• QUAND LE POUVOIR NE VEUT PLUS LACHER PRISE …

    CRAYONS - LE BLOG DE MARIE-CLAUDE

     

    Il est prêt à tout, jusqu’aux pires ignominies , usant de ruses et de tromperies pour asseoir à son envie ses illusions finies .

    Monsieur Hosni Moubarak il est temps pour vous de partir, de faire taire et faire rentrer vos meutes, de laisser parler et d’écouter ceux que vous avez brimés, vous êtes devenu sans crédit auprès des puissances qui hier encore vous soutenaient, vous croyant l’homme fort capable de justice entre deux mondes qui se craignent, vous donnant des droits politiques et militaires que vous avez monopolisé en votre faveur, humiliant votre peuple au point qu’il se soulève, captant les ondes pour qu’il ne puisse émettre, capturant la voix et les images et même la liberté aux journalistes qui osaient montrer au monde entier le visage d’un tyran amoureux de son prestige …

    Vous avez tout perdu, la gloire d’antan qui vous voyait « protecteur », l’honneur d’un dirigeant que l’on croyait honnête, l’illusion que les « grands » de ce monde vous soutiendraient quoi que vous fassiez, il ne vous reste plus rien que la honte d’un être déchu pour avoir tiré jusqu’à la corde les armes de la puissance, qu’un monde aveugle vous avait octroyé …

    Embarquez donc à bord de votre avion particulier, allez au loin vers votre comparse tunisien, peut-être serez vous bientôt rejoint par celui du Yémen …

    L’Histoire qui écrit la « mort » de la tyrannie nous le dira demain …
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Février 2011 à 16:42

    Il est courageux de la part d'un peuple de se soulever contre ses dirigeants, au risque de prendre un mauvais coup, de se retourner pour se rendre compte qu'on est seul dans la ligne de mire des autorités. La foule anonyme des manifestants tente de se faire connaître sous le pseudonyme de "Liberté". Cette heureuse contagion qui, depuis la Tunisie, a embrasé l'Egypte, sera-t-elle demain en route vers d'autres destinations ? Mais au final, les dictatures ainsi visées ne sont-elles pas les plus tièdes ? Comment cela se passerait-il dans les pays où les manifestations sont tuées dans l'oeuf, les opposants molestés avant d'avoir pu entonner le moindre chant de colère ou de honte ? 

    Mais le mouvement est plus vaste. Les Iraniens aussi ont protesté contre le pouvoir en place, sans succès. Les Ukrainiens l'avaient fait. La Côte d'Ivoire semble aussi s'essayer à cette contestation de résultats électoraux tronqués. Je vois dans cette hausse des révoltes populaires un signe des temps, le signe que l'oppression non pas nécessairement de personnes, mais d'un système - le système du capitalisme mondial - tremble sur ses bases. 

    2
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Vendredi 4 Février 2011 à 08:34

    c'est aussi mon avis mon fils, et au fond de moi un voeu très cher ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :