• LE HERISSON .

    LE HERISSON .
    Sur le coup de minuit, je me fume une dernière cigarette, toutes lumières éteintes, derrière la fenêtre, je scrute dans la nuit noire le reflet des étoiles scintillant au travers des nuages ... Les arbres ondulent leurs branches haut perchées tentant une intrusion au c½ur du firmament, et me donnent un ballet en spectacle sous le projecteur d'une lune pas toujours claire ...
    Un mouvement au-ras du sol me fait quitter les hauteurs, une ombre noire s'avance lentement, un museau pointu renifle l'herbe rase, de gauche à droite il tâte le sol en quête de nourriture, derrière s'arrondit une masse de pics dressés que j'observe à loisir au-travers des volutes de tabac expirées . Un hérisson de sortie, se gave des limaces et insectes noctambules qui profitant de l'humidité des pelouses s'en étaient allés au rendez-vous des sortants la nuit ...
    Le hérisson est le bonheur du jardinier, naturel à souhait, il nous débarrasse des prédateurs de nos légumes, ingurgitant des masses de larves nuisibles au potager, j'étais bien aise de le voir déambuler jusqu'à ce qu'il gagne de son pas feutré un horizon fermé au cadre de la fenêtre ...
    La nuit fut calme, mon sommeil serein, forte de savoir qu'un hérisson nettoyait de son appétit le jardin nourrissant le mien .
    Le matin, plus de trace, où était-il ?
    Tous les soirs je sais que je guetterai ses pas à la naissance d'une nuit ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ZOE
    Mardi 6 Octobre 2009 à 19:17
    Si tu veux les habituer à rester , tu peux leur mettre des croquettes pour chats , ils adorent ça . Et puis leur faire des cachettes pour l'hiver , genre boite en bois avec une petite entrée et tu cache la boite sous des branches avec des feuilles mortes . Parceque les hérissons hibernent ....
    2
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 08:09
    Je vais suivre tes conseils Zoé , leurs piquants les protègent de la curiosité de mes chats ...
    amitié .
    3
    Yog. Lavie
    Jeudi 8 Octobre 2009 à 00:01
    A apprendre à Thibalte (ça s'écrit comme ça?)

    hérisson attention
    la route c'est dangereux ne reste pas au milieu

    moi je t'aime bien dans le jardin
    là tu peux montrer le bout de ton nez

    Hérisson attention
    ils sont tous pressés pas le temps de s'arrêter

    moi je t'aime bien dans le jardin
    laisse-moi un moment compter tes piquants

    hérisson attention
    ne passe pas sous les roues, les roues de ces fous

    moi je t'aime bien dans le jardin
    tu te roules en boule à l'heure du dodo
    tu te roules en boule alors à bientôt

    ( Jean Humenry )
    4
    Jeudi 8 Octobre 2009 à 09:12
    Comme c'est joli Mme Yog, pour sûr je l'apprendrai à Tybalt quand l'heure de la mémoire sera venue . Pour l'instant je peux lui lire en précisant le danger de la rue pour les hérissons autant que pour les petits garçons ...
    Merci .
    5
    dominique boudou
    Samedi 10 Octobre 2009 à 17:46
    Tant qu'il y aura des hommes et des femmes pour s'émouvoir d'un hérisson, je continuerai à croire en l'humain.
    6
    Samedi 10 Octobre 2009 à 17:59
    tant que des gens comme nous et crois-moi Dominique, nous sommes nombreux, oseront parler de leurs émois, le genre humain vivra .
    amitié .
    7
    Brigitte
    Samedi 10 Octobre 2009 à 22:25
    J'ai eu un couple pendant quelques semaines là où j'habitais avant. Ils étaient trop mimis... mais bourrés de puces ! Et puis, un jour, ils sont partis. J'espère seulement qu'ils ne se sont pas fait écrasés car c'est, hélas, trop souvent le cas.

    Bien amicalement

    http://flyme-tothemoon.over-blog.com/
    8
    Dimanche 11 Octobre 2009 à 14:20
    Il est vrai de constater qu'on les voit plus souvent écrabouillés le long des routes chez nous aussi Brigitte, L'an passé j'avais toute une famille qui la nuit venue se rassasiait au clair de la lune ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :