• NOUVEL EPISODE BELGE : ON ATTEND …

    Tout est calme au Royaume de Belgique, vous pouvez sortir en rue vous ne verrez rien, pas de révolte, pas de colère, pas d’indignation …

    CRAYONS - LE BLOG DE MARIE-CLAUDE

    Des gens bien comme il faut vont au boulot, s’enlisent aux routes vermoulues dans des embouteillages sans fin, tournez moteurs aux longueurs perdues du temps qui font outre mesure gaspiller l’énergie au prix exorbitant que tous à la pompe ont à payer …

    Tout est calme au Royaume de Belgique, les étudiants de guerre lasse ont rejoint les bancs du savoir laissant aux dirigeants l’art d’accommoder, s’ils le peuvent encore,  un pays qui ne garde que son nom …

    Dans son immense sagesse, le Roi de ce pays si calme attend pour donner la mesure que les partis décident de la marche à suivre, tant que tout reste calme pourquoi se donner du tourment ?  

    Nous marchons sur des œufs avec délicatesse, ne voulant pas provoquer l’omelette salée qui nous ferait cuire sur un volcan révolutionnaire, trois régions, trois communautés …

    Et nous allons notre chemin, incertains de notre avenir, craignant tous les maux possibles,  espérant que TOUT reste calme, on attend !

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    giulio
    Mercredi 2 Mars 2011 à 17:04

    Ne s'agit-il pas plutôt de 4 régions ? Voilà ce que m'écrit un vieil ami de Bruxelles (même banc d'école il y a une dizaine de lustres) que j'ai un peu charrié sur la "révolution" et sur le mieux économique belge depuis qu'il n'y a plus de gouvernement :


    "C'est vrai que la situation économique en Belgique c'est légèrement améliorée ; ceci s'explique par la proximité avec l'Allemagne qui est notre partenaire économique N° 1 et l'Allemagne a particulièrement bien performé ces derniers temps.
    Pour ce qui concerne le ( non ) gouvernement, c'est vrai que cela n'a rien de très glorieux ! Le gouvernement d'avant les élections a présenté sa démission ... le Roi n'a cependant jamais accepté celle-ci.
    Il reste donc en place pour les affaires courantes qui, après plus de 250 jours, sont de plus en plus nombreuses. Heureusement qu'il y  a encore notre Roi Albert II pour fixer des priorités.
    En juin 2010, c'est l'eau et le feu qui ont triomphé. On est donc dans un immobilisme devant la carence du Parlement ( et donc des partis ) à trouver une solution.
    Ma préférence personnelle irait à un fédéralisme à 4 régions ( Flandre, Wallonie, Bruxelles étendu, Région germanophone ) avec des pouvoirs étendus.
    Heureusement que le belge n'a pas encore perdu son sens de l'humour et de l'auto - dérision."

    2
    Mercredi 2 Mars 2011 à 18:00

    Une révolution réactionnaire pour la Bélgique ? ...


    Un retour aux vieilles haines moisies , aux vieux racismes fondateurs de tous les communautarismes ? ....


    Les peuples arabes sont certainement plus solidaires entre eux que les bélges ne le sont entre eux .

    3
    R@f@ël
    Jeudi 3 Mars 2011 à 08:00

    Serions-nous un peuple de moutons ?

               On peut se poser la question...

                                   

    4
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Jeudi 3 Mars 2011 à 08:32

    Ce petit pays est bien compliqué Giulio, Le "conciliateur" Vande Lanotte a en effet émis l'idée d'une Union Belge de quatre Etats distincts un peu à l'image de l' Union Européenne ... cette proposition pourrait valoir raison si le politique lui accorde crédit  ...

    Le Roi en son temps avait bel et bien accepté la démission du gouvernement Leterme, ce qui a induit les élections du 13 juin 2010 alliant comme tu le dis l'eau et le feu, ce feu nationaliste est fort et le débit de l'eau universaliste pas assez puissant que pour l'éteindre, nous avons donc en attende de résolution un gouvernement en affaires courantes qui ne peut régler toutes les obligations qui incombent en ces moments de crises à nos états respectifs ... Notre économie latente se porte plutôt bien, le belge dans son ensemble est économe !

    Les catholiques Flamands viennent d'accepter que Wouter Beke (leur président de parti) devienne "négociateur" il est possible qu'il réussisse ... sinon, tous les partis importants s'étant essayés et ayant échoué, nous retournerons aux urnes et nous verrons ...

    Merci de t'inquiéter de nous, amitié .

    5
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Jeudi 3 Mars 2011 à 08:40

    Comme toi Blessée par l'ange je n'aime pas le nationalisme, mais force est de constater qu'il existe ... Et qu'il est bien compliqué à combattre ... Vaillament nous nous y essayons démocratiquement, pacifiquement et cela prend du temps  ...

    Contrairement aux Peuples Arabes, nous vivons en démocratie, nos équilibres sociaux sont encore admis, c'est peut-être pour cela que nous ne montons pas aux crénaux ...

    amitié .

    6
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Jeudi 3 Mars 2011 à 08:46

    NON Rafaël, nous ne sommes pas des moutons ... du moins pas en Wallonie ... attend quand on touche aux revendications sociales, nous sortons dans les rues, et nous manifestons jusqu'à bloquer l'économie ...

    Je voudrais par contre que la Flandre plus "politique" que nous descende dans la rue pour manifester ou son nationalime ou sa belgitude ... Elle ne le fait jamais ... nous ne savons donc pas si leurs dirigeants ont les raisons de leurs discours ... Elle me semble davantage mouton ... et j'espère me tromper ...

    amitié .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    giulio
    Jeudi 3 Mars 2011 à 11:00

    Il est bien normal que je m'inquiète. Naguère italien, aujourd'hui luxembourgeois, belge durant 9 ans et demi de ma jeunesse (j'ai dû quitter Bruxelles pour aller travailler en Allemagne quelques mois avant de pouvoir demander la nationalité belge)


    Je dédie ces lignes à la ville que j'aimais,


    Je les dédie à la ville du temps où elle rêvait,


     


    Je l'offre à Jacques Brel, à Adamo, à Cogoi,


    Je l'offre à la jeunesse que j'ai laissé là bas.


     


     


    Tu connus mes amours ; et sinon les premiers,


    au moins ceux qui bercèrent mes rêves d'adolescent


    remplis de grands principes et de nobles idées


    dans l'attente du réveil me guettant au tournant.


     


     


    Non, Jacques, l'antan n'était pas ce qui chantait,


    et quand même tout le monde feignît de le croire,


    ni les neiges, ni la ville, dont le charme cachait


    les misères et souffrances que je ne sus voir.


     


     


    Et pourtant je t'aime et te garde de l'oubli,


    maîtresse de mon enfance, de mes nuits, des amis.


     


    Je t'offre ces lignes que j'aimerais bien plus belles,


    plus dignes de toi, mon vieil amour :


     


    Bruxelles


     

    8
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Jeudi 3 Mars 2011 à 17:11

    Bruxelles te dit MERCI Giulio,

    Elle est toujours plus que jamais cette ville que tu chantes en tes vers, souriante, accueillante, malgré tous ses tourments ...

    A chacun elle ouvre ses bras, propose ses arts sans arrogance, laisse vivre ce qui n'est pas rien quand on sait qu'on voudrait l'enfermer, la dompter ...

    Nous l'aimons, nous les wallons ce sont nos enfants qui comme toi se sont expatriés et avec tous les autres venus d'ailleurs qui lui donnent ses couleurs, sa multiculturalité ...

    amitié . 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :