• LE PELERINAGE DE L'YSER, A DIXMUDE .

    LE PELERINAGE DE L’YSER, A DIXMUDE .
    Avait été initié il y a 80 ans, dans le but de rappeler aux générations futures la bataille meurtrière qui s'était produite dans les tranchées, lors de la guerre mondiale entre les années 14-18 . Depuis la prise de confiance en soi du peuple flamand , la conscience de son existence, ce pèlerinage s'est vu d'année en année devenir le lieu des revendications flamingantes de plus en plus pointues . C'est lors de ces concentrations, que nous wallons apprenons le discours pas si simpliste que ça du peuple du nord, les évocations en vue du séparatisme ont été légions depuis les dernières décennies, nous en riions de ces quelques olibrius qui avaient le culot de croire qu'ils pouvaient influencer l'avenir de la Belgique, alors que le monde tend vers une union des nations, que la frontière de l'Europe s'élargit de plus en plus, englobant un maximum de pays désireux de s'unir politiquement et économiquement . Mais le peuple flamand, s'est laissé gagner par tous ces discours le faisant passer de victime jadis au statut de force économique du pays aujourd'hui, devant traîner, au détriment de son économie propre, un boulet wallon de profiteurs en tous genres ... Et nous voilà après 78 jours, à attendre encore un gouvernement qui ne se dessine même pas ! On nous parle d'orange bleue, de madame « non », de wallons coupables, de Flandre obligée de se défendre ... Et si, tel que le dit le président Baeten, organisateur du pèlerinage, « si les francophones continuent à dire non à une réforme de l'Etat, la Flandre devra elle-même poser les jalons vers davantage d'autonomie », on avait attendu cette concentration de 4500 nationalistes pour se faire une idée du possible à pouvoir encore être imaginé pour notre petite Belgique ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Claude
    Lundi 27 Août 2007 à 11:35
    La Belgique est le pays des surréalistes....
    2
    Genseric
    Samedi 1er Septembre 2007 à 09:38
    Tel est le problème de ce pays : il y a 6 millions de flamands pour 4 millions de wallons. Les flamands veulent leur indépendance et les wallons n'osent pas imaginer quel serait l'état de leur "Belgique résiduelle" s'ils arrivaient à leurs fins. En fait, c'est chose connue, grâce au professeur Pagano. La perte pour l'économie wallonne (tous secteurs confondus et en moyenne) serait de 20 pour cent. Mais comment les francophones peuvent-ils empêcher 60 pour cent de la population d'arriver à ses fins ? En se réfugiant derrière des textes de lois rédigés à une époque où les francophones étaient les locomotives du pays ?

    Qu'on prenne le risque !

    L'Europe rira bien de ces nationalistes stupides et fascisants... La Belgique est un petit pays en Europe, mais qui a été connu pour ses prises de positions plutôt humanitaires... On sait maintenant de quelle partie du pays ce courant venait. Dans l'Europe, et dans le monde, la Flandre ne sera jamais qu'un plat pays de campagnes malodorantes et, il est vrai, 60 kilomètres de côtes agréables quand il ne pleut ni ne vente pas...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :