• CE N'EST PAS UN COLIBRI !

     CE N’EST PAS UN COLIBRI !
    Depuis mon retour de vacances, je me suis aperçue que mon jardin est squatté par un insecte volant non identifié par ma culture ... Tous les jours en fin d'après-midi, ce que j'avais fini par croire être un colibri vient se gaver du suc de certaines de mes fleurs, toujours le même massif, sans se préoccuper de ma présence, muni de son long bec, il s'active à battre des ailes pour rester sur place et ingurgite à loisir tout ce qu'il peut capter ...
    Puisqu'on nous dit que les veuves noires s'installent sous nos climats, je me voyais bien mieux accueillir un oiseau des îles en attendant la pousse des palmiers ...
    C'est vrai qu'un colibri fait royalement dans les cinq centimètres, cela aurait dû activer ma réflexion, puisque l'animal de mon jardin frise à peine les trois centimètres, mais quoi qu'il soit, je m'étais mise à le guetter comme pour s'apprivoiser l'un et l'autre, je peux l'approcher d'assez près, impossible cependant de compter ses battements d'aile tant leur vigueur est puissante, sa tête ronde ressemble étonnement à celle d'un oiseau, son corps fuselé terminé par une queue en éventail permettait le doute, je cherchais à en savoir plus sur sa nature, et mes amis de Facebook m'ont trouvé la solution, il s'agit d'un moro sphinx ou sphinx colibri ou sphinx caille-lait, un papillon lépidoptère rare chez nous qui séjourne plutôt dans le sud de l'Europe mais qui semble néanmoins migrer vers le nord quand le beau temps l'y incite .
    Je ne sais pas s'il pondra ses ½ufs chez moi, si les chenilles et cocons pourront survivre à nos hivers, j'en serai bien aise, c'est si beau ...
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Cath
    Mardi 1er Septembre 2009 à 10:14
    C'est vraiment étonnant qu'il y en ait jusqu'en Belgique. Nous en avons vu cet été dans les Alpes, parc de la Vanoise. Note que cela fait 5 ans qu'on y va tous les été et que c'est la première fois qu'on en voit. Il était signalé mais on ne l'avait jamais vu alors que là, impossible de le rater.
    Malheureusement, je crains que tu ne doives le voir repartir. Mais qui sait, peut-être qu'il reviendra.
    Bonne journée
    2
    Mardi 1er Septembre 2009 à 11:44
    Bonjour Cath,
    plusieurs sphinx colibri ont été vus dans ma région, les jardins sont fleuris, la température plus que clémente, et ces bestioles voyageuses ... hier soir encore, il voletait entre les corolles ... pour mon plus grand plaisir !
    amitié .
    3
    ZOE
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:30
    Oui , il adore aussi les Belles-de-nuit et les giroflées . Il en existe une éspéce encore plus grande que j'ai vue à Belle île en mer entrain de butiner des Passiflores .....
    4
    Mardi 1er Septembre 2009 à 12:41
    C'était Zoé, la première fois que j'en voyais, il m'a hypnotisé par sa beauté !
    amitié .
    5
    dju770
    Dimanche 6 Septembre 2009 à 18:10
    J'ai eu le même papillon sur le chèvre-feuille de ma terrasse, à Meaux, au mois d'août. C'est très joli, et il fait du sur-place devant chaque fleur qu'il butine moins d'une seconde... Il passe de fleur en fleur avec une dextérité étonnante (seulement les fleurs blanches sur le chèvre-feuille, car les jaunes ont déjà été pollinisées).
    J'ai aussi reçu la visite d'une mante religieuse, ce qui est très rare sous nos climats (V. article).
    Merci de l'intérêt que tu portes à mon blog. Amicalement
    6
    Lundi 7 Septembre 2009 à 10:06
    C'est étrange DJU770, de pouvoir observer ces animaux et ces plantes qui nous arrivent avec le réchauffement climatique, preuve que si ces vies s'adaptent nous pourrons le faire aussi, c'est l'histoire de la vie au-travers du temps ...
    cela fait plusieurs jours que je consulte ton blog, il est d'une logique qui m'épate !
    amitié .
    7
    Brigitte
    Lundi 7 Septembre 2009 à 21:16
    Ah ben, vu le réchauffement de la planète, tout est possible ! ;)

    Amicalement.

    http://flyme-tothemoon.over-blog.com/
    8
    Lundi 7 Septembre 2009 à 22:44
    C'est qu'il est toujours-là Brigitte à butiner et à m'éblouir ...
    amitié .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :