• LA FÊTE DES MERES

    C'était hier, chez nous en Belgique, il y avait un peu de soleil dans le ciel bleu,  LA FÊTE DES MEREScomme une ouverture vers une vie retrouvée, qui très sensiblement referait surface ...

    Attention, ce n'était pas encore le retour des grands beaux jours, où tous ensemble nous aurions pu guindailler en puissance, jusqu'aux heures tardives ...

    Une partie seulement de la famille était présente, covid oblige encore à la prudence, on s'y fait ...

    Elles sont loin, les journées passées en nombre autour d'un bon festin ...

    juste quelques tartes à se partager en terrasses ...

    chouette il faisait beau !

     LA FÊTE DES MERES

     LA FÊTE DES MERES

     LA FÊTE DES MERES

     LA FÊTE DES MERES

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Mai à 18:41

    Je suis ravie que vous ayez pu vous revoir , même en nombres restreins, ça fait tellement de bien!

    Guindailler, je découvre ce mot..

    Gros bisous du soir

    Mireille du sablon

      • Lundi 10 Mai à 20:40

        guindailler c'est un mot utilisé par nos jeunes étudiants en Belgique, je l'aime beaucoup pour la chaleur humaine qui s'en dégage, à le prononcer je retrouve mes belles années, celles où nous nous foutions bien fort des virus encourus ... si, si il y en avait ... 

        j'avais le coeur en fête  ... je te l'avoue !

        bonne soirée à toi Mireille 

        amitié .

    2
    Lundi 10 Mai à 19:05
    Super ! Cela fait du bien de se revoir. Pour nous sera 23 mai. Bises et bonne fêtes des mères.
      • Lundi 10 Mai à 20:43

        et plus on avance dans le temps et plus il y aura de gens vaccinés et plus nombreux nous pourrons nous retrouver ! alors j'espère qu'en France vous puissiez réunir toute la famille à l'occasion de votre fête des mères !

        amitié Durgalola .

    3
    Jo
    Lundi 10 Mai à 19:06
    Que je suis heureuse pour toi ! J'ai pu aussi avoir mon fils aîné Jean le céramiste. Et heureusement que nous avons la vidéo pour voir les autres qui sont si loin.
    Flo à Sombreffe et les deux plus jeunes dans les Hautes-Pyrénées.
    Petites pâtisseries rapportées par Jean et bouquets de fleurs. J'ai été gâtée malgré ce confinement et ses interdictions.
    Je devrais passer bientôt te faire un coucou (date à déterminer avec fille-aînée)
    À bientôt ma Marie Claude.
    Gros bisous ❤️❤️❤️
      • Lundi 10 Mai à 20:49

        encore Bravo à Jean pour son prix bien mérité ! 

        alors je te préparerai une tarte pour la visite attendue avec impatience, nous en aurons des choses à nous dire ! 

        ce n'est pas facile de réunir tout le monde quand les familles vivent à des kilomètres les unes des autres, Gorian était venu jeudi avec un superbe bouquet qui reste magnifique en changeant l'eau régulièrement ! et il m'a téléphoné bien évidemment !

        je t'embrasse tendrement Jo

    4
    Mardi 11 Mai à 06:40

    Guindailler ! Quel joli mot ! 

    Bonne fête, alors. Heureuse de voir que vous pouvez quand même vous retrouver à plusieurs.

      • Mardi 11 Mai à 15:23

        le mot est joli Marie, et l'action qu'il symbolise nous manque actuellement mais un jour viendra ... 

        je rêve de ces fêtes auxquelles je tenais tant et qui réunissaient une vingtaine de personnes  ... goûtant aux mets préparés avec amour pour la circonstance ... fruits de mon jardin bien sûr !

        j'étais bien  

        amitié .

    5
    Mercredi 12 Mai à 09:20
    daniel

    Ce n'est qu'un début !! La vie reprend doucement son cours. Profite bien de ces instants !!

      • Mercredi 12 Mai à 16:13

        à partir du 9 juin, on ouvre un peu la marge ... progressivement tout comme les vaccins ... plus vite tous seront vaccinés plus vite on retrouvera nos  libertés sociales  ...

        amitié Daniel .

    6
    Vendredi 14 Mai à 10:32

    Ah, je retiens "Guindailler en puissance" et je m'aperçois que d'autres commentateur(trices) ont apprécié cette expression en relevant le côté festif et joyeux, ce dont bous avons tant besoin par ces temps.

    Ne redoutons point la glossolalie quand au folklore, elle ajoute le bien-être à partager.

    Les mots sont aussi là pour colorer et fleurir la vie qui se marie si bien avec le verbe quand celui-ci fait acte de cœur, de beauté et de don de soi.

    Guindailler au charmant Printemps voilà pour danser dans les prés  et les champs manger et boire entre amis et parents .

    Amitiés des farfadets du Poitou.

     

      • Vendredi 14 Mai à 10:55

        tu as raison Patrick, il reviendra ce temps de la "Guindaille où fleuriront nos embrassades, dans un élan dansant au son des pipeaux populaires !

        amitié .

    7
    Lundi 24 Mai à 23:12

    On peut supposer que ça va aller encore mieux va ...

    (J'aime bien ta coiffure et ta couleur !)

      • Mardi 25 Mai à 16:11

        dès le 9 juin, nous pourrons retourner voir des spectacles (en nombre limité) aller au cinéma, manger en intérieur dans les restaurants, etc ... 

        je les coupe moi-même, et la couleur est celle de mes cheveux blancs ... la nature fait bien les choses ...

        amitié Nikole .

    8
    Mardi 25 Mai à 16:49

    1 - Tu es douée !
    2 - Tu as de la chance !

      • Mercredi 26 Mai à 10:36

        je l'avoue sincèrement, je suis née sous les auspices d'une bonne étoile  ... je n'ai donc aucun mérite ...

        merci Nikole et toute mon amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :