• JE N’AI PAS FINI PLOTIN

    Non, je l’ai abandonné là-bas, où mes lectures font foison, rangé JE N’AI PAS FINI  PLOTINcomme il se doit dans « L’UN » qui le caractérise … c’est que je suis revenue vers mon jardin …que voulez-vous, je suis plurielle !

    Tout est en « un » dit-il dans un raisonnement qui me séduit tout en étant que je ne lui accorde pas toute évidence … car depuis l’eau à coulé sous bien des ponts où Platon aurait pu faire Banquet …

    Mais il cherche Plotin dans le temps qui était le sien à définir le sens de toute vie, déconstruisant les théories des uns et puis des autres … et je gage que de retour là-bas, où je reprendrai le cours de sa pensée, je trouverai les réponses qu’il tente de me faire admettre …

    Ce qui me plait dans ces lectures, c’est le confort de la philosophie qui nous fait reconnaître les chemins empruntés par les Hommes soucieux depuis la nuit des temps, de la quête du savoir qui l’on est pour Être et le comprendre …

    Qu’en est-il aujourd’hui  ? 

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Octobre à 07:02

    ..je suis plutôt "terre à terre" et préfère aller dans les jardins, même si je n'en possède pas un moi-même...heureusement, les ami(e)s de blog me font avancer dans mes réflexions.

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

      • Mardi 9 Octobre à 07:16

        tout comme tu nous fais découvrir ton monde ! c'est très important d'être ce que l'on est, et de partager ses émois, son lieu de vie, et son temps ... Tout cela nous réunit avec beaucoup de tendresse ...

        amitié Mireille .

    2
    Mercredi 10 Octobre à 19:55

    Plotin,même si ce qu'il dit est très intéressant, il ne se lit pas comme un roman d'aventures et il est bon de faire des pauses pour mieux s'en délecter ensuite

      • Mercredi 10 Octobre à 21:15

        j'avais acheté (il y a quelques années déjà) tous ces livres de philosophie grâce à une promotion du journal "Le Soir", j'en ai lu plus de la moitié d'une traite et puis j'ai laissé les autres prendre la poussière, remettant à plus tard mes découvertes ... voilà revenue cette envie de chercher auprès d'eux les chemins du possible pour sortir de cette "crise" humaine qui caractérise notre triste époque ...

        amitié . 

    3
    Vendredi 12 Octobre à 16:43

    que de lectures à faire, non pour les faire, mais pour les conjuguer avec nos vies. 

    Et si, aujourd'hui, des philosophes sont en recherche, peut être seront ils redécouverts bien longtemps après leurs morts. Bises

     

      • Vendredi 12 Octobre à 22:25

        il y en a évidemment qui nous sont contemporains et qui cherchent eux aussi à sortir de "l'impasse", souvent ils font référence aux "anciens" ... j'ai donc décidé de m'y plonger pour certains et de replonger pour d'autres ... le fait en philosophie qu'un thème peut facilement évoluer au prorata des événements qui évoluent dans le temps ... la notion de démocratie du temps des Grecs étant limitée aux seuls citoyens ... nous la voulons universelle !

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :