• A VAU L’EAU ...

    Longeant la rivière de la vie, j’ai emprunté le sentier des libertés, allant A VAU L’EAU ... aux vents venant , désormais à contre courant …

    Moi, la croqueuse de viande, qui s’enveloppe volontiers dans la douceur de la chaleur des peaux de bêtes  je deviens hors la loi de cet ordre publique fait de morale nouvelle et d’éthique répressive tendant vers la pensée unique de bon aloi !

     

    Moi, la femme de 65 ans, qui tolère encore et toujours la galanterie entre les sexes partant d’un marivaudage de bon ton, qui depuis la nuit des temps a permis aux couples d’entrer en relation, je me ferais mettre à l’’index  d’une société hyper féministe qui au nom de sa reconnaissance, bien légitime, pourchasse jusque dans les textes son droit à l’existence …

     

     J’ai beau devenir vieille, je me sens si jeune encore dans mon combat d’antan qui voulait de la femme faire une merveille, capable de s’assumer en tant que telle, prouvant par sa valeur son égalité méprisée, sachant dire NON quand il se doit, mais tolérante toujours de son alter-égo qu’est l’homme avec qui Elle fait bon ménage pour l’avenir de l’humanité .

    J’ai mal à cette société qui part à vau l’eau …

    Et je dis à qui veut l’entendre, qu’à choisir entre ce temps des interdits et des dénonciations excessives, je préfère mon temps d’antan qui tolérait jusqu’à en sourire   les engeances maladroites d’un monde viril qui se croyait à tort sexuellement supérieur !

     

    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Janvier à 08:27

    Pour vivre en paix, il faut peut-être cesser de se battre et respecter l'autre tout en veillant à se faire respecter soi-même mais ce n'est pas en étant toujours sur la défensive que l'on peut y parvenir...Tous les hommes ne sont pas des monstres et toutes les femmes ne sont pas des victimes...heureusement

      • Samedi 13 Janvier à 11:27

        je ne peux pas être en paix Gazou en assistant à tant de haine véhiculée si aisément de nos jours ... Je ne peux pas me taire face à tant d'insolence libérée par des états de conscience, j'accepte tous les débats mais de nos jours ils sont carrément refusés au nom d'une pensée unique restrictive qui étouffe la raison ! 

        J'en deviens asthmatique !

        amitié .

    2
    Vendredi 12 Janvier à 09:44

    Pour moi la  Femme est l'égal de l'Homme......presque même physiquement! Aussi bien la femme que l'homme doivent se faire respecter à tout point de vue! Il est loin le temps où l'homme régnait en maître sur le monde! Aujourd'hui plus de différence à faire selon moi.....excepté que la galanterie doit encore exister et la protection se faire! Quant à ceux, plus souvent les hommes, qui agressent verbalement ou physiquement les femmes......ce sont des faibles, des vicieux, des gens sans éducation , des maniaques .....qui se croient au temps de la féodalité!

    J'espère que la jeune génération comprendra le message......que eles vrais parents auront encore pu leur donner!

      • Samedi 13 Janvier à 11:30

        moi, j'ai plutôt l'impression d'un monde qui se radicalise de plus en plus ayant des deux côtés des arguments qui ne peuvent plus laisser place à un débat constructif .... il n'y a plus de mesure ... la haine s'est libérée et elle pollue mon atmosphère !

        mais ça, tu le sais !

         

    3
    Vendredi 12 Janvier à 10:39
    Nassy

    On est dans une période historique où on confond tout sans discernements.  Le vrai et le faux sont transposables sous l'effet d'une mode tyrannique. Les libertés s'amenuisent par le fait de la pensée unique qui guide les moindres faits et gestes. On célèbre les 50 ans de mai 68 et je me mets à rêver d'un retour en arrière... Bon week-end, bises.

      • Samedi 13 Janvier à 11:32

        tu es pareille à moi Nassy ... et cela me réconforte ... VRAIMENT !

        amitié .

    4
    Vendredi 12 Janvier à 10:49
    daniel

    Pourquoi se placer en opposition frontale? Il est plus juste de relativiser. J'avoue ne pas trop aimer les positions tranchées. Tout ça prouve tout de même que nous vivons dans un pays où l'expression des idées est libre......Et ce n'est pas rien !!

      • Samedi 13 Janvier à 11:39

        non, Daniel tout ne peut plus être dit ... c'est à peine si la pensée peut encore s'exprimer ... combien nos "libertés" sont bafouées ? chacun se doit maintenant de veiller à ne plus choquer ... mais quoi au juste ... ? nul ne le sait qui réagit au premier jet comme si le "mot" soudain était devenu crime ... alors imagine un débat qui aborderait des thèmes tendancieux pourtant inscrits à l'ordre du jour ... et l'animateur se fait éjecter comme une bête malpropre  pour avoir osé ...

        Cela m'est insupportable !

        amitié .

         

    5
    Samedi 13 Janvier à 07:22
    Chantal

    Bonjour Marie Claude, il fait encore bien nuit, mais, c'est avec l'espoir de voir le soleil,  que je passe te faire mon petit coucou plein d'amitié, pour te dire bonjour, j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, pour moi, je suis tout a fait d'accord avec toi ! Il y a encore certainement des histoires comme "Weinstein"dans les tiroirs !

    Je te souhaite un magnifique samedi…J'espère qu'il sera sec ! Gros bisous et sincère amitié

      • Samedi 13 Janvier à 11:43

        bonjour Chantal,

        quand je vois comment tournent les choses actuelles, je dois t'avouer me sentir très mal, et c'est peu dire ... j'avais rêvé d'un autre monde ... comme le dit la chanson ... il nous faudrait bien, vraiment bien, un nouveau mai 68 !

        allez bon week-end quand même !

        amitié .

    6
    Samedi 13 Janvier à 07:23

       Bisous

    7
    Samedi 13 Janvier à 14:07

    Même si je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis, j'ai la même vie schizophrène d'un mal-être insupportable et d'une volonté maladive à le refuser. Je hais le fait qu'on ne puisse plus rien dire. Et je hais le fait qu'on puisse nous obliger à penser qqc. Le ressenti, c'est naturel, ça ne se gère pas. Je hais le fait qu'on nous infantilise, qu'on nous prenne pour des con(ne)s qui ne savons pas penser par nous-mêmes. Je hais le fait que le monde soit gouverné par le pouvoir de l'argent, par la dictature des religions -aussi- plutôt que par la sauvegarde de l'être. Je hais le fait que le paraître ait plus de "valeur" que la bienveillance et la réflexion. Je hais le fait qu'on parle à ma place, au nom d'une généralisation sans nuance. Comme d'autres, je hais une partie de ce monde même si j'aime tellement la vie et les quelques pépites humaines qui me sont chères, et la beauté de la nature qui supplantera tout, toujours, avant qu'elle n'explose, que je m'y accrocherai jusqu'au bout avec une détermination farouche d'en faire qqc qui ne soit pas dégueulasse envers les autres et envers moi-même !

    8
    Nikole
    Samedi 13 Janvier à 14:43

    Rectif : ... avec tout ce que tu dis ...  :-)

      • Samedi 13 Janvier à 17:49

        j'aime tous les débats, même ceux qui sont à l'opposé de ma pensée, ils me font réfléchir sur les différences dans la vie, j'aime considérer tout être humain comme mon égal sans souci de ses origines, j'aime le naturel du vent, de la pluie, du soleil qui parfois égratignent ma peau, j'aime le sursaut d'un éclair qui foudroie mes habitudes ... mais jamais tout comme toi, je ne pourrai supporter de rentrer dans la file du semeur de bonnes intentions qui pourraient me conduire à l'état d'esclave ... ce qui semble être mode aujourd'hui ... 

        je suis contente d'être assez vieille que pour pouvoir encore un tantinet vivre de mes audaces si libertines bien que très honnêtes ... et de m'accrocher avec cette détermination farouche à "être" quelqu'un de "pas trop mal" ...

        amitié .

    9
    Samedi 13 Janvier à 20:39

    ...j'ai parcouru tous ces commentaires et je me dis: vive la liberté qui permet à chacun(e) de s'exprimer et de "se" respecter. Ne rien vouloir imposer ... surtout dans "ses" différences.

    Bises du soir de Mireille du sablon

      • Dimanche 14 Janvier à 08:11

        c'est tout ce que j'aime Mireille entendre l'opinion de l'autre pour me faire une raison bien personnelle des faits de vie ... surtout entendre et laisser libre sans jugements ...car je pense qu'il y a autant de vérités qu'il n'y a de personnes à les émettre ... qu'il est bon qu'il en soit ainsi !

        amitié .

    10
    Dimanche 14 Janvier à 09:59
    Chantal

    Bien le bonjour ma douce Marie Claude..Je me suis fait kidnappé par ma couette ce matin,elle m'a retenu en otage jusqu'a 9h30...mais elle est gentille,elle m'a libérée !

    Belle journée a toi mon amie !

      • Dimanche 14 Janvier à 16:02

        c'était hier qu'avec Liséann, j'ai fait la grasse matinée ...mais aujourd'hui Chantal ce ne fut pas le cas, j'ai profité du lever de soleil ça devenait rare ...

        amitié .

    11
    Dimanche 14 Janvier à 12:26

    Ce qui manque un peu dans tout ça (je l'écrivais ailleurs aussi), c'est une vue d'ensemble... Certes, tous les hommes ne sont pas à mettre dans le même panier... Ni toutes les femmes d'ailleurs. C'est un peu comme si on disait que toutes les femmes seraient nymphomanes... Il y a des disparités dans le monde du travail (bien que celui-ci ait fort changé, les emplois subalternes ont été remplacés par des machines), et il y a des manques de respect d'ordre privé (plus massivement de l'homme vis-à-vis de la femme), mais en aucun cas, il ne s'agit de celui qui vous tient une porte ouverte...  Je n'ai pas trop aimé le vocable #balancetonporc, je trouve que ça manquait d'élégance... #metoo était plus juste, mais je ne sais pas si les réseaux sociaux était le lieu pour tout ça.

    Finalement, on assiste à une bataille entre femmes (les féministes, qui demandent simplement le respect des femmes, c'est-à-dire l'absence d'agression sexuelle, et dans ses formes les plus graves) et celles qui se disent féministes et disent qu'un peu de manque de respect n'est pas trop grave. Comme tout le monde, j'en ai eu ma part et je n'en ai pas fait une maladie, mais j'ai eu de la chance car j'aurais pu connaître bien pire. Toutefois, j'ai toujours pensé que l'homme qui ne vous respecte pas et vous prend (en vacances par exemple) comme un kleenex sans beaucoup de considération n'est certainement pas un homme qui marivaude ni qui tient une porte ouverte pour vous laisser passer - cela, j'appelle tout simplement de la politesse...

    Même une aventure de vacances peut se dérouler de manière plaisante et rester un bon souvenir, contrairement à d'autres...  par parenthèse, j'assiste sur facebook à des joutes entre universitaires, mais qui finissent par en découdre entre eux, pour une question de mots (autant discourir du sexe des anges) et ça finit par me lasser. Jusqu'au prochain sujet bateau sur lequel tout le monde s'excitera...

    12
    Dimanche 14 Janvier à 12:28

    Bon dimanche Claude o:) Un de ces jours, je vais me faire un plat de tomates farcies (à la viande) vieille spécialité familiale et je mettrai une partie à congeler. Aucun rapport avec l'histoire des femmes o;)))

      • Dimanche 14 Janvier à 16:12

        j'ai aussi été témoin Pivoine de ces joutes verbales entre gens très, très cultivés qui s'acharnaient à rester sur leur position primitive et unique ... déformant toute idée de débat ... à en pleurer si ce n'est que je prends le parti d'en rire car quoi que l'on fasse il y aura toujours des vulgarités en gestes et en mots, pas rien qu'à propos des femmes, que dire des homosexuels, des étrangers, des handicapés, et la liste est longue ... Tout qui est défini par la loi comme crime se doit d'être poursuivi mais ne faisons pas crime tout qui nous indispose car chacun a ses limites et ses tolérances ...

        quand reviendra la saison des tomates j'en ferai itou avec outre l'haché, plein de persil et d'ail !

        amitié

    13
    Lundi 15 Janvier à 07:33
    Chantal

    Bonjour Marie Claude..

    Je te souhaite un magnifique lundi…

    J'espère qu'il sera sec... Aujourd'hui je dois aller faire mes courses de la semaine !

    Gros bisous et sincère amitié

      • Lundi 15 Janvier à 07:40

        bonjour Chantal,

        puisque toutes les garnitures des fêtes de fin d'année ont repris place dans leur carton sur le grenier, je vais de ce pas récurer tout ce qui se doit !

        bonnes courses et bon lundi !

        amitié 

    14
    Lundi 15 Janvier à 12:04

    J'approuve à 100% ce que tu as écris et signifié ici, tenant aux outrances des propos et des manières de percevoir puis dénoncer de notre temps présent. Une mentalité au service d'une éthique de l'absolu se fait délatrice et intraitable... "dénonce, dénonce et jette à la boue , à la fange toutes les mauvaises conduites, toutes les attitudes louches, tous les propos non politiquement corrects, Tout doit être suspecté ... adieu confiance, bonjour défiance !...

    Féminisme ou machisme, dans leur repli, sont sectaires et ne servent nullement la cause qu'ils veulent défendre initialement à juste titre... Trop de discours sans bémol, sans retenue, sans envisager l'outrance perverse et la nécessité de nuancer en regard des réalités de situations de terrain, des besoins de plus de compréhension et d'indulgence.

    Toutes les femmes ne sont pas des victimes, tous les hommes ne sont pas des obsédés. et comme dit, le marivaudage passe aussi parfois par quelques mots plus "hardis" sans devoir être vulgaires ou grossiers et quelques invitations à faire un peu plus connaissance où rire, sourire, humour n'ont rien de malfaisant et permettent ce rapprochement naturel entre hommes et femmes. et comme disaient nos ainés : l'homme dispose, la femme propose...

    Bien sûr, les attitudes, les gestes obscène sont à bannir et là moi, en tant qu'homme j'aime quand une femme non respectée par une main baladeuse, ou un frottement déplacé, balance une magistrale gifle  au malotrus au "cochon" de bonhomme ou lui balance pour le remettre vertement à sa place : "Écarte vite de moi ton ridicule service trois pièces, avant que je le pulvérise d'un bon coup de genoux !"

    Oui, je revendique que les femmes se défendent elles-mêmes et corrigent sans vergogne ces conards mal élevés et comme mentionné  avec raison  en détresse  ou misère sexuelle, qui va de paire avec la misère culturelle et affective.

    Sachons rester humains en toutes circonstances ...

    Oui, nous en sommes arrivés aujourd'hui, à ne plus pouvoir appeler un chat un chat sans que ça soulève des flots de polémiques... Tout doit faire débat ... quel temps perdu !...

    Pour résumer, j'apprécie le propos tenu en quelques mots bien sentis, ici, par Marie-Claude.

    De la mesure,de la tempérance, du bon sens et le petit doigt d'humour en plus, alors la vie est belle...  parce qu'on le veut bien !...

    Amitiés des farfadets du Poitou.

     

    PS ; un texte fiction in situe  comme un clin d’œil, pour les femmes interpellées ou agressées dans la rue...

    http://www.mirebalais.net/2017/03/orleans.html

    Bonne journée  !

      • Lundi 15 Janvier à 17:00

        les temps des "Jeanne" tantôt jeune fille innocente, tantôt guerrière, mais toujours vaillante à se faire respecter, jamais victime ... 

        ton texte est très beau Patrick !

        merci pour l'homme qui donne son avis sur cette guérilla féministe ...

        amitié .

      • Lundi 15 Janvier à 17:33

        J'en profite pour rectifier la citation d'anciens :

        "L'homme propose, la femme dispose" et non le contraire ...

        Bonne soirée.

         

      • Lundi 15 Janvier à 17:54

        j'avais rectifié mentalement ... il m'arrive parfois à moi aussi de commettre ce genre d'erreurs et mes petits enfants de répondre :"tu dis des bêtises M-Claude !" 

        bonne soirée à vous deux, toute mon amitié .

    15
    Mardi 16 Janvier à 07:23
    Chantal

    Bonjour Marie Claude, c'est dans la tempête que j'essaie de me frayer un chemin pour venir te faire mon petit coucou d'amitié et te dire bonjour!

    J'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, ici, le temps est au fort vent et à la pluie, on est parti pour la semaine dans l'humidité, mais je vais quand même sortir pour aller voir la chiropractrice qui fait beaucoup de bien a mon dos... 

    Que ta journée soit belle et pleine de soleil dans ton coeur

      • Mardi 16 Janvier à 09:03

        ici aussi le vent a bercé ma nuit, mais le ciel est bleu ce matin qui nous donne du tonus, prends soin de toi surtout et de ton dos je sais pour l'avoir vécu combien le mal est profond ...

        amitié Chantal .

    16
    Mercredi 17 Janvier à 07:13
    Chantal

    Bonjour Marie Claude, il fait bien brumeux et il pleut ce matin c'est triste, je me réjouis de voir le soleil...

    J'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, je te souhaite un excellent mercredi !

    Profites en bien du soleil si il y en a, je t embrasse mon amie ♥

      • Mercredi 17 Janvier à 15:10

        le soleil par intermittence des nuages peuple ce mercredi au ciel d'un beau bleu ... mais si venteux qu'on pourrait s'envoler ... Pas de Tybalt, ni de Tanaïs ce mercredi ... alors, je reste bien au chaud à lire ...

        amitié  Chantal .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :