• JEAN-PIERRE et LUC DARDENNE, cinéastes

    LETTRE OUVERTE AU CHEF DU GOUVERNEMENT ET à SES MINISTRES

     Digne du « J’accuse » d’EMILE ZOLA !

     

     

    A t-on le droit en tant que responsables politiques dans un pays JEAN-PIERRE et LUC DARDENNE, cinéastes LETTRE OUVERTE AU CHEF DU GOUVERNEMENT ET à SES MINISTRES Digne du « J’accuse » d’EMILE ZOLA !démocratique de renvoyer vers un pays où l’on torture des émigrés qui l’ont fui ?

    A t-on le droit de concerter ces pouvoirs, reconnus par les observateurs internationaux comme un Etat non démocratique et pratiquant la torture, et de collaborer avec leur police en vue des rapatriements ? 

     

    A t-on le droit en tant que Secrétaire d’Etat de mentir au parlement ?

    A t-on le droit à ce même titre d’insulter publiquement le chef de son gouvernement en traitant ses propos d’absurdes ?

     

      Que faut-il attendre encore ? Les manquements de ce monsieur sont légions, qui pourtant amuse le peuple du Nord au Sud en englobant Bruxelles, peuple  à qui il fait peur l’incitant au racisme et qui valide en riant l’extrémisme de la situation lui donnant raison …

     

    A l’opposé des tout venants vont chaque soir chercher de ces émigrés, laissés par notre pays à la rue par ces temps froids, pour les loger au chaud de leur foyer …

     

     Ainsi, les frères Dardenne, cinéastes reconnus pour l’humanisme de tous leurs films s’insurgent-ils à bon escient dans une lettre ouverte à Charles Michel et à ses Ministres au nom de l’HONNEUR d’un peuple …

     

    « Est-il plus important pour les représentants d’un Etat démocratique de parier sur la peur et les préjugés de ses citoyens ou de parier sur leur éducation à la justice, au respect des droits humains fondamentaux ? »

     

    «  Le moment est grave parce qu’il concerne un principe que tout Etat de droit se doit de respecter  … ce serait indigne et ne témoignerait pas seulement de votre perte du sens de la responsabilité politique mais aussi de votre perte du sens de l’honneur, le vôtre et le nôtre celui de vos citoyens et citoyennes épris de justice pour lesquels la torture reste le pire déshonneur de l’humanité . »

     

     Lettre parue dans le journal Le Soir de ce mardi 2 janvier 2018 .

    http://plus.lesoir.be/131900/article/2018-01-02/lettre-ouverte-des-freres-dardenne-au-chef-du-gouvernement-et-ses-ministres

     

     

     

       

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Janvier à 07:21

    Quelle belle réaction

    !Nous ne pouvons que les soutenir

      • Mercredi 3 Janvier à 14:28

        ce me semble évident Gazou ... tellement évident et j'ai peine à comprendre que des dirigeants politiques méprisent à ce point toute dignité humaine ...

        amitié .

    2
    Mercredi 3 Janvier à 09:28
    daniel

    On devrait parler de solidarité dès l'école. 

      • Mercredi 3 Janvier à 14:32

        cela se pratique Daniel et beaucoup de citoyens résistent et s'exposent pour maintenir la dignité d'un peuple, le nôtre,  et des hommes, femmes et enfants laissés pour compte parce qu'ils fuient la torture et la mort ... on se croirait revenu au temps de Vichy ... j'ai honte de mon pays !

        amitié . 

    3
    Jeudi 4 Janvier à 07:22
    Chantal

    Bonjour Marie Claude, pour bien commencer la journée, je t'envoie un petit coucou rempli de douceur et d'amitié, tu as raison une fois de plus mais quand tu vois ce qui nous arrive parfois que tu as peur de tout ce qui arrive du sud !

     J'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, le soleil sera t'il encore avec nous aujourd'hui?  Moi j'en doute car la neige est a nos portes, que ta journée soit belle et pleine de petits bonheurs,

     je t'embrasse avec tendresse.

      • Jeudi 4 Janvier à 08:01

        Choisir la peur, c'est un peu choisir le mal dans les temps qui sont, à s'accrocher à son petit monde fermé on oublie de voir toutes les beautés du monde ... et on incite les atrocités qui en découlent ... car les méchants jouent de nos peurs ... ils savent où frapper ...

        J'ai choisi Chantal d'ouvrir ma porte et de laisser rentrer le rayon du soleil ...

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :