• LES MENACES

    Elles nous guettent, nous atteignent, nous envahissent, nous font LES MENACES souffrir …

    Et pourtant ce ne sont que des menaces, rien encore ne s’est produit qui pourrait nous atteindre !

    Le temps n’est pas des plus ensoleillé, il est vrai … mais l’hiver a traîné ses pattes longtemps et le printemps s’efforce de le chasser qui fait fleurir vaille que vaille les fleurs de saison .

    Les puissants de ce monde sont virtuellement attablés  à un jeu de poker se répondant par annonces tragiques aux cruautés établies en Syrie … Qui sait comment se finira la partie ?

    Les religions s’invitent aux  politiques du monde où elles n’ont rien à faire, étant destinées depuis leur création à pourvoir aux fantasmes des faibles qui y trouvent refuge … mais qui pourraient sévir par charia interposée si l’on n’y prenait garde …

    Les femmes et les hommes se toisent à qui mieux-mieux dans un rapport de force ni ne mène nulle part, si ce n’est à rompre l’équilibre si compliqué établi depuis que la femme est femme, elle qui s’est toujours efforcée d’être le pilier de l’humanité se laisse emporter par une valse virile qui ne lui convient pas …

    Et je ne peux me détacher de tous ces maux qui nous menacent, qui prennent tellement d’importance que nos peurs s’enlisent au cœur même de la vie, nous égarant dans nos jugements, nous amènent sournoisement à choisir  le pire contre le meilleur de la vie …

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Avril à 15:43
    Oui, depuis hier je suis soucieuse aussi parce qu' au delà de ce pays en ruines, l'occident veut abattre les dernières poches autres... la Russie en priorité, la Chine qui gêne et dans la foulée Cuba et la Corée du Nord...
    Tout prétexte sera bon.
      • Dimanche 15 Avril à 16:14

        depuis tout temps, quand le monde va mal, le remède des puissants est "la guerre" je croyais que les hommes avaient mûri, (certains oui, mais pas tous ...) pour n'avoir plus recourt à ces solutions morbides ... mais comment répondre à un "va t'en guerre" autrement que par la "guerre" ? nous avons mis sept longues années à essayer la "diplomatie" alors que tant de gens meurent, que tant d'autres fuient et dont personne ne veut ...et nous en sommes revenus aux anciens remèdes ...

        Mais c'est le printemps et le vert de l'espoir peut renaître ... peut-être ...

        amitié . 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :