• L'EGYPTE OSE LE DEBAT !

    L’EGYPTE OSE LE DEBAT !
    Interdire le Niqab qui n'est même pas issu de la religion, mais de la tradition , pas égyptien du tout, juste importé du Golfe !
    Ce voile intégral apparu seulement il y a une dizaine d'années en Egypte, recouvre à ce jour quelques 16% des femmes qui de leur plein gré ou non, participent à un regain de puritanisme religieux !
    C'est en visitant une école en ce début d'octobre que le cheikh d'Al Azhar Mohamed Tantawi, la plus haute référence de l'islam sunnite, a contraint une adolescente à retirer son voile, décrétant à l'occasion, l'interdiction du niqab dans TOUTES les salles de classe relevant d'Al-Azhar . Cet islam sunnite dirige la majorité des établissements scolaires et universitaires du pays ...
    L'avis émanant d'un pouvoir religieux fut suivi dans la foulée par un interdit politique du ministre de l'enseignement supérieur !
    Ne nous méprenons pas, le port du voile simple, hijab, reste lui obligatoire, qui laisse voir les traits de la femme qui le porte ...
    Certains hommes revêtus de niqab se seraient introduit dans les dortoirs des filles perpétrant vols et viols ...comme quoi, quand les femmes se soumettent, certains hommes abusent ...
    La polémique entre les pour et les contres a au-moins le mérite d'ouvrir le débat dans ce pays où vivent les frères musulmans dont nous connaissons le pouvoir ...
    J'apprends par la presse ce matin que le PS belge va, il était temps, se pencher sérieusement sur le port du voile simple dans nos écoles ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    everclay
    Mardi 20 Octobre 2009 à 19:10
    j'ai vu dans les médias francais qu'en Belgique, il y a eu une miss SDF, c'est vrai ?
    2
    Mardi 20 Octobre 2009 à 21:55
    J'ai été élevée dans une banlieue parisienne où se cotoyaient beaucoup de gens d'origine étrangère. Quand j'étais petite, la plupart des jeunes femmes ne portaient même pas un simple foulard. Seules les femmes plus âgées le portaient. On avait tendance à considérer qu'il s'agissait d'un costume traditionnel du même ordre que celui de ma grand-mère qui ne sortait jamais sans chapeau.
    Progressivement, on est passé de rien au foulard et du foulard au voile intégral puis aux gants. J'avoue que cela me glace toujours le sang quand je les vois. Je me sens jugée et rejetée. Suis-je impure au point que même l'échange d'un simple sourire pourrait les contaminer ? Et si ce n'est moi, c'est donc mon frère, mon fils ou mon mari qui doivent être des pervers notoires au point que la vue d'un visage féminin les transforment en bêtes brutes ?
    Je suis fondamentalement attachée au principe de la laïcité. En public, je suis discrète sur mes convictions personnelles en matière de religion. La France a été plongée dans un bain de sang du fait de l'opposition entre protestants et catholiques et elle a eu le plus grand mal à s'en remettre. Je pense que la religion doit rester du domaine privé afin d'éviter que ne se reproduisent de pareils drames.
    3
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 10:44
    Oui Everclay, il y a eu élection de "Miss SDF" à Bruxelles ce mois-ci, autant je n'aime pas ce genre en soi, autant j'ai souscrit à l'idée de cet événement, pendant huit mois ces filles dont personne ne s'occupe ont été prises en charge par l'organisation, elles ont réappris à vivre en société, avec des rêves joints à une réalité profonde celle de leur existence, cela compte, La gagnante sera logée dans un appartement pendant plus ou moins un an, avec toutes les aides possible pour l'aider à reprendre pied dans une vie normale .
    Toutes les participantes semblaient heureuses ...
    ici il n'était pas question d'esbroufe, seulement d'humanité je l'espère ...
    amitié .
    4
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 10:58
    Il y a trente ans, mes fils partageaient leur banc d'école avec des filles musulmanes sans voile et sans problème ... elles avaient pourtant leur religion, l'intégrisme a depuis fait pas mal de chemin, comme toi Cath je ne comprends pas ce qui les motive à se couvrir de la sorte, comme toi je veux vivre dans une société libre de ses pensées non affichées, cette situation me force à sortir du bois sans intolérance pour leur droit à avoir une vie religieuse, mais avec fermeté pour ne pas laisser s'évanouir le résultat des luttes du droit des femmes ...Nous n'avons pas à avoir honte de nos corps, qui abrite des esprits libres ...
    amitié .
    5
    Yog
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 17:57
    Tout le monde en parle sauf les concernées.
    6
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 22:32
    Ont-elles encore le droit à la parole ? il paraît même madame Yog qu'elles ne puissent pas soutenir le regard des hommes ...
    fichtre, que je vis bien sans religion !
    amitié .
    7
    Brigitte
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 22:55
    Moi j'dis un truc tout con dans sa logique : le jour où ces mecs-là porteront un Niqab (avec grillage assorti tant qu'on y est), on verra à envisager que les femmes en fassent autant ! Après tout, je ne vois pas pourquoi les femmes sortiraient masquées et pas les bonhommes ! Naméo ! D'autant qu'avec leurs poils partout, sont même pas beaux.

    Amicalement.

    http://entre-ombre-lumiere.over-blog.com/
    8
    Mercredi 21 Octobre 2009 à 23:21
    un jour, Philippe me dit : " on voit les marques de ton slip sous ta robe "
    je n'ai fait ni une, ni deux j'ai ôté le slip !
    mais Philippe n'est pas barbu, est-ce là la différence ?
    Ah Brigitte jouissons de nos libertés féminines si difficilement acquises par nos mères, nos soeurs et NOUS-même, et aidons-les à dévoiler leurs atours !
    amitié .
    9
    ZOE
    Samedi 24 Octobre 2009 à 23:52
    C'est encore pire que cela l'hypocrisie des religions par rapport aux femmes . Genre : il faut arriver viérge au mariage , alors les jeunes filles sont sodomisées , comme ça les mecs peuvent bien se défouler tout en réspectant les traditions de merde .
    10
    dju770
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 10:33
    L'islam empêtrée dans ses traditions et leurs dérives... rupture avec la modernité ... exploitation par les intégristes en recherche de pouvoir personnel... L'Homme domine l'Homme ... combien de temps encore ?
    11
    dominique boudou
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 12:55
    Un espoir, même modeste, venu de l'intérieur, nous permet de continuer sur l'improbable chemin des libertés.
    12
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 14:31
    Dis-moi pourquoi Zoé tant de femmes acceptent sans se révolter cette soumission ?
    pire, ce sont elles qui initient leurs propres filles à rester soumises aux mâles, fussent-ils leurs frères cadets ... du simple fait d'une religion ?
    13
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 14:35
    je crois DJU770, que tant qu'il y aura hommes en vie il y aura obligation de combats pour l'égalité, pour le respect, pour l'amour ...
    si tu baisses la garde, l'autre te tire au flanc ... Dommage !
    amitié .
    14
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 14:39
    J'aime Dominique quand de l'intérieur d'un système, il y a débat ... Bien sûr nous savons que derrière ces querelles se cachent des forces politiques se réclamant du pouvoir ...unique, mais ils sèment le doute, qui engendre le questionnement et des lumières pointent alors au sein des esprits qui se libèrent ...
    amitié .
    15
    ZOE
    Dimanche 25 Octobre 2009 à 19:23
    Ce sont les MERES qui enferment leur filles dans la "loi" du PERE tout-puissant . C'est la mécanique obscure de l'inconscient colléctif . L'enfant est utilisé comme instrument de pouvoir , comme enjeu de pouvoir . l'enfant est soumis à la loi du clan . C'est inscrit dans l'inconscient colléctif depuis la nuit des temps . L'émencipation passe par la prise de conscience .... Pour pouvoir enfin arretter de jouer le jeu du POUVOIR ; pouvoir dire Non ! je ne suis pas cela ! .... Briser le scénario répétitif de l'horrible tragi-comédie qui se joue sur la scéne de l'inconscient colléctif , le grand théatre de dedans les têtes . Bon ,voila , j'ai essayée de t'expliquer à ma façon . Je ne sais pas ce qu'elle vaut . à toi de voir .
    16
    Lundi 26 Octobre 2009 à 08:19
    J'aime ton raisonnement Zoé, possible qu'aux premiers temps puisque c'était l'homme qui pourvoyait à la nourriture et à la protection du clan familial, les mères et les enfants lui aient fait allégeance ... La famille étant le rudiment social, le ton fut pris de laisser le pouvoir de direction aux hommes, venant les religions suivirent, ... mais depuis nous savons que les femmes ne sont plus à être confinées au rôle qui leur était initialement dévolu ... Elles savent accomplir tous les gestes des hommes si pas plus ... Pourquoi la majorité d'entre elles continue encore à véhiculer la soumission de leur sexe ?
    Amitié .
    17
    ZOE
    Lundi 26 Octobre 2009 à 12:03
    Les religions et la pornographie véhiculent la même idéologie de "LA FEMME" , c'est à dire la femme soumise instrumentalisée totalement chosifiée par le groupe social pour le groupe social afin de perpétuer la RACE . La survie , le développement de la race exige le controle des femmes par le groupe . Ce controle s'exerce bien sur dans le domaine de la réalité par les violences physiques diverses et habituelles , mais surtout et celà encore plus éfficacement par l'inconscient colléctif DANS LES TÊTES , par le laguage ,l'éducation , l'école , le monde du travail .... C'est à dire partout , de la sphére la plus intime et privée jusqu'à la sphére la plus sociale et publique . C'est ce GRAND THEATRE social sur la scéne duquel se joue ces rôles que se perpétue l'ordre totalitaire de l'inconscient colléctif dans ses deux dimentions : mystique-religieuse et sociau-politique qui trouvent là leur complicité "parfaite" et cela encore plus dans les civilisations où le religieux et le politique se superposent jusque dans les lois qui sont tout-à-la-fois lois divines et lois sociales . Voilà mon explication ou tentative en tous cas ......
    18
    Lundi 26 Octobre 2009 à 13:38
    Je me souviens Zoé de mes 20 ans, nous nous sentions libres en tant que femmes, nous pouvions oser notre corps par une liberté dans son habillage, libres dans nos pensées par un équilibre qui s'installait doucement mais sûrement entre les sexes, ... aujourd'hui il semble que le puritanisme social même pas toujours religieux reprenne le dessus, de moins en moins de mono et de bikini sur les plages l'été, de plus en plus de regards malsain sur notre féminité, un retour à la femme objet, une tentation de replonger les petites filles dans le rêve de la "princesse" avec ses belles robes roses ...
    Je veux lutter contre cela, continuer le combat pour que la femme soit libre !
    amitié .
    19
    ZOE
    Mardi 27 Octobre 2009 à 08:47
    La liberté des femmes c'est la liberté des corps c'est pourquoi tous les totalitarismes instaurent un controle du corps des femmes , par les religions mais aussi par la pornographie qui sont opposées seulement en apparence (en image) mais le principe est le même : le controle du corps par le pouvoir .... Ce que je dis alors , c'est que l'iconographie d'apparence futile et inocente du religieux est en fait une pornographie , et d'ailleurs l'industrie du porno le sait trés bien puisqu'elle en joue pour accentuer la soumission du corps feminin représenté tout à la fois soumis par l'uniforme religieux et soumis par le viol du porno ..... Voila ce que je voulais dire ....
    20
    Mardi 27 Octobre 2009 à 17:14
    Je rajoute à ton propos que la santé s'en mêle itou, qui nous impose un carcan nouveau de soumissions alimentaires... Là, dans ce domaine, les hommes aussi sont attaqués ... Répressions en tous genres inondent nos horizons, nous qui rêvions de liberté nous voici assaillis de toutes parts d'interdits nouveaux ...
    Il nous reste notre logique pour résister à tous ces phénomènes voulant tuer l'individu au nom des grands principes que je prétends périmés !
    amitié .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :