• EDWARD LEWIS WALLANT (1926-1962) MOONBLOOM

    "www. je suis mort jeune, j'ai donc peu écrit !"

    Mais ceux qui ont survécu à la lecture de ces "petits chefs-d'oeuvre", les louent encore

    -The Human Season

    -Le Prêteur sur gage

    et deux livres posthumes :

    -The Children at the Gate

    et                                      MOONBLOOM 

    EDWARD LEWIS WALLANT (1926-1962) MOONBLOOM

    C'est l'histoire d'un rêveur, insouciant, doué pour faire avorter tout ce qu'il entreprend ... Jusqu'à ce que son frère aux pieds ancrés dans la réalité, l'engage en tant que gérant d'immeubles New-Yorkais ... loin des beaux quartiers .

    Il y rencontrera les "misères" physiques et psychiques des locataires, toujours à se plaindre de leur condition, exigeant un minimum de confort dû au loyer exigé ...

    Ce n'est pas sans peine qu'enfin ce rêveur émergera de sa léthargie, remettant avec frénésie tous ces immeubles à neuf ...

    Et c'est ainsi que Norman Moonbloom prit vie, au secours de ses locataires et des murs qui les abritent, naît la conscience de son existence !

     

    ... Il pleut sur la mer, alors je lis ...

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    papy philippe
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 14:08

    On le sait depuis des années.....la misère dans laquelle vivent encore des milliers de familles! C'est honteux,ignoble.....alors qu'!l y a une augmentation des gens fortunés! On en parle quelquefois aux différents Jt.....puis ça retombe dans les oubliettes! Comment peut-on se taire, nous Humains?  L a réponse nous appartient à condition de vraiment le vouloir!

      • Jeudi 28 Novembre 2019 à 14:15

        c'est aussi ce qui transpire tout au long de ce roman ... mais "un homme" qui le veut peut changer bien des choses à cet état de faits morbides ...

    2
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 22:38
    Durgalola
    Je vais me renseigner sur ce livre. Encore un de plus... Pour mettre sous mon lit (c'est la salle d'attente) bises
      • Vendredi 29 Novembre 2019 à 18:08

        ma salle d'attente est chez moi (ici à la mer) logée sous le plafond, une dizaine de livres désirent que je m'en empare, lus ils rentrent à Péronnes rejoindre leurs frères ... 

        l'été ils se multiplient comme des petits pains ... j'aime lire sous le soleil ...

        bonne lecture !

        amitié .

    3
    Vendredi 29 Novembre 2019 à 18:21

    .. de la lecture comme j'aime, je note!

    Il me faudrait tellement de temps pour arriver à tout lire, ma pile grimpe ...mais en ce moment, j'ai du mal à lire plus que quelques pages , un peu fatiguée...

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Samedi 30 Novembre 2019 à 18:14

        l'hiver, ma vue fatigue elle aussi, besoin de lumière assurément, et les néons ne parviennent pas à me laisser lire selon mes désirs ... 

        que veux-tu l'âge est ce qu'il est ... fort heureusement nous vivons dans un temps où la science et ses techniques nous aident presque très bien ...

        amitié Mireille .

    4
    Samedi 30 Novembre 2019 à 06:57

    Je lis aussi quand il pleut. Ou je tricote...

    Bon week end !

      • Samedi 30 Novembre 2019 à 18:16

        quand je tricote Marie c'est en hiver mais à cause de mon épaule cassée, l'an dernier je n'ai rien entrepris ... cette année peut-être ... 

        amitié .

    5
    Samedi 30 Novembre 2019 à 11:44
    daniel

    Les riches regardent la misère prospérer sans état d'âme ! Bonne lecture au bord de mer !!

      • Samedi 30 Novembre 2019 à 18:21

        moins de lecture en hiver qu'en "bonne saison", les jours sont si courts ... que je donne la priorité aux promenades ... mais quand il pleut, je reste bien au chaud un livre en main !

        plus il y a de pauvres plus "les riches" se sentent riches ! Ils ne sont donc pas prêts à  céder la moindre miette ... triste constat e effet !

        amitié Daniel .

    6
    Samedi 30 Novembre 2019 à 17:12

    Merci pour la découverte, ce livre   a l'air intéressant et peut nous sortir de notre léthargie

      • Samedi 30 Novembre 2019 à 18:23

        c'est en tous cas ce qu'à fait le héros, lui le rêveur mélancolique s'est métamorphosé !

        il y a tant de "beaux livres" à découvrir ... pourrons-nous  arriver à les lire tous ?

        amitié Gazou .

    7
    Samedi 30 Novembre 2019 à 20:35

    je comprends que le bruit peut être aussi rassurant ; cela me rappelle ma soeur qui en hiver avec frère et mari avaient fait une randonnée dans la neige et ils n'ont pas vu l'heure passée et ils ont marché pas mal de temps avant de retrouver leur chemin.

    Bises et bonne soirée

      • Dimanche 1er Décembre 2019 à 18:06

        j'étais totalement absorbée par la richesse naturelle du lieu que je n'ai pas vu baisser la lumière ... il était urgent de trouver une sortie ... et je tournais en rond ... ouf toi, j'ai trouvé une vieille voie ferrée, et je l'ai suivie jusqu'à une issue bien éloignée de mon camping  ... mais au bout de trois heures j'étais au chaud à rassurer Philippe tout transi ...

        quelle aventure ... je la referai en été lors d'une longue journée !

        amitié Durgalola .

    8
    Dimanche 1er Décembre 2019 à 12:00

    Merci pour la découverte, je ne connais pas cet auteur, je lis beaucoup et j'ai fait du bénévolat à la bibliothèque pendant années. Cet auteur est passé entre les mailles du filet!

    Bon dimanche et belles lectures

      • Dimanche 1er Décembre 2019 à 18:09

        le monde littéraire est tellement riche, de livres anciens, de nouveaux écrivains, de choses à lire que tout comme toi Maryline, il en est des tas que je ne connaîtrai pas heureusement je glane sur les blogs des sujets à découvrir  ... et mon monde s'agrandit de richesses ...

        amitié .

    9
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 11:23

    La prochaine fois laisse des petits coquillages sur ton chemin, quoique, ce n'est peut être pas une bonne idée. ;-)

    Avec l'érosion et les grandes marées, j'ai vu qu'un bunker s'était décroché de la falaise au Tréport, c'était lors d'une promenade en mer... en octobre.

    Belle journée!

      • Mercredi 4 Décembre 2019 à 18:55

        il y en a des couchés à moitié ensevelis dans les dunes, d'autres mieux protégés se dressent vaillants comme au premiers jours ... des plantes de sable qui jalonnent le tout et des tas de sentiers qu'empruntent les passants curieux comme moi de découvrir ces traces d'une guerre longue et cruelle ... 

        les coquillages feraient mieux l'affaire que les miettes de pain ... les lapins auraient tôt fait de les manger !

        c'est chouette aussi le bateau !

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :