• CIRCULEZ, Y A RIEN A VOIR ...

    CIRCULEZ, Y A RIEN A VOIR …
    Alors que nous sommes plongés dans une crise financière, que nous n'avions pas demandé, nous égarant, puisqu'on nous disait de le faire, dans des méandres climatiques visibles par les tempêtes multiples qui nous assaillent, vents tonitruants, bourrasques de neige, pluies diluviennes, nous incitant à assainir nos habitudes de vie pour la bonne cause ... Certains ont abusé de notre naïveté, nous détournant l'attention, pour mieux nous spolier ... Le pétrole venant soi-disant à manquer, le prix du baril montait en flèche, grevant nos budgets déjà si mesurés, que pouvions-nous faire d'autre que de payer le prix à la pompe ? Sur peu de temps, crise oblige, les puissances de l'argent sont parvenues dans un tour de passe-passe à rééquilibrer à la fois le prix et le stock de cette matière première indispensable à l'enrichissement des spéculateurs en bourse ... Bien des scientifiques nous disaient pourtant que l'activité humaine n'était pas responsable des changements climatiques en-cours, qu'il en était ainsi tout simplement, c'est dans l'ordre des choses et que notre seule issue est de nous adapter, comme la nature sait le faire ... Politiquement, économiquement leur discours ne plaisait pas, on en étouffait donc la diffusion ... nous engageant toujours et toujours à dépenser plus pour mieux vider nos bourses au profit de la bourse, en changeant nos casseroles trop polluantes pour des technologies nouvelles rassurant l'essor de la production ... sans laquelle nul ne pourrait vivre !
    Circulez ! nous disent-ils, y a rien à voir ... Laissez-nous abuser de nos pouvoirs, et si vous tentez de résister, nous emploierons la force !
    La droite ne change pas de cap, elle dirige et le peuple se soumet ... Jusque quand ?
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Farfadet Patrice
    Lundi 9 Février 2009 à 15:07
    A babord, à tribord, la chaloupe dérive de toute façon sur l'océan des indifférences, sur la mer des profits et leurs flots d'inconséquences l
    Mais surtout ne désespérons pas des hommes... tout fautif peut se racheter... La Nature , elle , attendra-t-elle que l'on devienne plus sage ? ...
    Il faut le souhaiter ...
    Bises des farfadets
    2
    ANCOLIE
    Lundi 9 Février 2009 à 19:21
    Je lis ton texte , et je constate que : d'un coté il y aurait : "NOUS" . Et de l'autre coté , il y aurait : "ON" .
    Qui est ce "ON" dont tu parles ? .... Une entité maléfique venue d'ailleurs ? .... Les "MECHANTS" ? .... Alors que "NOUS" sommes les "braves gens" ? .... Ou alors , "ON" c'est "ILS" .... "EUX" !.... Et nous ? ... nous sommes les petits enfants qui révent de l'île aux enfants . Tu sais ! cette utopie (étymologiquement : le lieu de nulle part) l'utopie = l'île aux enfants quoi ! .... Mais "ON" a été méchant ... Alors "ON" est punit ! ..... Maman Nature "NOUS" punit ! .... Maman Nature a remplacé le Papa Dieu d'autrefois .
    "ON" a été méchant ! ... "ON" c'est l'ennemi interieur : le Diable caché en "NOUS" . Parceque "NOUS" ... au fond , nous sommes bien gentils . C'est pas notre faute ! c'est "ON" , mais c'est comme ça ! ...... Mais si "ON" redevient gentil , alors Maman Nature "NOUS" pardonnera .... comme Papa Dieu "NOUS" pardonnait autrefois .....
    3
    identity-secret-00gi
    Lundi 9 Février 2009 à 20:14
    COUCOU JE VIENS DE T'ANNONCER
    QUE JE FAIS UNE STORY J'ÉSPÉRE
    QUE TU VIENDRA
    BIZZOUS
    4
    Lundi 9 Février 2009 à 22:49
    Nous, c'est le peuple parfois soumis et gentil, parfois révolté ...
    On, c'est le pouvoir qui afflige le peuple sous couvert de démagogie .
    Rien d'autre Ancolie .
    5
    Lundi 9 Février 2009 à 22:54
    Je crois bien Patrice qu'il nous reste un avenir, la nature ne nous balayera pas plus que la crise, que du contraire nous irons vers un meilleur équilibre, mais il nous faudra changer quelques habitudes ...
    amitié .
    6
    ANCOLIE
    Lundi 9 Février 2009 à 23:45
    ON a toujours les dirigeants C'ON meritte .
    ON a toujours le peuple C'ON meritte .
    Les dirigeants et le peuple sont une seule et même "méta-entité".....
    ON c'est les humains pris en tant qu'ensemble . C'est cette animal social qui NOUS fait .
    Les dirigeants sont un produit du peuple . Même si le peuple l'ignore .
    IL n'arrive rien au peuple qui ne soit produit par le peuple .
    Le peuple est gouverné par l'inconscient collectif . De cet inconscient collectif , sortent des images ....
    Ces images diverses representent le déstin du peuple .
    IL ne se passe rien dans la société qui ne soit le peuple .
    Si le peuple est gouverné par un tyran , c'est que ce peuple est tyranique .
    Le peuple n'est victime que de lui même et de ce qui se passe en lui .
    Un peuple tyranique se soumet à son produit le plus tyranique : et il en fait son maitre . Car ce maitre est à son image .
    L'homme a fait des dieux des maitres des chefs à son image . IL l'ignore , mais c'est ainsi .
    ON c'est ce NOUS inconscient qui gouverne le peuple asservi à ses propres illusions .
    Voilà ce que je dis .
    7
    Lundi 9 Février 2009 à 23:52
    Tu n'as pas tort Ancolie ...
    Bernard Henri Lévy disait dans "La barbarie à visage humain" qu'il n'y a une race de despotes, que parce qu'il y a une race d'esclaves ...
    8
    Everclay
    Mardi 10 Février 2009 à 00:57
    Pourquoi pas comme analyse...
    mais ce n'est pas pour ca qu'ils sont si nombreux et qu'ils crient si forts, qu'ils ont raison.
    9
    Mardi 10 Février 2009 à 08:23
    Ici comme ailleurs Everclay, je n'ai pas de réponses ... rien que du questionnement ...
    10
    ANCOLIE
    Mardi 10 Février 2009 à 08:45
    Je n'ai pas dit qu'"ILS" avaient raison . Je n'ai pas dit qu'"ILS" avaient tord .
    Je pense que"ça" marche comme ça .(je dis: ça marche au sens mécanique du terme) ....
    Pour etre libre , il faut etre conscient de la mécanique sociale et vouloir lui désobéir .
    Je pense que nier les dieux et les démons est inutile , puisqu'"ILS" sont des créations du peuple .
    Je pense qu'il faut apprendre à leur désobéir . Alors "ILS" perdent leur pouvoir .
    Je ne dis pas que cela est facile . Je dis que la est la solution .
    11
    ANCOLIE
    Mardi 10 Février 2009 à 08:55
    J'ai écrie "solution" , mais , solution individuelle . Qui ne doit évidement pas etre imposée , sous peine de produire aussitôt de nouveaux dieux et de nouveaux démons .... Je crois qu'il n'existe de solutions collectives QUE par la DEMOCRATIE .
    Toute solution autoritaire aux problemes du peuple , produisant aussitôt de nouveaux dieux et de nouveaux démons .
    L'enfer etant pavé de bonnes intentions .
    12
    Mardi 10 Février 2009 à 10:06
    je ne peux pas ni obéir, ni désobéir à ce qui n'est pas !
    13
    ANCOLIE
    Mardi 10 Février 2009 à 10:16
    Celà existe , même si c'est illusion . Ces illusions sont le produit de l'inconscient collectif . Le nier c'est s'y soumettre sans vouloir s'en apercevoir . Tout pouvoir est une illusion . Et pourtant le pouvoir existe . Nier le pouvoir , ne libere de rien . Seule la désobéissance au(x) pouvoirs peut liberer du (des) pouvoirs . Les dieux et les diables sont des avatars(au sens éthimologique)du(des)pouvoir(s) .Voilà ce que je pense .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :