• LA MER N’ETAIT PAS BLEUE MARINE !

    Elle sagitait, ses vagues fougueuses, vertes de colère reniaient lemprunt LA MER N’ETAIT PAS BLEUE MARINE !de sa nature pour le nom dhommes « malfamés » qui voudraient saccrocher aux vertus quils nont pas !

    Le ciel salliait à sa force, soufflant sur ses nuages noirs qui crevaient en trompes sur une plage quavaient déserté les hommes, par souci de prudence  

    Je maventurais seule aux affres des éléments, délaissant dédaigneuse la peur de lavenir, me mêlant à ces forces qui voulaient mimbiber, je me laissais aller aux tourments de mon âme, ainsi donc sont les hommes  

    Jétais encore plongée aux lignes dictées par Voltaire qui chassait linfâme, en moi grondait limpuissance Serait-il possible que les hommes soient sourds ?

    Je pensais à Camus, de qui en fait jai peu lu, quOnfray mincite à approfondir, je me sentais étrangère à cette peste qui gangrène les hommes  

    Et le vent soufflait de rafales décoiffantes, m’enjoignant à poursuivre l’idéal de ces hommes au grand cœur que la raison habite, qui n’ont pour horizon qu’une mer bleue marine …

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    philippedelpature Profil de philippedelpature
    Lundi 30 Avril 2012 à 08:17

    Il suffit d'offrir le dernier livre d'Onfray pour retrouver quelques lignes empreintes de cette aisance de l'écriture, de la poésie...

    2
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Lundi 30 Avril 2012 à 13:34

    Merci Philippe pour m'avoir offert ce cadeau de fête des mères en avance ...

    3
    Jo
    Mardi 1er Mai 2012 à 09:53

    Coucou Marie-Claude !

    Et moi je t'offre aujourd'hui 1er mai un brin de muguet virtuel tout parfumé de bonheur et d'amitié.

    bise et belle journée ensoleillée,

    Jo

    4
    claudeleloire Profil de claudeleloire
    Mardi 1er Mai 2012 à 16:41

    Merci Jo, 

    comme le soleil tend à percer, je me suis amusée à désherber les parterres, comme ton petit-fils j'ai cueilli les pissenlits ...

    amitié et bon premier mai à toi .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :