• LE RÊVE …

     

     

    LE RÊVE …

    Il est permis d’imaginer un monde sans frontières, où voyageraient les hommes au gré de leurs passions, sans nul souci des guerres qui auraient cessé d’être, depuis la disparition des pouvoirs de l’argent, des dieux et des régnants … cueillant sa vie aux sourires des bonnes fortunes du climat apaisé sous un ciel bleu azur, nettoyé des orages, des tornades, des nuages …

    LE RÊVE …

    La réalité est tout autre qui de nos jours s’enfonce sous les nuages bas des horreurs  de nos peurs …

    La peur du manque, due au fait de récessions, nous, qu’on avait initié à tant, à trop de consommation, nous voilà contraints aux limites de l’envie …

    La peur de l’autre, de celui qui pourrait venir partager notre espace de paix fuyant la peste de leur lieu de naissance que notre civilisation a fait naître …

    La peur des attentats, des agressions, des vols, des viols, des crimes …qui n’ont cessé d’être depuis la nuit des temps, et qu’on nous ferait croire plus courants aujourd’hui qu’hier …

    Toutes les peurs sont à prendre avec des pincettes, elles ne servent qu’à mieux nous asservir, à mieux nous diriger …

    Soyons lucides, cessons le repli sur soi, vivons en harmonie le temps qui est nôtre, sans rajouter des nuages au ciel tellement encombré déjà qu’il pourrait nous étouffer ! 

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Janvier à 09:16

    Le rêve est utopique, le rêve est un espoir......mais dans ce monde de Droite et d'extrême Droite......qui ne voit que le fric, le pouvoir et j'en passe.....devra mourir tôt ou tard.....à condition que les Peuples le veuillent vraiment! L'Histoire en est témoin.....alors.......réveillons-nous et c'est debout que nous pourrons changer....quelques chapitres!

     

      • Lundi 29 Janvier à 13:51

        la peur est aussi au coeur de ce monde de riches qui veulent gagner encore plus tant que ça leur est possible (d'où les politiques néolibérales) histoire d'avoir les greniers pleins quand viendra leur disette ... dont je rêve ...

    2
    Lundi 29 Janvier à 09:30

    en ce matin gris de fin janvier , je partage ô combien ce texte:le rêve , les utopies , tout ce qui fût mon combat de militante de gauche acharnée, et , tout ça pour en arriver là aujourd'hui,a croire , comme le disait ma prof de physique en des temps lointains  :: "c'est a désespérer du genre humain"........

      • Lundi 29 Janvier à 13:58

        et de notre temps (comme disent les vieux que nous sommes devenus) cela marchait, on a pu améliorer le sort des travailleurs, qui gagnaient en congés payés, en soins de santé, en repos mérités lorsque l'âge de la retraite arrivait  ... ajourd'hui le travail est synonyme d'esclavagisme pour ceux qui en ont au profit des actionnaires mêmes plus patrons ...

        Et lors des élections ... on voit le résultat qui consiste à choisir entre la peste et le choléra ... tant les peurs font craindre les changements pourtant nécessaires ...

        alors oui, il me reste à rêver ...

        amitié .

         

    3
    Lundi 29 Janvier à 10:03
    Nassy

    Une "peur liquide" envahissante voilà ce que nous vivons. La peur, moyen d'aliénation? On n'est pas sorti de l'auberge, le rêve ne suffit pas. Bonne journée, quand même...

      • Lundi 29 Janvier à 14:03

        c'est joli Nassy cette "peur liquide" qui s'infiltre partout ... elle pourrait même être pire et devenir "gazeuse"  pour nous empoisonner davantage ... j'espère pourtant à un sursaut mondial qui ferait reprendre raison aux hommes que nous sommes ... tu as raison, rêver ne suffit pas ... mais tout commence par ça ... avant l'action que j'espère ...

        amitié .

    4
    Lundi 29 Janvier à 14:17

    Que dire de plus......J’espère que le rêve devienne ....réalité.

      • Lundi 29 Janvier à 14:30

        j'en rêve François, j'en rêve  ...

        amitié .

    5
    Lundi 29 Janvier à 14:54

    J'ai reçu ma pension ce matin. La voir diminuée de quelques % ne m'a pas emballé et je me suis dit: "jusqu'où allons-nous aller?

    J'ai pensé à tous ceux et celles qui ont tout juste de quoi survivre....

    Bises du jour,

    Mireille du sablon

      • Lundi 29 Janvier à 15:09

        et ils sont de plus en plus nombreux ceux-là qui sombrent dans la misère ... ne me dis pas que tout cela n'est pas voulu par nos dirigeants actuels (en Belgique comme en France) qui s'évertuent à protéger les "riches" en nous étranglant comme jamais  ...

        il y a pourtant tant de richesses produites que nul être sur terre n'aurait à souffrir d'aucun manque  ... si le partage était équitable ...

        rêver, c'est bien peu ...

        amitié .

    6
    Mardi 30 Janvier à 10:31

    Les peurs ont toujours existé, certes, mais le risque de violence et de prosélytisme religieux étant ce qu'il est, elle me semble plus immédiate. Quant à l'argent et au pouvoir, ils tuent, eux, à petit feu, toujours les mêmes. Et à jamais. Je ne peux m'empêcher de voir dans la vie d'aujourd'hui une régression dans des domaines fondamentaux. Et quand j'écris ce genre de chose, je m'en veux, espérant me tromper et voyant s'enfoncer le clou de plus en plus loin.

      • Mardi 30 Janvier à 15:47

        certaines peurs sont nécessaires qui nous font craindre de mettre la main au feu pour ne pas se brûler  ... je la trouve aussi trop évidente de nos jours qui dépasse les raisons de "la raison" ...donnant aux pouvoirs les tenants d'un règne dictatorial engendrant la haine de l'autre, appauvrissant le peuple pour enrichir les riches ces pouvoirs n'ont de cesse de nous monter les uns contre les autres ayant à choisir entre les pauvres humains à aider ... Alors oui, presque évidemment on se dit aidons en premier nos pauvres à nous ... et toutes les portes de la solidarité se ferment ... oublieux que nous sommes que dans pareille attitude, on finit toujours par être l'étranger de son voisin ... Nous sommes et je le pense sincèrement dans un état de régression Nikole, et comme toi je voudrais pouvoir me tromper  ...

        amitié .

    7
    Mardi 30 Janvier à 14:19
    daniel

    Même si les temps sont difficiles, il faut éviter le repli sur soi qui ne sert à rien sinon qu'à construire encore et encore des murs. Ouvrons nos portes et nos fenêtres et offrons un sourire aux passants.

      • Mardi 30 Janvier à 15:50

        oh oui Daniel ! sourire et tendre la main pour resserrer les liens entre les humains d'où qu'ils viennent ...

        amitié .

    8
    Pivoine
    Mercredi 31 Janvier à 21:27
    Si je n étais pas seule... j'accueillerais des migrants chez moi. Cela me tracasse terriblement.
    Mais il faut quand même étre solide...
      • Jeudi 1er Février à 07:55

        il y a malheureusement la distance entre Péronnes et Bruxelles qui est le seul frein au fait que je puise en accueillir chez moi, il y a bien des personnes qui les véhiculent  mais pas aussi loin, et la vue de Philippe ne lui permet plus de conduire la nuit ... pourtant sincèrement je voudrais pouvoir atténuer leur souffrance ...Nous vivons des temps horribles Pivoine, j'ai honte .

        amitié . 

    9
    Jeudi 1er Février à 07:03

    C'est bien difficile, oui, de vivre sans la peur, si ce n'est pour nous, du moins pour les plus jeunes. Il faut lutter contre ce sentiment et leur transmettre le plus possible la confiance dans la vie.

    Bonne journée !

      • Jeudi 1er Février à 08:03

        Je sais, par vos repas partagés combien vous participez à cet élan de générosité altruiste qui fait tant défaut à notre société actuelle au point de vue politique ... car désormais les peuples se sont appropriés le débat, qui bougent à l'encontre des lois que l'on voudrait établir qui jouent sur les peurs primaires qui sont à dépasser par cette transmission de la confiance en l'autre, en la vie, en la différence, en l'humanité ...

        bonne journée et toute mon amitié .

    10
    Jeudi 1er Février à 17:07
    Chantal

    Qu'il est agréable de venir musarder sur les blogs des amis virtuels, ça me donne l’occasion de te remercier de tes souhaits !

    J'ai enfin retrouvé mon blog !

    Dans notre région, on ne vois pas ça de la même façon...en ville c'est plus criant nous sommes retraité tous les deux mais il faut faire attention si on veux se gréer quelques vacances...mais mon amie d'enfance qui habite Liège n'ose pas sortir de chez elle la soirée c'est une autre faune !

     Je te souhaite aussi une excellent fin de journée. Je t’envoie plein de gros bisous..

      • Jeudi 1er Février à 17:57

        contente de ton retour Chantal ! 

        on est tellement habitué à tes petits cafés le matin si joliment présentés que leur arôme nous manquait 

        Dans les villes, le sentiment de peur semble plus intense que chez nous en campagne ... mais je crois que ça n'est qu'un sentiment car à y réfléchir, nous n'avons pas autant d'éclairage et beaucoup plus de terrains vagues ... pourtant nous osons sortir le soir ne serait-ce que pour regarder les étoiles ... 

        amitié .

    11
    Vendredi 2 Février à 08:17
    chantal

    Bonjour Marie Claude…

    Je suis passe te faire un petit coucou ! J’espère de tout mon cœur que tu vas bien,  je te souhaite une bonne et heureuse journée et, t’envoie de douces pensées amicales

      • Vendredi 2 Février à 11:33

        Ce matin aux petites heures, Liséann et ses parents se sont envolés vers l'Italie ... par dessus les nuages volait mon coeur pour les accompagner tandis que je touillais ma confiture qui fleurait bon les fruits rouges de l'été ... pour en couvrir les crêpes symboliques du soleil en plein hiver !

        bon appétit à toi aussi Chantal !

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :