• JE M'ETAIS DONNE 4 SEMAINES ...

    JE M’ETAIS DONNE 4 SEMAINES …
    La première, passée le bras en attelle ne permit aucun progrès, l'angoisse d'avoir perdu la main à jamais me rendait morose, je broyais du noir, décernant des palmes de courage à tous ceux qui savent s'accommoder de leur handicap !
    La deuxième semaine, ayant reçu du neurologue l'avis positif du mouvement afin de réveiller ce radial récalcitrant, je m'y suis mise et dès lors, de geste en gestes, la vie se réinstalle plus vite que mes espoirs les plus fous ne l'auraient permis ... La kinésithérapie n'est-elle pas le traitement par le mouvement ? Pour être précise, c'est en dormant au fauteuil que j'ai coincé ce nerf ! La maladie dite des amoureux ou des pochards ... Des amoureux parce qu'en dormant la tête au creux du bras de l'être aimé, on risque bien de lui infliger inconsciemment pareil inconvénient, des pochards parce que complètement avinés, ils s'endorment sur des bancs les bras ballant au vide ...
    Amis, si vous m'en croyez, tandis que vos rêves vous transportent au pays de Morphée, gardez un ½il sur la position de vos bras ! La vigilance est de rigueur en toutes circonstances y compris durant le sommeil !
    La troisième, celle où nous sommes, voit cette main comme jamais elle n'a été, obligée de tout faire, du moins d'essayer, tout mouvement passe en premier par elle, si d'aventure elle ne peut, la main droite vient à son secours gentiment comme suppléante, elle est fière cette main gauche des prouesses accomplies en un temps si court, elle en redemande, se musclant au fur et à mesure des exercices effectués, m'amenant à posséder deux mains aux pouvoirs identiques ...
    comme quoi du mal passé, on peut toujours sortir du bien à venir ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    delphinejamaisvertig
    Jeudi 17 Janvier 2008 à 10:34
    te souhaite beaucoup de bien à venir bien sûr
    et tes deux mains réconciliées

    ps : et pour te distraire je vais me permettre une remarque stylistique : pourquoi ne justifies-tu pas tes textes sur la droite? ça fait un moment que je me dis 'lui dis, lui dis pas, lui dis?!' alors que mon oeil heurte les lignes inégales sur le bord extrême droit!!
    2
    Jeudi 17 Janvier 2008 à 11:36
    merci pour ton conseil Delphine, je vais appeler mon fils à l'aide ... moi je ne vois pas comment me dépatouiller ...
    amitiés
    3
    Dominique Boudou
    Samedi 19 Janvier 2008 à 18:08
    Ben dis donc ! Ca devient dangereux de s'endormir dans un fauteuil. Bon rétablissement.
    4
    salaheddine bouchouk
    Dimanche 20 Janvier 2008 à 11:08
    Il faut faire du sport, encore du sport. Et surtout riez, riez !
    Fayçal
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :