• ET NOUS BELGES, QUE FAISONS-NOUS DE NOTRE GAUCHE ?

    Il est bon daller voir ce qui se passe en France, il serait bon den tirer desET NOUS BELGES, QUE FAISONS-NOUS DE NOTRE GAUCHE ? leçons Quand un peuple souffre, il faut lui trouver des remèdes avant que ne gagne le pire !

    Ainsi nous étions en avance sur le peuple français, à nous être alloué un gouvernement qui sème la misère Bien que nos votes wallons et bruxellois aient plébiscité une possible reconduction du précédent, les calculs à la proportionnelle en ont jugé autrement La NVA est sur le trône et samuse de nous !

    Alors que la gauche se cherche, sanalyse, sinterroge sur son devenir il est bon de savoir que dans ce monde globalisé, nul ne peut promettre limpossible    que nous dépendons tous doù que nous soyons dune économie mondiale qui montre les dents quand sa finance est menacée cest donc elle, la finance, quil faut restructurer tout en sauvant léconomie pourvoyeuse demplois et de bien être, de social et de solidarité, despoir pour notre jeunesse, de repos pour nos « petits vieux »,  de soins pour nos malades, de rêves pour toutes gens, de bonheur possible pour les peuples  

    Seuls, nous ny arriverons pas il faudrait donc là où cest possible sunir toutes les gauches pour créer un programme commun,  en dépit des « auras » de chacune des personnalités,  qui ferait émerger lespoir  du bonheur  pour les générations à venir, comme il en fut toujours question dans nos rêves dantan Que chacun puisse à nouveau se dire : « je travaille dur, mais cest dans le but daller vers un mieux pour créer lavenir »  

    Nos espoirs en lEurope ont été déçus, nos espoirs en nos partis de gauche lont été aussi, et nous peuples ne comprenons plus nos dirigeants qui promettent honnêtement du mieux, nous offrant le pire ne sachant faire autrement cest là que le bât blesse, et nous refusons désormais dêtre conduit comme des ânes vers cette carotte que jamais nous ne pourrons mâcher  

    Tout est à créer, cessons de nous leurrer, cest du nouveau dont nous avons besoin, une gauche puissante qui ose dire non au monde de la finance !

     

    La trouverons nous ?

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Avril à 08:48
    Daniel

    Ce n'est pas seulement la gauche qui doit s'unir mais tout le monde. J'avoue que l'opposition gauche droite me fatigue un peu. Il y a certainement mieux à faire plutôt que de s'étriper. En s'étripant, on perd son temps !!

    Personne ne comprend que pour avancer, il faut avoir une attitude positive.

      • Mercredi 26 Avril à 14:14

        C'est ensemble que nous pourrons y arriver Daniel ... nous le sentons bien car que nous soyons de France ou de Belgique, de Grèce ou d'Espagne, pour ne parler que de l'Europe, il nous faut se bouger ...

        là où tu dis être dépassé par le clivage gauche et droite, je crois que tu as tort, c'est parce que la gauche a failli et s'est mise à penser comme la droite et son néolibéralisme que tout a foiré ... oublieuse de ses principes, elle, la gauche a oublié son rôle social primordial et nous en sommes là à devoir se diviser encore un peu plus contre toutes raisons pour sauver la raison de ce monde en perdition ... bien trop à droite ...

        amitié .

    2
    Mercredi 26 Avril à 09:36

    C'est vrai que seules les Gauches peuvent faire pencher la balance pour retrouver une véritable démocratie qui oeuvre pour le Peuple...mais pour cela il faut conscientiser les électeurs de la nécessité urgente de voter à Gauche toute et surtout que ces partis deviennent enfin responsables et respectueux de leurs électeurs! Les Peuples se souviennent de tous.....le bon.....et le moins bon! Alors il est grand temps que le vrai Socialisme reprenne du poil de la bête car la révolte gronde!

      • Mercredi 26 Avril à 14:20

        le socialisme de chez nous a gardé quoi qu'on en dise visage humain sacrifiant quand même parfois le social dans la conjoncture outrancière des droites avec qui il a dû composer ... mais contrairement au PS français il a su garder une certaine mesure en protégeant du mieux qu'il pouvait les plus faibles ... notre PS s'interroge avec nous du comment s'en sortir ... je lui fais confiance ... s'il pouvait comme il le cherche faire changer la ligne en Europe, nous gagnerions de l'espoir en le renouveau ... évitant le pire !

    3
    gazou
    Mercredi 26 Avril à 09:59

    Nous dépendons tous d'une économie mondiale et se replier sur soi--même,  sur notre petit pays ne ferait qu'accroître les problèmes...il faut donc s'unir..mais pas n'importe comment

      • Mercredi 26 Avril à 14:23

        s'unir oui, mais pas n'importe comment ! tu as tout dit ... difficile mais faisable ... le monde est en recherche et attente d'un mieux être à nous d'agir ...

        amitié .

    4
    Mercredi 26 Avril à 12:07

    Bonjour Marie-Claude,

    La finance !... il y a longtemps que je m'interroge et ne suis surtout pas les seul à m'interroger à son sujet et à celui de la mission de 'argent  et des pratiques dévoyées qu'il a engendré...

    je viens de publier ceci sur mon blog ... déjà pour que, d'une façon simpliste on prenne conscience de ce rôle illusoire de l'argent  et des pratiques bancaires dictées par la haute finance des capitalistes, usuriers et riches de haute volée, ayant main mise sur les pouvoirs étatiques, les nations et les menées prolifiques de ce monde ...

    http://www.mirebalais.net/2017/04/lettre-ouverte-aux-grands-argentiers-de-la-finance-mondiale.html

    Amitiés des farfadets

      • Mercredi 26 Avril à 14:27

        comme tu l'écris dans ton article, l'argent n'est qu'une convention qui a pris trop d'importance créant des frontières entre ceux qui possèdent les capitaux et ceux qui contribuent par leur travail à les alimenter et qui s'appauvrissent de jour en jour  ... tout cela doit changer ... peuples contre l'argent-dieu ...

        je conseille à chacun de cliquer sur ton lien !

        amitié Patrice 

    5
    Jeudi 27 Avril à 07:07

    ..j'essaie de comprendre certaines analyses pas toujours évidentes mais ce qui me donne un peu de baume au coeur, c'est d'entendre "droite et gauche" appeler à voter contre le FN!

    Procédons par ordre, une chose après l'autre... s'il faut descendre dans la rue après, j'y retournerai!

    Bises du jour de Mireille du Sablon

      • Mardi 2 Mai à 17:35

        comme tu as raison Mireille quel que soit le résultat (tout sauf le FN !) il y aura matière à descendre dans les rues ... les beaux discours ne me semblent qu'illusion ... 

        de tout mon coeur avec la France !

        amitié .

    6
    Jeudi 27 Avril à 07:08
    Chantal

    Bonjour Marie Claude...Je te souhaite un doux jeudi ici au lever du jour on avait un beau ciel bleu mais là ça change, des nuages arrivent et le vent reste glacial !

    Bisous et a demain  

     

      • Mardi 2 Mai à 17:37

        dès que je suis à la mer, le temps m'importe peu ... même si je le voudrais chaud et moins venteux que celui qui nous a été donné ce long week-end ...

        amitié .

    7
    Lundi 1er Mai à 11:32

    plus de gauche ,plus de droite beaucoup de pays en n'ont plus depuis longtemps et c'est peut être pas plus mal .plus qu'à supprimer l'extrême droite ,bonheur en ce jour ,bisous

      • Mardi 2 Mai à 17:46

        je me méfie lourdement d'un monde politique qui supprimerait ses tendances et de gauche et de droite, je pense au contraire que les débats que suscitent deux alternatives nous font gagner en pensées ... devoir choisir est pour moi essentiel et pour choisir il me faut des critères différents qui me plongent dans des dilemmes profonds ... tels ceux qui me disent qu'il faut évoluer, grandir, en responsable de son choix ... mais aussi ne jamais oublier d'où l'on vient, d'un monde sans politique où ne régnaient que rois et religions au détriment des peuples ... tu vois le topo ... mais vivre dans un centrisme aigu ah que non ... mon coeur penche à gauche et n'ai nulle envie de me soigner ...

         amitié .

    8
    Mardi 2 Mai à 18:56

    Moi je vais faire un peu "tâche",mais je me demande pourquoi l'on a inventé les parties politiques.On ne juge plus sur une efficacité ou un bon sens intelligent,mais sur la couleur de la carte dans le portefeuille.En chaque humain sommeille un génie.Prenons le génie de chacun.Je pense que ça changerait beaucoup de choses............happy

      • Mercredi 3 Mai à 07:52

        Non  François, tu ne fais pas tâche car la " particratie" a pris trop de pouvoir jusqu'à en oublier les sens qui les avaient fait naître ... Ainsi au départ la droite représentait les "aristocrates" et la gauche les "prolétaires"  aujourd'hui les partis tous confondus y compris les extrêmes défendent leur pouvoir essentiellement ... tous oublieux des gens qui par des élections les choisissent pour défendre leurs intérêts ... j'avoue qu'outre les idées tous nous avons du mal avec les "partis" ...

        il est plus que temps pour eux de se ressaisir !

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :