• DUNES …

    Ce n’est pas le titre d’un livre, ni le récit d’une panique, juste un vécu d’un bel après-midi aux portes de l’hiver …DUNES …

    Ce jour-là, je décidais seule d’aller vagabonder le long de la plage, libre de mes pas je m’engageais au cœur des dunes, surprenantes de tous ses bunkers enfouis, couchés, dressés parmi l’abondance d’une nature féérique qui tentait d’effacer les heures guerrières d’un temps révolu, je rêvais aux pas de ces gens qui là avaient foulés le sable dans d’autres circonstances …

     

    Et je m’aventurais plus encore insouciante des heures qui s’effilochaient, jusqu’à ce que la pénombre envahisse le décor …

     

    Il devait bien y avoir une sortie de ces hectares de sauvagerie …

     

    Plus j’allais, moins je voyais, de gauche à droite, d’avant en arrière, je m’égarais de plus en plus …

     

    Allais-je ici passer la nuit ? Philippe devait s’inquiéter, je ne voulais pas le troubler davantage, il me fallait me dépatouiller seule de mes audaces …

    Là-bas, au loin des toits de maison m’ont alors guidée, dans les taillis je fonçais pour m’en rapprocher, mais les jardins étaient tous clôturés, une vieille voie ferrée les longeait, je pris l’illusion d’un train fantôme et je suivais les rails …

     

     Et c’est alors qu’une ouverture vers la rue me permit de regagner le monde des vivants, lumières, bruits, passants, tout était pour me plaire … je prévenais enfin Philippe de mon retour  … dans quelques kilomètres , dans la nuit noire des heures d’hiver …

    DUNES …

    DUNES …

    DUNES …

    DUNES …

    DUNES …

     

     

     

     

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    papy philippe
    Mardi 3 Décembre 2019 à 09:17
    Heureux dénouement! OUF !!!
      • Mardi 3 Décembre 2019 à 15:01

        je recommencerai foi de moi, mais en été ... :)

         

    2
    Mardi 3 Décembre 2019 à 10:45

    la prochaine fois , fais comme le petit poucet,remplis tes poches de miettes de pains..yes

      • Mardi 3 Décembre 2019 à 15:05

        ha, ha ... c'était si beau, j'étais si bien, mais les heures tournent trop vite en cette saison ... au pire je dormais sur place et j'attendais le lever d'un autre jour ... je t'assure y avoir pensé ...

        amitié Jo .

    3
    Mardi 3 Décembre 2019 à 10:59
    Durgalola
    De belles photos, avec la nuit sans repères, tout le paysage semble inconnu. Tu as du éprouver une grande joie de te retrouver en monde connue. Bises
      • Mardi 3 Décembre 2019 à 15:08

        les toits des maisons ne m'avaient pas permis d'en sortir, la voie ferrée devenait de plus en plus enchevêtrée de ronces, mais je persistais à avancer ... enfin cette rupture de clôture et là vraiment ainsi que tu le penses, je me sentais "libérée" même si j'étais très éloignée de mon port d'attache ... je respirais de légèreté !

        amitié Durgalola .

    4
    Mardi 3 Décembre 2019 à 11:57

    La pensée vagabonde bien plus dans un tel décor si vaste et désert au soir, et nous entraîne à faire des milliers de pas....

    Fugue avec le temps, fugue en avant, il faut retrouver le bercail...

    Philippe fut certainement bien rassuré à ton retour.

    Amitiés des farfadets du Poitou.

     

      • Mardi 3 Décembre 2019 à 15:13

        tant que le soleil brillait, ce fut vraiment une fugue en avant à la découverte du temps d'avant ... et puis j'ai cessé de compter les pas, l'urgence étant de rigueur pour m'en sortir ... prête à tous les enjambements pour retrouver la civilisation actuelle ... Philippe bien sûr pouvait tout imaginer sauf la réalité ... nous avons survécu !

         

        amitié aux farfadets .

    5
    Mardi 3 Décembre 2019 à 20:01

    ...à ta place, j'aurais sans doute paniquée un peu tout en me résonant quand même... ah rêverie, quand tu nous tiens!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

      • Mardi 3 Décembre 2019 à 20:23

        non, je n'ai pas paniqué, je n'ai pas eu peur non plus j'ai envisagé toutes les solutions possibles, y compris  celle d'y passer la nuit  pensant à tous les sans-abris, à tous les réfugiés ... je montais sur les buttes espérant découvrir un point de repère ... et j'ai entre aperçu ces toits alignés ... 

        j'y retournerai au bon temps des longues journées !

        amitié Mireille .

    6
    Mardi 3 Décembre 2019 à 20:50

    Quelle aventure !  je crois que je me serai affollée

      • Mercredi 4 Décembre 2019 à 07:55

        il m'arrive parfois d'être affolée quand les autres sont en danger, mais rarement en ce qui me concerne  ... je dois avoir "trop" confiance en moi ... mais tant que cela me réussit je persiste et signe me disant "on ne meurt qu'une fois" ...

        déjà mes parents avaient peur de mes audaces et Philippe aussi ...

        tant pis pour eux, je ne changerai pas et j'y retournerai ... en été !

        amitié Gazou .

    7
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 05:56

    Effectivement, maintenant, on se heurte souvent à des clôtures quand on marche.... Heureuse de savoir que tu as pu retrouver ton chemin et rentrer sans problème.

    Bonne journée.

      • Mercredi 4 Décembre 2019 à 08:01

        je comprenais Marie le besoin qu'ont ces gens de clôturer leur propriété face à cette étendue sauvage ... j'aurais aimé voir sortir l'un d'eux, les appeler, mais quand tombe la nuit, les gens d'aujourd'hui sont pressés de rester au chaud et cela aussi je comprends ... heureusement il y eut cette ouverture entre deux ilots de maisons ...

        ma nuit aussi se passerait au chaud !

        amitié .

    8
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 10:01

    Oh la la, je crois que j'aurais été paniquée... Bravo courageuse aventurière, tu étais accompagnée... Lumineuse journée à toi.  brigitte

      • Mercredi 4 Décembre 2019 à 18:36

        non Brigitte, j'étais seule ... jamais Philippe ne m'aurait laissée partir dans ce genre d'aventure ... il est tellement prudent ... contrairement à moi qui aime ce genre de longues balades (pendant le jour, c'est mieux !) en nature, tout est si calme, si beau, si ce n'est la nuit qui tombait je ne regrette rien ...

        amitié .

    9
    Jeudi 5 Décembre 2019 à 10:55
    daniel

    Une aventure et de l'angoisse...Mais au début c'était beau, calme et reposant !!

      • Jeudi 5 Décembre 2019 à 15:10

        je n'ai pas pris le temps d'être angoissée Daniel, tous mes sens allaient vers une solution pour m'en sortir ... il est plus que possible que s'il m'avait fallu y passer toute la nuit, elle m'ait gagné ... et Philippe aussi ...

        amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :