• LE RETOUR DU PRINTEMPS .

    Le soleil brille, le jaune des jonquilles m’éblouit,  

    CRAYONS - LE BLOG DE MARIE-CLAUDEles oiseaux chantent et ramassent brindilles, les grenouilles s’amusent, le vent ne souffle pas, pas un nuage dans le ciel bleu, comme la vie paraît belle …

    Là-bas, en Libye le bleu du ciel se strie d’avions qui passent couvrant le chant d’oiseaux qui ne s’osent plus aux mélodies joyeuses, le peuple se terre par peur

     des représailles du « grand chef » …

    Là-bas, au Japon le gris du nuage s’enfonce dans les cœurs des hommes, de la terre, des légumes, de l’eau et des poissons …

    Comme la vie paraît lourde !

    Selon que nous sommes ici ou ailleurs les jours pourtant les mêmes sont loin d’être semblables, chacun doit vivre ou survivre 

    Mais si nous savons que les beaux jours n’ont qu’un temps, les mauvais aussi, ne laissons pas le désespoir nous gagner, comme les Libyens sachons oser le courage et pourfendons nos peurs, comme les Japonais osons le présent faisant fi de nos peurs …

    Demain viendra et ce sera l’été !

    Toi mon fils tu es dans l’avion du retour et mon soleil brille !  

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    giulio
    Vendredi 25 Mars 2011 à 13:23

    Il n'y a pas de fatum géographique; il n'y a que la folie des hommes.

    2
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Samedi 26 Mars 2011 à 07:07

    j'aime la "folie" quand elle libère l'homme ...

    je voudrais enrayer l'homme fou qui ravage les masses ...

    amitié giulio

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :