• NON PETIT PEUPLE, TU N'ES PAS SANS POUVOIR !

    NON PETIT PEUPLE, TU N’ES PAS SANS POUVOIR !
    Des grands de ce monde qui dirigent nos pays se sont rendu maîtres par différents stratagèmes de ce que l'on appelle communément le quatrième pouvoir : LA PRESSE !
    De France et d'Italie, sans pour autant être tronquée, la vérité semble freinée par des silences qui en disent long sur la tutelle qu'elle subit ...
    Il fut un temps, il est vrai, où contrôler les informations pouvait nous laisser dans l'ignorance des stratégies mises en place pour mieux nous asservir ...
    Aujourd'hui, nous avons le net et toutes les technologies modernes nous permettant de faire circuler des informations pas toujours très précises je l'avoue, parfois même exagérées des peurs que nous ressentons, mais prises sur le vif et qui nous montrent quelques éléments troublants que nous n'aurions pas dû connaître si ...
    Outre la parole qui nous est donnée par la prime enfance, nous n'avions appris à lire dans l'apprentissage scolaire et par nos maîtres, auxquels nous devons le respect, su lire entre les lignes le « penser » de l'étude, l'analyse et la réflexion qui nous libère de la soumission !
    Usons sans limites de ce pouvoir qui est le nôtre devenu, d'être des êtres pensants, lisant et communiquant ce que nous apprenons de nous, de nos sociétés ...
    Osons le savoir, apprendre à connaître, à comprendre, à faire savoir le savoir que nous comprenons ...
    Utilisons les moyens que nous pouvons et luttons à mots couverts pour découvrir notre puissance : LA COMMUNICATION !
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ZOE
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 12:27
    Communication , propagande , ça va ensemble ..... Car souvent on entend ce qu'on a envie d'entendre dans ce gigantesque bruit de fond de la communication globale . On croit ce qu'on a envie de croire aussi , car on trouvera toujours quelque part un discours qui ferra écho au notre et qui viendra nous rassurer et nous servir de preuve irréfutable de notre bien pensance quelle qu'elle soit .....
    Les opinions s'assemblent se coagulent les unes aux autres en fonction de leurs affinités pour mieux se conforter en leur même croyances ..... Car les humains ont plus besoin de croire que de savoir .... Le savoir est difficile . On lui preferre souvent de pseudo vérités simplistes qui ne sont que les mensonges que nous voudrions vrais ...... La communication n'est rien sans la libérté de juger en son âme et conscience .....
    2
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 15:25
    Vrai Zoé, pour savoir il faut vouloir savoir ... Croire n'étant que de l'obéissance aux choses révélées mais par qui ? mais pour qui ?
    J'insiste donc sur le "lire" entre les lignes, l'analyse et puis seulement la communication ... Sauf en cas d'urgence, transmettre les faits pour ce qu'ils sont et qu'on le sache ... exemples : une émeute réprimée dans la violence ici ou ailleurs, une attaque terroriste, un petit tabouret discrètement glissé sous les pieds d'un président qui se voudrait grand ...
    amitié .
    3
    Brigitte
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 23:08
    (Bien) Communiquer est néanmoins tout un art !

    Bonne nuit !

    http://entre-ombre-lumiere.over-blog.com/
    4
    Samedi 31 Octobre 2009 à 16:08
    Même sans art, ni éloquence, je pense Brigitte qu'il faut oser communiquer ... socialement ce serait indispensable pour éviter "les pires" il faut qu'on se dise nos maux et nos espoirs envers la vie ...
    amitié .
    5
    dju770
    Samedi 31 Octobre 2009 à 18:47
    Partage des informations, des savoirs, des expériences et des sentiments : les frontières sont tombées, le monde est désormais mon village et j'en suis responsable, et j'y suis solidaire... Amicalement
    6
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 11:25
    Comme toi DJU770, j'habite un village : le monde !
    Et j'aime à savoir comment vivent mes voisins ...
    amitié .
    7
    Rafaël
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 15:23
    Tout à fait !

    Bel article que voilà.

    N'ayons pas peur de communiquer. Osons !
    8
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 15:56
    Merci Rafaël, cessons de regarder passer les trains, montons-y et nous serons plus que des voyageurs du temps présent ...
    amitié .
    9
    Mahina
    Dimanche 1er Novembre 2009 à 22:06
    "la vérité semble freinée par des silences"..ou parfois par l'inverse, par trop de bavardage, de mots sans suite, de mots qui veulent nous abrutir de fausses nouvelles au milieu de vraies pour faire perdre le fil.... trop souvent...
    10
    Lundi 2 Novembre 2009 à 09:43
    Je te rejoins Mahina, trop d'informations parfois tuent l'information ... Attirer notre attention sur des sujets dérisoires délaissant l'important, l'essentiel, sont des manières abusives d'abuser de nous ...
    amitié .
    11
    Cath
    Lundi 2 Novembre 2009 à 15:37
    Tout à fait d'accord. Je pense que les citoyens doivent former un réel contre-pouvoir pour éviter les dérives.
    Quand nos dirigeants chutent, c'est quelque part aussi un peu notre faute, car nous n'avons pas su mettre les garde-fous suffisants... et parfois même nous les avons réélus en connaissance de cause.
    12
    Lundi 2 Novembre 2009 à 16:13
    souvent Cath, nous,nous disons à quoi bon ... et laissons faire ... pourtant nous sommes les plus nombreux, nous pourrions changer le cours des choses si ... mais savons-nous ce que nous voulons ?
    amitié .
    13
    Yog
    Jeudi 5 Novembre 2009 à 23:08
    Et oui, journaux, TV, radio sont détenus par les mêmes.
    Nous sommes si nombreux face à cette poignée, et pourtant...C'est justement leurs moyens de communication qui façonnent les esprits et les rendant esclaves.
    Bises
    14
    Vendredi 6 Novembre 2009 à 10:49
    pour nous prémunir de cet écueil dangereux, nous avons à nous forger un esprit critique fort de ce que nous sommes et Résister à la pensée des autres ...
    amitié Mme Yog .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :