !

    désolée mais amie toujours .yes

     

     

    19
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 10:34

    Nous deux, on râle encore ... 

    mais à juste titre TOUJOURS !

    amitié .

    20
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 10:37

    Ce serait tellement mieux Chadou ... cela prendra du temps mais on y viendra tu verras, en attendant nous athées refusons que nos enfants soient obligés de suivre des cours où les religions quelles qu'elles soient qui seraient au programme !

    amitié .

    21
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 10:41

    pas d'accord Daniel, l'école n'est pas le lieu de ces guerres, elle n'est pas l'endroit qui doit régler les problèmes initiés par des adultes qui créent les maux du vivre ensemble  ... L'école a bien d'autres responsabilités !

    amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :