• MICHEL ONFRAY ET LE CREPUSCULE D'UNE IDOLE .

     MICHEL ONFRAY ET LE CREPUSCULE D’UNE IDOLE .
    Je n'ai pas fait de psychanalyse, Je ne connaissais Freud que de nom et de réputation, laquelle à la lecture de ce livre révélateur en a pris un coup, un « sacré » coup !
    Ce n'est pas la psychanalyse que je remets en cause, comme le dit Onfray, tel un placebo, un « miracle » elle peut porter ses fruits, tout dépend de la relation confiante qui s'installe entre l'analyste et l'analysé .
    Non, c'est cette théorie mise en place telle une doctrine basée sur le seul désir de son promoteur d'avaliser ses pensées nébuleuses et maladives en prétendant que tout être humain souffre des mêmes maux, consciemment ou non !
    Qu'il est pire encore celui qui refuse de l'admettre et de se soumettre, parce que le mal est en lui, et que ses névroses profondes irrévélées l'empêcheraient de se savoir malade, de se soigner ...
    Tout homme aurait le désir sexuel de sa mère, toute femme celui de son père, ¼dipe a bon dos ...
    J'interroge autour de moi, PERSONNE n'en a conscience ....
    La discordance entre sa théorie qui a fait foin tout un siècle durant, et sa correspondance conservée par ceux à qui elle était destinée est telle que l'on tombe littéralement à la renverse ... Un « sacré manipulateur » le gaillard, qui se voulait faire un nom, rivaliser avec les plus grands, et surtout faire fortune quel qu'en soit le chemin, a réussi à berner son monde d'une façon magistrale, et a gagné son nom, sa puissance et sa gloire, sans jamais avoir guéri personne !
    J'aimerais assez avoir l'avis d'un psychanalysé d'aujourd'hui qui aurait lu ce livre ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Rafaël
    Mardi 1er Juin 2010 à 16:30
    Bonjour,

    Il en a fait des dégâts ce Freud.

    Ce n'est pas pour rien que le titre de psychanalyste n'est protégé ni par un état ni par des universités, mais délivré par des associations psychanalytiques.
    2
    jean-marie
    Mercredi 2 Juin 2010 à 02:21
    Bonsoir, chère Marie-Claude
    content que tu t'intéresses à cet ouvrage très important
    j'ai été tout temps attiré par la psychanalyse
    en curieux, je ne suis en rien un expert...
    j'ai lu il y a peu de temps le "Livre Noir" de la psychanalyse"
    et les arguments de ces deux ouvrages se recoupent contre cette prétendue "science"
    on en sort quasiment persuadé qu'il s'agit d'une énorme escroquerie !
    et Freud un truqueur...
    j'aimerais moi aussi avoir l'avis d'un spécialiste ...
    mais j'adore voir déboulonner les idoles !
    amitiés
    jean-marie
    3
    Mercredi 2 Juin 2010 à 08:18
    Et oui Rafaël seul le fait d'avoir été psychanalysé te donne le droit d'être psychanalyste, aucun autre titre n'est requis ...
    Faut-il que des gens soient en souffrance pour aller s'étendre au divan ?
    Tous les psychanalystes sont-ils des exploiteurs de ces souffrances ? (sincèrement, je n'y crois pas)
    Ce livre ouvre le débat : tout un siècle y a cru, pourquoi ?
    amitié .
    4
    Mercredi 2 Juin 2010 à 08:27
    Il est vrai que depuis Freud et sa "théorie", nous pensons l'homme autrement, moi-même je tiens compte dans mes relations à autrui de ce qu'est cet autre par rapport à ma pensée, que je lui laisse tous les droits à la différence, je respecte !
    Mais ce n'était pas le libellé de la "loi" de Freud, Jean-Marie ... La psychanalyse populaire semble avoir dépassé le maître et ses problèmes sexuels auxquels il se réfère ...
    Mais comment cela se passe t-il aujourd'hui pour ceux qui chèrement consultent ?
    amitié .
    5
    LEMURIEN
    Mercredi 2 Juin 2010 à 14:36
    La psychanalyse , vaste sujet, complexe et étrange. la pensée de l'homme est-elle normale ou anormale, le fait de penser lui même est-il une maladie ou un bienfait , toutes les professions médicales commençant par PSY sont-elles utiles ou superflues ? en tout cas le dessin est plaisant lui , un bel effet d'optique . excellente journée
    6
    Jeudi 3 Juin 2010 à 08:51
    Les sciences humaines nous dit-on ont elles un rien qui soit scientifique ?
    Souvent elles tentent à justifier la pensée qui traverse les temps sociaux, donnant des empreintes à respecter ... Il faut bien socialement mettre des freins à toutes ces utopies que génèrent la pensée libre des hommes et qui pourraient conduire à l'anarchie ...
    En tant que société, il faut en tenir compte en tant qu'individu, j'en doute ...
    Je préfère rester éloignée des PSY....
    Mes amitiés Lemurien .
    7
    Farfadet Patrice
    Vendredi 4 Juin 2010 à 23:36
    Il est bien là le danger quand on se présente avec des idées neuves et originales ...

    Perso, en tant qu'éducateur je n'ai jamais adhéré aux préceptes de ce Monsieur... je dirai même que j'ai combattu ces principes issus du domaine de l'inconscient et du pulsionnel ... Tout humain jouissant de ses facultés est conscient de ce qu'il fait et vit et ressent extérieurement et intérieurement . même à travers ses passions les plus fortes ...
    Et il sait bien ce qui en lui se manifeste comme pulsionnel .
    Un des grands buts de la vie ne consiste-t-il pas à avoir de l'emprise sur soi?... Entre en faire la panacée de chacun de ses jours et à chaque fois qu'elles se manifestent laisser s'exprimer ses pulsions, les plus basses, il y a ce juste milieu de la socialisation qui résulte de son éducation reçue et des ouvertures d'esprit que l'on s'est créées ...
    Trop facile de laisser parler ses tripes et ses organes génitaux ! ... Encore une fois, entre la frustration et la débauche de tous les relâchements , il y a soi et sa conscience de soi des autres autour de soi à placer au milieu et ce milieu est l'espace des libertés respectables de chacun et de tous simultanément. Non la vie ne consiste pas à faire tout ce qui nous passe à travers le corps et l'esprit Monsieur Freud !...
    Et nous devons aussi savoir vivre avec toutes nos insatisfactions, c'est d'ailleurs comme cela que l'on grandit vraiment sans être masochiste mais tout simplement respectueux et amoureux de la vie telle qu'elle se présente à nous .
    Voyez comme un cep de vigne noueux peut produire tant d'excellent breuvage !...

    Voilà ce que j'en dis sans hargne ni rancœur ... sachant que l'on peut se tromper et être aussi dupe de ses idées ...

    Plein de bonnes pensées amicales .
    Les Farfadets du Poitou
    8
    Yog
    Samedi 5 Juin 2010 à 09:58
    Bravo d'avoir lu ce pavé!

    Dans le monde oriental (Inde), la psychanalyse n'existe pas. Pour ma part, je crois aussi que c'est par le pas à pas, la conscience de ses pensées et de ses actes au moment présent qui fait que peu à peu on arrive à se défaire de ses souffrances. Et si ceux qui ont passé des années sur un divan s'en sont sorti c'est peut-être que tout simplement ils étaient dans cette démarche, car la lumière se fait aussi par la parole ou l'écriture, Ce qui ne vaut pas dire qu'il faut refuser toute aide mais il faut rester vigilant.

    Bises!

    http://yog.lavie.over-blog.com/
    9
    Brigitte
    Mercredi 9 Juin 2010 à 17:59
    Je lis beaucoup mais j'avoue qu'Edmund ne me fait pas envie...

    http://flyme-tothemoon.over-blog.com/
    10
    Brigitte
    Mercredi 9 Juin 2010 à 18:00
    Arf ! Pardon : Sigmund ! mdrrr
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :