• MON TERRIL

    À l’ombre de mes arbres, sur un terril abandonné des hommes, le matin MON TERRIL je vais d’un pas tout neuf me plonger dans la diversité … celle des hommes d’antan qui y ont œuvré, celle de la nature qui se dénature rompant quand il le faut le fil ténu de la vie, faisant croître les germes du renouveau …

    Et j’aime à rêvasser devant ces troncs balayés par les vents, écoutant la symphonie des feuilles qui jalonnent le sol fait de suie et de sueur, du labeur des hommes,  mineurs de jadis .

    Et je revois ces enfants que je n’ai pas connu, qui cherchaient des « gaillettes » de charbon pour alimenter le feu en leur chaumière …

    Et je me souviens des miens qui s’y amusaient tant …

     

    Et je suis seule aujourd’hui à panser toutes ces blessures du temps en errance …

    MON TERRIL

    MON TERRIL

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    philippe delpâture
    Mercredi 6 Janvier à 11:51

    magnifique article ô combien pertinant! bravo

      • Mercredi 6 Janvier à 16:30

        et jamais bien loin de toi ...

    2
    Mercredi 6 Janvier à 14:23
    Annick SB

    La nostalgie est parfois agréable, parfois douloureuse...

     

      • Mercredi 6 Janvier à 16:33

        bienvenue Annick

        à vrai dire, cela n'est pas de la nostalgie, c'est un travail de mémoire ... mes racines sont celles de ces arbres, mes espoirs leurs ramures  

        amitié .

    3
    Mercredi 6 Janvier à 20:32

    Tu as raison de parler de travail de mémoire.

    J'aime à raconter et à entendre raconter ce qui fut la période de mon enfance, de  ma jeunesse et de celles des autres. J'aime tous ces récits de vie...

    Bises du soir

    Mireille du Sablon

      • Jeudi 7 Janvier à 07:31

        déjà petite Mireille, lors des longues soirées d'hiver là où la technologie était absente, j'aimais à écouter le récit des adultes qui nous contaient "leur" histoire ... que j'ai imprimé en ma mémoire et qui me tient toujours à coeur ...

        amitié .

    4
    Mercredi 6 Janvier à 20:49

    le monde change - savoir vivre avec son temps sans oublier celui d'avant. Bises 

      • Jeudi 7 Janvier à 07:35

        tu as raison Durgalola le monde change mais je crois les hommes immuables dans ce qu'ils sont, toujours en quête des mêmes désirs de se réaliser  ... quand tu lis les philosophes du temps passé, tu t'aperçois que rien n'a changé ... voilà je crois pourquoi il est bon de se souvenir et de transmettre

        amitié . 

    5
    Vendredi 8 Janvier à 11:26
    daniel

    Souvenirs d'un passé pas toujours facile.....Mais c'est bien aussi de vivre dans ce présent qui, il faut bien le reconnaître, est lui aussi pas toujours facile !!

      • Vendredi 8 Janvier à 23:12

        dans toute vie, il y a des moments difficiles et d'autres plus réjouissants, on affronte les premiers et on s'enrichit des autres, ainsi ont survécu les hommes depuis la nuit des temps ... et j'aime Daniel le fil des jours !

        amitié .

    6
    Vendredi 8 Janvier à 11:45

    Le passé nous rattrape parfois, on ne sait pas toujours pourquoi. Les souvenirs sont des trésors, ils permettent de faire revivre ce qui n'est plus et ce sont des petits moments de bonheur qui émeuvent ou font sourire.

    belle journéé!

    Bisous

      • Vendredi 8 Janvier à 23:18

        c'est effectivement Maryline une force de vie qui me gagne alors, savoir ce qu'ils ont enduré me donne des ailes pour aller de l'avant dans ce bonheur d'être .

        amitié .

    7
    Vendredi 8 Janvier à 12:14

    Bonjour Marie-Claude,

    Un grand moment de nostalgie ... pas un coup de blues...  sur les monts du passé la vie va, vient et transforme, ne pas oublier... Alors qu'est-ce qui a changé ?...  Nous progressons à pas lents ... on se dit alors qu'on peut régresser  parfois bien plus vite... Mais allons ! Attelons-nous à ce qu'il faut tirer vers l'avant ...

    Et puis le soleil est toujours présent par delà les nuages ...

    Bon !... Fi de nos émotions, nous vous souhaitons le Meilleur pour 2021  à vous partager en famille  avec tout ce que le cœur  dispense de chaleureux et d'aimant   qui vivifie aussi la santé du corps et celle de l'âme.

    Un beau plein d'Amour à se faire, à vivre et à partager pour 2021 et les années qui suivront !

    Chaleureusement

    Les farfadets du Poitou.

      • Vendredi 8 Janvier à 23:25

        merci Patrice pour tes bons voeux, 2O21 ne sera pas terrible, mais nous avons l'espoir d'un renouveau, saisissons notre chance en attendant que s'estompent les nuages, on vaccine à tous bras !

        tous nos voeux à ta famille aussi, tant qu'il y a de l'amour rien n'est perdu et de lui, nous ne manquons pas !

        amitié 

    8
    Samedi 9 Janvier à 17:28

    Bonjour Marie-Claude,

    On peut avoir les pieds bien ancrés dans l'aujourd'hui, les yeux rivés vers le demain, et s'accorder en même temps quelques regards sur ce que fut hier. Évidemment. Comme je te comprends. 

    Je suis farouchement d'aujourd'hui, mais j'ai toujours conscience que l'hier est le socle sur lequel nous nous sommes tous construits. De plus, dans cet hier, il y a déjà un certains nombre d'années de ma propre existence, que je ne peux nier, oublier, enterrer, sous prétexte que c'est d'hier. Non, tout est imbriqué, nous n'arrivons jamais de nulle part.

    Je t'embrasse et te souhaite un doux week-end.

    Fabrice

      • Lundi 11 Janvier à 18:47

        salut Fabrice,

        j'aime le présent, aussi éphémère soit-il, il sera passé demain mais nous ouvre la voie de demain  ... alors je le vis à pleins poumons !

        faute de ne pouvoir m'accorder en présentiel aux besoin qui sont miens, je retourne visiter les sites qui me rappellent les rencontres d'hier  ...

        tout cela tire vers sa fin, le vaccin nous sauvera la mise ... en mars- avril Philippe et moi pourrions en jouir, en attendant on prolonge le présent  ...

        amitié et bisous .

         

    9
    gazou
    Samedi 9 Janvier à 19:22

    Pour bien vivre le présent, il est nécessaire de garder la conscience de ce que fut notre passé et de ce que peut être notre avenir

      • Lundi 11 Janvier à 18:50

        et dans mes rêves les plus fous, je devine les jours à venir, je les vois festifs sous l'été, au-milieu de la foule démasquée, laissant vibrer la joie des embrassades !

        amitié Gazou .

    10
    Lundi 11 Janvier à 14:17
    Durgalola
    J'avais mis les réponses sous les devinettes. Ananas, Canada, Marc Chagall et Alexandra David Neal. Bises
      • Lundi 11 Janvier à 18:53

        oh là, là, je ne les ai pas vues ... mais tu es une coquine de nous faire deviner tant de personnages dont les noms comportent tant de "a" !

        amitié .

    11
    Mardi 12 Janvier à 09:08

    J'ai tellement l'impression de marcher à tes côtés dans ce que tu dis là !
    Tendresse.

      • Mardi 12 Janvier à 14:44

        chaque matin, dès l'aube j'aime m'y traîner ... au pied de tant d'arbres secoués par la vie je me ressource, j'y puisse l'énergie pour le jour, et dans mes pensées je rejoins l'universel intemporel ...

        je t'emmène Nikole

        amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :