• ELLE A DEMANDE ...

    ELLE A DEMANDE …
    Nous finissions de dîner, la vaisselle était rangée, timidement elle me dit « j'aimerais bien revoir ma rue, mon ancienne maison ... »
    Oh maman, jamais je ne fus si vite prête, pantalon enfilé, chaussures aux pieds, ton manteau sur le dos, un foulard coiffé à ta demande, pour éviter les affres du vent ... et nous voilà parties à la redécouverte de ce monde qui était le tien, que tu as quitté depuis sept ans, et qui selon toi a bien changé ... Mais tu le trouves beau de cette beauté sensorielle mue par la mémoire des lieux et des gens que jadis tu côtoyais, et tu me parles tandis que je te pousse, tu me dis vas par-là, attention aux voitures, qu'est devenue celle-ci qui ..., comme cette façade est changée ... Nous sommes dans ta rue, nous ne voyons personne, pourtant le soleil éclabousse l'endroit, mais les temps aussi ont changé, plus personne désormais ne vit en rue, les portes sont closes sur un passé perdu ... Alors tu me dis allons au cimetière, et moi qui n'y vais jamais, je franchis les grilles ouvertes et je t'arrête de tombe en tombe, tu me parles de ces morts qui ont peuplé ta vie quand tu étais jeune, quand tu étais libre d'aller à ton gré au monde des vivants ...
    Il n'y a pas de nostalgie en toi, juste une promenade au-travers du temps ... Tu es belle dans ce retour au passé, tu vis la beauté du moment et tu ris du bonheur du souvenir ...
    Tu es heureuse de revoir la maison qui fut tienne, qu'avec papa tu as construit, où vous nous avez élevés tous les six ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    everclay
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 14:52
    Bcp d'émotions dans ce texte.
    merci du partage
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 18:03
    Bien à toi, Everclay .
    Amitié .
    3
    keli
    Lundi 28 Septembre 2009 à 10:26
    Ton article me fait penser au lien qui m'unit à ma grand-mère. Je suis bien contente qu'elle soit aussi bavarde. grâce à elle, moi-aussi, je fais des voyages dans le temps. Dans le temps de ma propre famille mais aussi dans le temps de la ville de Nantes et de la région jusqu'à Noirmoutiers où elle a vécu pendant l'occupation allemande.
    C'est très précieux de pouvoir recueillir de la bouche des vivants les témoignages du passé, ça aide à avancer et à comprendre ce qu'ils sont et ont été, ce qu'ils nous transmettent aussi... Joli ballade que fût la vôtre, ta maman et toi dans les dédales de votre passé...
    4
    Lundi 28 Septembre 2009 à 10:50
    Je me questionne, saurais-je dire à mes enfants tout ce passé qui nous fit ?
    C'est peut-être parce que nous n'en avons pas le temps ... que je l'écris ... Nous courons tellement Kélidoma, que nous avons peine à nous voir, à parler ...
    amitié .
    5
    Mahina
    Lundi 28 Septembre 2009 à 22:02
    Une promenade à travers le temps qui a été comme un doux bonheur d'un instant...
    6
    Mardi 29 Septembre 2009 à 08:22
    Nous aurions pu pleurer sur le passé, nous avons préféré en rire ... Et c'était bon ...
    amitié .
    7
    Yog La vie
    Mardi 6 Octobre 2009 à 08:14
    Tu as la chance d'avoir cette mère, et elle a beaucoup de chance d'avoir cette fille. Snif!
    8
    Mardi 6 Octobre 2009 à 09:58
    Notre force commune c'est d'aimer la vie, de la vouloir "jolie" quoi qu'il arrive ...
    Merci Mme Yog .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :